Tony Halme

politicien finlandais

Tony Christian Halme, né le à Helsinki et mort le dans la même ville, est un catcheur (lutteur professionnel), un pratiquant d'arts martiaux mixtes, un boxeur, un chanteur, un acteur et un homme politique finlandais.

Tony Halme
Image dans Infobox.
Tony Halme en 1994.
Données générales
Nom de naissance
Tony Christian Halme
Nom de ring
The Viking
Tony Halme
Ludvig Borga
Nationalité
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 47 ans)
HelsinkiVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
entre 6 3 (1,91 m)[1],[2],[3] et 6 4 (1,93 m)[4]
Poids
entre 258 lb (117 kg)[1] et 300 lb (136 kg)[4],[3]
Catcheur mort
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.
1990 - 1997

Il devient catcheur au début des années 1990 à la New Japan Pro Wrestling où il devient champion par équipe International Wrestling Grand Prix avec Scott Norton. Il part ensuite aux États-Unis où il travaille à la World Wrestling Federation à partir de 1993 et quitte cette fédération un an plus tard. Il lutte ensuite en Autriche et en Allemagne à la Catch Wrestling Association (CWA) où il devient champion du monde poids-lourds avant d'arrêter sa carrière de catcheur.

Entretemps, il s'essaie aux arts martiaux mixtes sans grand succès avec quatre défaites en autant de combat et se fait connaitre pour être le premier adversaire de Randy Couture. Il a plus de succès en tant que boxeur où entre 1995 et 2002 il remporte le championnat de Finlande poids-lourds.

JeunesseModifier

Tony Christian Halme grandit sur l'île de Lauttasaari avec son frère[5],[6]. Il fait du hanball, du hockey sur glace et de l'athlétisme[6]. Il quitte la Finlande pour vivre à Los Angeles dans les années 1980[7]. Là-bas, il fait du culturisme et commence à prendre régulièrement des stéroïdes[7]. Il travaille comme garde du corps du groupe Cheap Trick et de Gene Simmons, le bassiste du groupe KISS[7].

Carrière de catcheurModifier

Universal Wrestling Federation et New Japan Pro Wrestling (1990-1993)Modifier

Alors qu'il travaille comme garde du corps à Los Angeles, Tony Halme rencontre le promoteur de catch Herb Abrams (en)[7]. Abrams lui dit qu'avec son physique et son charisme il peut faire une belle carrière comme catcheur[7]. Il s'entraîne pour devenir catcheur aux États-Unis auprès de Brad Rheingans (en) et Verne Gagne[2]. Il fait son premier combat de catch en Californie à l'Universal Wrestling Federation sous le nom de The Viking et bat Kevin Benjamin[8].

Il part ensuite au Japon et rejoint la New Japan Pro Wrestling (NJPW) où il remporte deux Different Style Fight, des combats de catch au style assez proche des arts martiaux mixtes, face à The Soultaker le puis face à Shinya Hashimoto le [9].

La NJPW décide de le mettre un peu plus en valeur à partir du au cours de NJPW Starrcade 1992 in Tokyo Dome où il perd un match face à Scott Norton[10]. Il se fait ensuite éliminer au premier tour du tournoi G1 Climax par Masahiro Chōno le [11]. Il est l'équipier de Scott Norton avec qui il remporte le championnat par équipes International Wrestling Grand Prix (IWGP) après leur victoire face à Rick et Scott Steiner le 22 novembre[12]. Leur règne prend fin le 14 décembre quand ils perdent face aux Hell Raisers (Hawk Warrior et Power Warrior)[13]. D'après le Wrestling Observer Newsletter, la principale cause de la perte de ce titre est une bagarre entre Norton et Halme où ce dernier a mis K.O. son équipier[7].

Son dernier combat notable dans cette fédération est une défaite face à Ron Simmons le 4 janvier 1993[14]. Il quitte la New Japan Pro Wrestling en juin[15].

World Wrestling Federation (1993-1994)Modifier

Halme s'engage avec la World Wrestling Federation (WWF) à l'été 1993[16]. Un de ses premiers combat notable à la WWF est une victoire face à Marty Jannetty le 30 août à SummerSlam[17]. Il est le premier à vaincre Tatanka le 30 octobre[18]. Le durant les Survivor Series, il fait équipe avec Yokozuna, Crush et Jacques Rougeau et ils affrontent Lex Luger, Rick et Scott Steiner ainsi que The Undertaker[19]. Il élimine Rick Steiner puis est le dernier catcheur de son équipe quand Luger fait le tombé sur lui[20].

Le , il bat rapidement Brad Anderson[21]. Il s'agit de la dernière apparition dans une émission télévisée de la WWF puisqu'il se blesse à une cheville quelques semaines plus tard[22]. Il quitte la WWF la même année[22].

Catch Wrestling Association (1995-1997)Modifier

Carrière en arts martiaux mixtesModifier

Début 1995, il commence à faire des combats d'arts martiaux mixtes au Japon au sein de la Rings[4]. Il y fait trois combats qui se soldent tous par des défaites d'abord face à Dick Vrij le puis face à Mitsuya Nagai le et enfin il affronte à nouveau Vrij le [4].

Il fait un dernier combat à l'Ultimate Fighting Championship à UFC 13 - The Ultimate Force le où il doit affronter Randy Couture. Alors qu'Art Davie (en) planifie des sessions d'entraînements avec Justin (en) et Sean McCully le mois précèdent le combat il ne s'y présente pas hormis à une des dernières où son sparring partner le met au sol au bout de deux minutes[23]. Il connait une quatrième et dernière défaite par soumission après moins d'une minute de combat[24].

Carrière en boxe anglaiseModifier

Tony Halme devient boxeur peu de temps après avoir mis fin à sa carrière de catcheur[7]. Il remporte son premier combat le en mettant K.O. l'américain Bradford Powell[6]. Ce jour là, il devient le premier boxeur finlandais à effectuer un combat au Caesars Palace à Las Vegas[6].

Caractéristiques au catchModifier

Musiques d'entrée de Tony Halme[25].
# Titre Interprète Période Fédération
1 Wigwam Wipe Out Alien Sex Friend NC NC
2 Maamme Jim Johnston 1993-1994 WWF
Jeu vidéo où on peut incarner Tony Halme[25].
# Titre Développeur Date de sortie Plateforme
1 Fire Pro Wrestling S: 6Men Scramble Human Entertainment Saturn

PalmarèsModifier

En arts martiaux mixtesModifier

Tableau récapitulatif
4 combats 0 victoires 4 défaites
Par KO 0 2
Par soumission 0 1
Sur décision 0 0
Autres 0 1
Résultats en arts martiaux mixtes de Tony Halme[4].
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Défaite 0-4   Randy Couture Soumission (étranglement arrière) UFC 13: The Ultimate Force 1 0:56 Augusta, Géorgie Unique combat à l'Ultimate Fighting Championship
Défaite 0-3   Dick Vrij KO technique (décision médicale) Rings: Extension Fighting 2 1 2:42   Japon
Défaite 0-2   Mitsuya Nagai N/A Rings: Budokan Hall 1996 NC NC Tokyo Hormis la défaite d'Halme, aucune information n'est disponible concernant ce combat.
Défaite 0-1   Dick Vrij KO Rings: Budokan Hall 1995 NC NC Tokyo Premier combat en arts martiaux mixtes. Pas d'information concernant la durée de ce combat.

En boxe anglaiseModifier

Type de décision possible : KOTKO (KO technique) • UD (décision aux points unanime) • MD (décision aux points majoritaire) • SD (décision aux points partagée) • D (match nul) • NC (sans décision) • RTD (abandon)
Résultat Record Adversaire Type Round Date Lieu Notes
Victoire 13-6   Chris Sirengo UD 6   Kisahalli, Helsinki
Défaite 12-6   Garing Lane RTD 4 (6), 3:00   Parken, Copenhague
Victoire 12-5   Almaz Gismeev RTD 3 (8), 2:00   Jäähalli, Helsinki
Défaite 11-5   Yacine Kingbo KO   Jäähalli, Helsinki
Victoire 11-4   Mika Kihlstrom KO 4 (10), 1:18   Jäähalli, Helsinki Il remporte le championnat de Finlande poids-lourds.
Victoire 10-4   Ferenc Deak KO 1, 2:59   Jäähalli, Helsinki
Défaite 9-4   Agustin Corpus KO 3, 1:38   Jäähalli, Helsinki
Victoire 9-3   Iran Barkley SD 12   Jäähalli, Helsinki Il remporte le championnat d'Amérique poids-lourds de la World Boxing Federation.
Victoire 8-3   Ken Woods KO 2, 1:07   Jäähalli, Helsinki
Défaite 7-3   Mika Kihlstrom TKO 5 (10), 1:57   Jäähalli, Helsinki Il perd le championnat de Finlande poids-lourds.
Victoire 7-2   Terry Armstrong KO 1, 1:37   Jäähalli, Helsinki
Victoire 6-2   Jukka Järvinen KO 1 (10), 2:22   Jäähalli, Helsinki Il remporte le championnat de Finlande poids-lourds.
Victoire 5-2   Paul Genick KO 1, 0:17   Tropicana Casino Resort Atlantic City, Atlantic City (New Jersey)
Défaite 4-2   Jukka Järvinen DQ 3 (10), 2:54   Jäähalli, Helsinki Il se fait disqualifier après plusieurs coups de tête sur son adversaire. Ce match est pour le championnat poids-lourds de Finlande.
Victoire 4-1   Robert Swenson KO 1, 2:28   Urheilutalo, Helsinki
Défaite 3-1   Patrick Freeman KO 4 (4), 2:55   Aladdin Resort & Casino, Las Vegas (Nevada)
Victoire 3-0   Tony Messenger TKO 1, 1:27   Helsinki
Victoire 2-0   Archie Perry PTS 5   Great Western Forum, Inglewood (Californie)
Victoire 1-0   Bradford Powell KO 1 (4), 0:55   Caesars Palace, Las Vegas (Nevada)

En catchModifier

Récompenses des magazinesModifier

BibliographieModifier

  • 1998 : Jumala armahtaa, minä en
  • 2001 : Tuomiopäivä
  • 2003 : Viikingin voimaopas
  • 2003 : Kovan päivän ilta

DiscographieModifier

  • Albums
    • Mestarit salilla (2001)
  • Singles
    • I Am Ironman (1998)
    • Viikinki (1999)
    • Mä oon tällainen (2000)
    • Painu pelle hiiteen (2001)
    • Isätön poika (2002)

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g (en+de) Tony Halme sur Wrestlingdata.
  2. a b c et d (en) « Profil de Ludvig Borga », sur Cagematch (consulté le 28 octobre 2016).
  3. a et b (en) Tony Halme sur Online World of Wrestling.
  4. a b c d et e (en) Tony Halme sur Sherdog
  5. (fi) Pete Suhonen, « Tony Halme » [archive du ], sur City, (consulté le 2 novembre 2020)
  6. a b c et d (fi) Joonas Kuisma, « Tony Halme toi yhdysvaltalaisen show’n suomalaiseen nyrkkeilyyn – ”Pyöveli” Järvinen muistelee kohuttuja yhteenottoja: ”Ajattelin, että pelle pullistelee USA:ssa” » [archive du ], sur Ilta-Sanomat, (consulté le 3 novembre 2020)
  7. a b c d e f et g (en-US) Stosh Jonjak, « Ludvig Borga - The Surreal, Shocking Life of Tony Halme » [archive du ], sur Pro Wrestling Stories, (consulté le 2 novembre 2020)
  8. (en) « Combats de Ludvig Borga à l'Universal Wrestling Federation », sur Cagematch (consulté le 28 octobre 2016).
  9. (en) « Matchs de Ludvig Borga à la New Japan Pro Wrestling en 1990 », sur Cagematch (consulté le 28 octobre 2016).
  10. (en) Arnold Furious, « Furious Flashbacks: New Japan Starrcade ’92 in Tokyo Dome », sur 411mania, (consulté le 29 octobre 2016).
  11. (en) « NJPW G1 Climax 1992 - Tag 1 », sur Cagematch (consulté le 29 octobre 2016).
  12. (en) Eddie Mac, « This Day in Wrestling History (November 22) », sur cageside seats.com, (consulté le 17 avril 2018)
  13. (en) Eddie Mac, « This Day in Wrestling History (December 14) », sur cagesideseats.com, (consulté le 17 avril 2018)
  14. (en) Arnold Furious, « Furious Flashbacks: New Japan Fantastic Story in Tokyo Dome », sur 411mania.com, (consulté le 18 avril 2018)
  15. (en) « Matchs de Ludvig Borga à la New Japan Pro Wrestling en 1993 », sur cagematch.net (consulté le 18 avril 2018)
  16. (en) JT Rozzero, « Filth, Pollution & Corruption: The Ballad of Ludvig Borga », sur placetobenation.com, (consulté le 18 avril 2018)
  17. (en) Scott Keith, « The SmarK Rant for WWF Summerslam 1993 », sur insidepulse.com, (consulté le 18 avril 2018)
  18. (en) Bob Colling, « WWF Superstars 10/30/1993 », sur wrestlingrecaps.com (consulté le 18 avril 2018)
  19. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Survivor Series 1993 », sur 411mania, (consulté le 3 mai 2017)
  20. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Survivor Series 1993 », sur 411mania, (consulté le 3 mai 2017)
  21. (en-US) Brian Bayless, « WWF Monday Night RAW – January 10th, 1994 » [archive], sur Scotts Blog of Doom!, (consulté le 14 mai 2020)
  22. a et b (en-CA) Greg Oliver, « Former WWF star Ludvig Borga dead at 47 » [archive], sur canoe.com, (consulté le 14 mai 2020)
  23. (en) Jonathan Snowden, « The Strange Life and Times of MMA’s Legendary Finn », sur Heavy.com, (consulté le 27 octobre 2016).
  24. (en) Newman, « MMA Review#79 : UFC 13 - The Ultimate Force », sur The Oratory, (consulté le 27 octobre 2016).
  25. a et b (de) « Tony Halme », sur genickbruch.com (consulté le 18 avril 2018)
  26. (en) « CWA World Heavyweight Title (Austria / Germany) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 17 avril 2018)
  27. (en) « Historique du IWGP Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 19 septembre 2009)
  28. (en) « PWI Ratings for Tony Halme », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 16 octobre 2017)

Liens externesModifier