Tatanka (catch)

catcheur américain
(Redirigé depuis Chris Chavis)

Christopher Chavis (né le à Pembroke), est un catcheur (lutteur professionnel) amérindien connu sous le nom de Tatanka. Il travaille actuellement pour la World Wrestling Entertainment comme ambassadeur. Son nom de ring est un mot lakota qui veut dire bison. Il descend de la tribu des Lumbees.

Chris Chavis
Tatanka CHIKARA.jpg
Tatanka en 2011.
Données générales
Nom de naissance
Christopher Chavis
Nationalité
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (59 ans)
PembrokeVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
5 11 (1,8 m)[1]
Poids
264 lb (120 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.
- aujourd'hui

Il est essentiellement connu pour ses deux passages à la World Wrestling Federation / World Wrestling Entertainment (WWF puis WWE à partir de 2002). Au cours de son premier passage à la WWF de 1991 à 1996, il adopte le nom de ring de Tatanka et reste invaincu jusqu'en . Il est ensuite membre du clan The Million Dollar Corporation (en). Il quitte la WWF en 1996 et lutte dans diverses fédérations américaine. Il retourne à la WWE de 2005 à 2007. Il continue de lutter dans des petites fédérations. En 2015, la WWE lui offre un contrat de Légende, faisant de lui un des ambassadeur de l'entreprise.

JeunesseModifier

Chavis est originaire de la tribu des Lumbees[3]. Il joue dans l'équipe de football américain de son lycée au poste de lineman au Bethel High School à Hampton en Virginie[3]. Il est désigné comme meilleur lineman de l'état en 1977 et plusieurs universités veulent lui proposer une bourse sportive[3]. Il choisit l'université James Madison à Harrisonburg et fait partie de l'équipe de football de cette université[3]. Il fait aussi partie de l'Army Reserve Officers' Training Corps (en) et étudie à l'académie militaire de West Point[3].

Il devient culturiste après ses études et remporte le concours de Mr Goldcoast en 1983 et 1987 ainsi que le First Coast Bodybuilding Championship en 1987[3]. Il est aussi gérant d'une salle de sport du groupe Bally Total Fitness[3].

Au cours de la grève des joueurs de la National Football League de 1987, il participe à un camp d'entraînement avec les Dolphins de Miami qui lui propose un contrat d'une saison[3]. Il refuse car le salaire qu'on lui propose est inférieur à ce qu'il gagne comme gérant de salle de sport[3].

Carrière de catcheurModifier

Entraînement et débuts (1990-1991)Modifier

Chavis rencontre le catcheur Buddy Rogers au début des années 1990[4]. Rogers lui conseille de devenir catcheur et lui recommande d'aller à la Monster Factory (en), une école de catch fondé par Rogers et dirigé par Larry Sharpe[4]. Il commence sa carrière en Caroline du Sud à la South Atlantic Pro Wrestling en 1990[4]. Il y remporte un tournoi le 9 octobre 1990 en éliminant Pitbull Rex puis Tex Slazenger et enfin Pitbull Spike et remporte une Mercedes 400 SL[5].

Le 7 février 1991, il perd la finale d'un tournoi pour désigner le champion poids lourd de la SAPW face à Vince Torelli[6]. Torelli quitte la SAPW à l'été et le promoteur de cette fédération remet le titre de champion poids lourd à Chavis en juillet[4],[6].

World Wrestling Federation (1991-1996)Modifier

Série d'invincibilité (1991-1993)Modifier

Chavis commence à travailler à la World Wrestling Federation (WWF) comme jobber et lutte encore sous son véritable nom[7].

Il utilise le nom de ring de Tatanka à partir du 1er février 1992 où il bat Pat Tanaka (en)[8]. Il reste invaincu durant toute l'année avec deux victoires notables face à Rick Martel le 5 avril à WrestleMania VIII puis le 25 novembre durant les Survivor Series[9],[10],[11].

Il reste invaincu et devient challenger pour le championnat intercontinental de la WWF détenu alors par Shawn Michaels à WrestleMania IX[12]. Dans les semaines précédant ce combat, il bat son rival à deux reprises par tombé et s'allie avec Sensational Sherri l'ancienne valet de Michaels[12]. Durant leur combat à WrestleMania IX, Michaels fait tombé volontairement l'arbitre hors du ring[12]. Tatanka reprend le dessus sur son adversaire et s'apprête à gagner le match par tombé avant que l'arbitre n'arrête le compte pour déclarer la victoire Tatanka par décompte à l'extérieur[12]. Il se qualifie pour le premier tour du tournoi King of the Ring en battant Giant Gonzalez le 15 mai[13]. Ce tournoi a lieu le 13 juin et il affronte Lex Luger au premier tour et ce combat se termine par un double décompte à l'extérieur[14]. Il est ensuite le rival de Bam Bam Bigelow qui lui coupe la crête de cheveux rouge qu'il arbore[15]. Cela donne lieu à un match par équipes à SummerSlam opposant Tatanka et The Smoking Gunns (en) (Bart et Billy Gunn) à Bigelow et The Headshrinkers (Samu (en) et Fatu) remporté par l'équipe de Tatanka[15]. Sa série d'invincibilité prend fin par sa défaite face à Ludvig Borga le 30 octobre[16]. Après ce combat, Yokozuna l'attaque permettant ainsi au public de croire que Tatanka est réellement blessé[16]. Il doit être un des membres de l'équipe de Lex Luger aux Survivor Series avant d'être remplacé par The Undertaker[17].

Rivalité puis alliance avec la Million Dollar Corporation (1994-1996)Modifier

En 1994, il entame une rivalité avec Irwin R. Schyster (IRS), un catcheur membre du clan The Million Dollar Corporation (en) qui incarne un agent de l'Internal Revenue Service[18]. IRS demande à Tatanka de payer ses taxes le 16 avril[19]. Le 30 mai 1994, il affronte Crush pour se qualifier pour le tournoi King of the Ring où les deux hommes se font compter à l'extérieur[20]. Il se battent à nouveaux la semaine suivante dans un Lumberjack match où Tatanka sort vainqueur[21]. Il se fait éliminer au premier tour du tournoi par Owen Hart le 19 juin[22]. Le 25 juillet, Tatanka bat Nikolai Volkoff dans un match où Ted DiBiase met en jeu 10 000 dollars[23]. Après ce combat, DiBiase fait croire à Tatanka que Lex Luger est un membre de The Million Dollar Corporation ; Tatanka défie alors Luger[23]. Tatanka et Luger s'affrontent le 29 août à SummerSlam qui voit la victoire de Tatanka[24]. Après ce match, DiBiase vient provoquer Luger et Tatanka effectue un heel turn en attaquant Luger et en rejoignant The Million Dollar Corporation[24]. Le , Tatanka affronte Razor Ramon dans un match pour le championnat intercontinental de ce dernier[25]. Au cours de ce combat, Luger intervient en attaquant Tatanka avant l'arrivée de Bam Bam Bigelow qui vient en aide de Tatanka ; cet affrontement se conclue par un décompte à l'extérieur de Tatanka[25]. Luger s'allie avec les Smoking Guns (Billy et Bart Gunn), Adam Bomb et Mabel qui se termine le aux Survivor Series par la victoire de la Million Dollar Team (Bigelow, Jimmy Del Ray, King Kong Bundy, Tatanka et Tom Prichard) où Tatanka élimine Bart Gunn avant de se faire sortir par Luger[26].

En fin d'année, il fait équipe avec Bam Bam Bigelow durant le tournoi pour désigner les nouveaux champion du monde par équipes de la WWF où ils éliminent Mabel et Mo (en) le puis Fatu et Sionne le pour se hisser en finale[27],[28]. La finale de ce tournoi a lieu le durant le Royal Rumble où Tatanka et Bigelow échouent face à The 1-2-3 Kid et Bob Holly[29]. Le , il attaque Bigelow après la défaite de ce dernier face à Diesel dans un match pour le championnat du monde poids lourd de la WWF[30]. Une rivalité se met alors en place entre Bigelow et Diesel d'un coté et The Million Dollar Corporation (en) de l'autre et voit la défaite de Tatanka et Sych Sid le au cours de King of the Ring[31]. Fin août, une femme accuse Chavis et d'autres catcheurs de la WWF de l'avoir agressé sexuellement le [32]. Vince McMahon décide alors de le suspendre six mois[32].

Tatanka revient de sa suspension le au Royal Rumble où il entre en 20e position dans le Royal Rumble match où il élimine Aldo Montoya avant de se faire sortir par Diesel[33]. Le à in Your House 6 : Rage in the Cage, il perd face à Jake Roberts[34]. Il participe avec The 1-2-3 Kid à un tournoi pour désigner les champions du monde par équipes de la WWF et se font éliminer dès le premier tour par Razor Ramon et Savio Vega le [35]. Neuf jours plus tard, il perd un match sans enjeu face à Bret Hart qui est alors champion du monde poids lourd de la WWF[36]. Il s'agit de la dernière apparition de Tatanka à la WWF puisqu'il quitte cette fédération dans la foulée pour fonder une famille avec sa femme[7],[37].

Diverses fédérations (1996-2005)Modifier

 
Marty Jannetty, Tatanka, Bruce Hart et Jim Neidhart en 1997 avant un spectacle de l'Ultimate Championship Wrestling.

Même s'il ne fait plus du catch sa principale source de revenu, Tatanka continue à monter ponctuellement sur le ring[38]. Il fait notamment un bref passage à l'Ultimate Championship Wrestling, une petite fédération new-yorkaise[38]. Il travaille aussi dans d'autres petites fédérations[1].

Retour à la World Wrestling Entertainment (2005-2007)Modifier

Le à RAW, il perd un l'Eugene Invitational Challenge par disqualification face à Eugene après l'intervention de Kurt Angle[39]. Le lendemain, il annonce sur son site internet que la World Wrestling Entertainment (WWE) lui a proposé un contrat qu'il a accepté[1]. Durant son match, il semble hors de forme et fait aucun autre match télévisé de l'année[1],[39].

Le au cours du Royal Rumble, il participe au Royal Rumble match en entrant en 15e position et se fait éliminer par Joey Mercury et Johnny Nitro[40].

Vie privéeModifier

Chris Chavis est marié à une femme et a quatre enfants[37].

Caractéristiques au catchModifier

 
Tatanka effctuant un Indian Death Drop.
Musiques d'entrée de Tatanka[42]
# Titre Compositeur Période Fédération
1 1. Theme Song (Tatanka) WWF 1991-1996 ; 2005-2007 WWF
2 It's all about the Money Jimmy Hart et J.J. Maguire 1994-1996
Jeux vidéo où on peut incarner Tatanka[43]
# Titre Développeur Date de sortie Plateforme Notes
1 WWF WrestleMania: Steel Cage Challenge Sculptured Software 1992 Game Gear, Nintendo Entertainment System et Master System
2 WWF Royal Rumble 1993 Nintendo Entertainment System et Super Nintendo
3 WWF Rage in the Cage Mega-CD
4 WWE 2K17 Yuke's Xbox360, XboxOne, PlayStation 3, PlayStation 4 et PC Il est disponible en achetant le DLC Legends Pack[44].
5 WWE 2K18 Nintendo Switch, Xbox One, PlayStation 4 et PC
6 WWE 2K19 Xbox One, Xbox One X, PlayStation 4 et PC

PalmarèsModifier

Comme catcheurModifier

 
Tatanka avec la ceinture de champion poids lourd de la Deutsche Wrestling Allianz.
  • Athletik Club Wrestling (ACW)
    • 1 fois champion poids lourd d'Allemagne de l'ACW[45]
  • Covey Promotions (CP)
    • 1 fois champion du monde poids lourd de CP[46]
  • Classic Wrestling Entertainment (CWE)
  • Dansk Pro Wrestling (DPW)
    • 1 fois champion par équipes de la DPW avec Rick Dominick[48]
  • Deutsche Wrestling Allianz (DWA)
    • 1 fois champion poids lourd de la DWA[49]
  • German Hurricane Wrestling (GHW)
    • 1 fois champion poids lourd de la GHW[50]
  • Israeli Pro Wrestling Association (IPWA)
    • 1 fois champion poids lourd de l'IPWA[51]
  • Pro Wrestling Experience (PWE)
    • 1 fois champion des États-Unis de la PWE[52]
  • South Atlantic Pro Wrestling (SAPW)
    • 1 fois champion poids lourd de la SAPW[6]
    • Tournoi Mercedes 400 SL le 9 octobre 1990[5]
  • Stampede Wrestling
    • 1 fois champion poids lourd d'Amérique du Nord de la Stampede[53]
  • Top Rope Championship Wrestling (TRCW)
    • 1 fois champion international poids lourd de la TRCW[54]

Comme culturisteModifier

  • Mr Virginia Beach
  • Mr Goldcoast

Récompenses des magazinesModifier

Classement PWI 500 de Tatanka[58]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 à 2005 2006
Rang 185  93  61  40  41  142  223  280 Non classé 258

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d et e (en) Tatanka sur Online World of Wrestling.
  2. (en) « Tatanka », sur cagematch.net (consulté le 12 avril 2018)
  3. a b c d e f g h i j k et l (en) « Meet Chris “Tatanka” Chavis », sur nativetatanka.com (consulté le 12 avril 2018)
  4. a b c et d (en) « Forgotten legends of WWE - Tatanka », sur sportskeeda.com, (consulté le 13 avril 2018)
  5. a et b (en) « SAPW », sur www.cagematch.net (consulté le 13 avril 2018)
  6. a b et c (en) « NAWA/SAPW Heavyweight Title (Carolinas) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 13 avril 2018)
  7. a et b (en) Mathew Sforcina, « Evolution Schematic 07.04.07: Tatanka (Version 2.0) », sur 411mania.com, (consulté le 14 avril 2018)
  8. (en) Tom Hopkins, « WWF Superstars 2/1/1992 », sur wrestlingrecaps.com (consulté le 14 avril 2018)
  9. (en) Erik Beaston, « Full Career Retrospective and Greatest Moments for Tatanka », sur bleacherreport.com, (consulté le 14 avril 2018)
  10. (en) Robert Leighty Jr., « From the Bowery: WrestleMania VIII », sur 411mania.com, (consulté le 14 avril 2018)
  11. (en) Taylor C. Mitchell, « SURVIVOR SERIES RETRO: WWE SURVIVOR SERIES 1992 », sur voicesofwrestling.com, (consulté le 14 avril 2018)
  12. a b c et d (en) Bill McCormick, « Shawn Michaels’ Wrestlemania Career: Shawn Michaels vs. Tatanka – Wrestlemania IX », sur pwmania.com, (consulté le 15 avril 2018)
  13. (en) Bob Colling, « WWF Superstars 5/15/1993 », sur wrestlingrecaps.com (consulté le 15 avril 2018)
  14. (en) « Scott & Justin’s Vintage Vault Refresh: King of the Ring 1993 », sur placetobenation.com, (consulté le 16 avril 2018)
  15. a et b (en) Ian Singletary, « The Audit: WWF SUMMERSLAM 1993 REVIEW », sur crazymax.org, (consulté le 17 avril 2018)
  16. a et b (en) Bob Colling, « WWF Superstars 10/30/1993 », sur wrestlingrecaps.com (consulté le 18 avril 2018)
  17. (en) Scott Keith, « Questions about Survivor Series 93 », sur blogofdoom.com, (consulté le 18 avril 2018)
  18. (en) Andrew Ravens, « Tatanka Speaks On Ending His Undefeated Streak, Motivation Behind His Heel Turn, Lex Luger », sur www.ewrestlingnews.com, (consulté le 7 juillet 2018)
  19. (en) Bob Colling, « WWF Superstars 4/16/1994 », sur www.wrestlingrecaps.com (consulté le 7 juillet 2018)
  20. (en) Haydn Gleed, « WWE Raw Retro Coverage - May 30, 1994: Tatanka against Crush in a KOTR qualifying match, Bret Hart on The King's Court, Jeff Jarrett, 1-2-3 Kid, and The Smoking Gunns », sur prowrestling.net, (consulté le 22 avril 2018)
  21. (en) Haydn Gleed, « WWE Raw Retro Coverage - June 6, 1994: Jeff Hardy makes his Raw Debut, Tatanka vs. Crush in a lengthy lumberjack match, Bam Bigelow and Razor Ramon in action », sur prowrestling.net, (consulté le 22 avril 2018)
  22. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: King of the Ring 1994 », sur 411mania.com, (consulté le 23 avril 2018)
  23. a et b (en) Haydn Gleed, « WWE Raw Retro Coverage - July 25, 1994: Ted DiBiase's $10,000 challenge, Alundra Blayze vs. Bull Nakano match build, Yokozuna vs. Adam Bomb, Jim Neidhart, Duke "The Dumpster" Droese, and The Headshrinkers » [archive], sur www.prowrestling.net, (consulté le 24 août 2018)
  24. a et b (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Summerslam 1994 » [archive], sur www.411mania.com, (consulté le 9 septembre 2018)
  25. a et b (en-US) « Scott & JT’s Vintage Vault Refresh: Monday Night Raw 9/26/94 – Place to Be Nation » [archive], sur placetobenation.com, (consulté le 30 octobre 2019)
  26. (en) Marc Elusive, « On the Marc Reviews: Survivor Series 1994 », sur 411mania, (consulté le 20 janvier 2016).
  27. (en) Chris George, « Today In History (12/17): Season Beatings PPV, The Final Starrcade, Armageddon '06, Slammy Awards » [archive], sur Wrestling Inc., (consulté le 18 avril 2020)
  28. (en-US) Logan Scisco, « What the World Was Watching: WWF Superstars – January 14, 1995 » [archive], sur Scotts Blog of Doom!, (consulté le 18 avril 2020)
  29. (en-US) « Scott & JT’s Vintage Vault Refresh: Royal Rumble 1995 – Place to Be Nation » [archive], sur placetobenation.com, (consulté le 19 avril 2020)
  30. (en-US) Connor McGrath, « RAW Before The War (4-24-95) » [archive], sur Culture Crossfire, (consulté le 19 avril 2020)
  31. (en-US) Kevin Pantoja, « Random Network Reviews: King of the Ring 1995 » [archive], sur 411MANIA, (consulté le 19 avril 2020)
  32. a et b (en) Lewis Howse, « 10 Things You Didn't Know About Tatanka : 7. He Was Suspended In 1995 Due To Unsavoury Hotel Room Incident » [archive], sur WhatCulture.com, (consulté le 19 avril 2020)
  33. (en-US) Jake Ziegler, « JZ Says: WWF Royal Rumble 1996 (Bret Hart, Undertaker) | Inside Pulse » [archive], sur insidepulse.com, (consulté le 19 avril 2020)
  34. (en-US) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: In Your House VI – Rage in the Cage » [archive], sur 411MANIA, (consulté le 2 mai 2020)
  35. (en + de) « WWF Superstars #492 », sur www.cagematch.net (consulté le 2 mai 2020)
  36. (en-US) Scott Keith, « The SmarK Rant for Monday Night RAW–03.18.96 » [archive], sur www.rspwfaq.net, (consulté le 2 mai 2020)
  37. a et b (en-US) Lee Walker III, « EXCLUSIVE: Tatanka Talks Leaving WWE & Not Signing with WCW, Turning Heel & More » [archive], sur Ringside News, (consulté le 2 mai 2020)
  38. a et b (it) Giovanni Pantalone, « Biografia di Tatanka » [archive], sur www.tuttowrestling.com (consulté le 2 mai 2020)
  39. a et b (en-US) Scott Keith, « The SmarK RAW Rant – August 1 2005 » [archive], sur Inside Pulse, (consulté le 3 mai 2020)
  40. (en-CA) Dale Plummer et Nick Tylwalk, « Mysterio claims Rumble; Cena reigns again » [archive], sur canoe.com, (consulté le 4 mai 2020)
  41. a b c d e et f (en+de) Tatanka sur Wrestlingdata.
  42. (de) « Tatanka », sur www.genickbruch.com (consulté le 16 novembre 2018)
  43. (en + de) « Wrestling Games Tatanka », sur www.cagematch.net (consulté le 19 avril 2020)
  44. (en-US) Eddie Makuch, « WWE 2K17: All the DLC Revealed » [archive], sur GameSpot, (consulté le 19 avril 2020)
  45. (en) « ACW German Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 7 juillet 2018)
  46. (en) « CP World Heavyweight Championship », sur www.cagematch.net (consulté le 7 juillet 2018)
  47. (en) « CWE Rhein-Neckar-Wrestling Championship », sur www.cagematch.net (consulté le 7 juillet 2018)
  48. (en) « DPW Tag Team Championship », sur www.cagematch.net (consulté le 7 juillet 2018)
  49. (en) « DWA World Heavyweight Championship », sur www.cagematch.net (consulté le 7 juillet 2018)
  50. (en) « GHW Heavyweight Championship « Titles Database « CAGEMATCH - The Internet Wrestling Database », sur www.cagematch.net (consulté le 11 juillet 2018)
  51. (en) « IPWA Heavyweight Title (Israel) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 11 juillet 2018)
  52. (en) « PWE United States Championship », sur www.cagematch.net (consulté le 11 juillet 2018)
  53. (en) « North American Heavyweight Title (Alberta & Saskatchewan) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 12 juillet 2018)
  54. (en) « TRCW International Heavyweight Championship », sur www.cagematch.net (consulté le 12 juillet 2018)
  55. (en) « Unified World Heavyweight Title (USWA) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 12 juillet 2018)
  56. (en) « PWI Rookie of the Year », sur cagematch.net (consulté le 19 avril 2020)
  57. (en) « PWI Most Improved Wrestler », sur cagematch.net (consulté le 19 avril 2020)
  58. (en) « PWI Ratings for Tatanka », sur profightdb.com (consulté le 19 avril 2020)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :