Ouvrir le menu principal

Larry Sharpe

catcheur et entraîneur américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weil et Sharpe.
Larry Sharpe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Données générales
Nationalité
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
WoodburyVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
5 11 (1,8 m)[1]
Poids
264 lb (120 kg)[1]
Catcheur mort
Entraîneur
Tony Altomare
Carrière pro.

Larry Weil (né le à Paulsboro et mort le à Woodbury) est un catcheur (lutteur professionnel) et un entraîneur de catch américian connu sous le nom de « Pretty Boy » Larry Sharpe.

Il fait de la lutte au lycée puis au Gloucester County College (en) avant de devenir catcheur en 1974. Il met fin à sa carrière, assez modeste, de catcheur en 1991. Entre temps, il avait fondé avec Buddy Rogers la Monster Factory (en), une célèbre école de catch d'où est issue notamment Bam Bam Bigelow, The Big Show et Sheamus.

JeunesseModifier

Weil se passionne pour le catch et va voir les spectacles de la Capitol Wrestling Corporation quand ils viennent au Convention Hall à Camden[2]. Après un de ces spectacles, il a l'occasion de demander au manager Wild Red Berry comment devenir catcheur[2]. Berry lui conseille alors de faire de la lutte pendant 10 ans[2]. Il décide alors de faire de la lutte au lycée puis à l'université au Gloucester County College (en) puis au Trenton State College (en)[2].

Carrière de catcheurModifier

Après deux ans passés à l'université, Weil apprend que Wild Red Berry est mort[2]. C'est Gorrilla Monsoon, un des amis de Berry, qui le prend sous son aile[2]. Il envoie Weil apprendre le catch auprès de Tony Altomare qui a une école de catch dans le Connecticut[2].

Une fois entraîné, il commence à travailler à la World Wide Wrestling Federation (WWWF) sous le nom de Larry Sharpe[2]. Il travaille aussi en Géorgie et dans les Carolines à la Mid-Atlantic Championship Wrestling (en) et la Georgia Championship Wrestling (en)[2]. C'est là-bas qu'il entraîne Anthony White, connu sous le nom de Tony Atlas, avec l'aide de Gene (en) et Ole Anderson[3].

Caractéristiques au catchModifier

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b (en) « Larry Sharpe », sur www.cagematch.net (consulté le 23 juillet 2018)
  2. a b c d e f g h et i (en) Greg Oliver, « 'Pretty Boy' Larry Sharpe excelled at training -- and storytelling » [archive], sur www.slam.canoe.com, (consulté le 23 juillet 2018)
  3. (en) Mike Mooneyham, « ATLAS’ RISE AND FALL (PART 1) », sur The Wrestling Gospel According to Mike Mooneyham, (consulté le 4 août 2018)
  4. (en) Larry Sharpe sur Wrestlingdata
  5. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t et u (en) « Entourage Larry Sharpe », sur www.cagematch.net (consulté le 31 juillet 2018)
  6. (en) « WWC North American Tag Team Title (Puerto Rico) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 31 juillet 2018)
  7. (en) « Hawaii Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 31 juillet 2018)
  8. (en) « Stampede International Tag Team Title (Alberta & Saskatchewan) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 31 juillet 2018)

Liens externesModifier