Ouvrir le menu principal

Chi-Raq

film de Spike Lee, sorti en 2015
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles ayant des titres homophones, voir Chirac et Shirak.
Chi-Raq
Réalisation Spike Lee
Scénario Spike Lee
Kevin Willmott
Acteurs principaux
Sociétés de production 40 Acres & A Mule Filmworks
Amazon Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 118 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Chi-Raq est un film américain réalisé par Spike Lee, sorti en 2015. Il s'agit du premier film produit par Amazon Studios[1].

Sommaire

SynopsisModifier

Après la mort d'un enfant tuée par une « balle perdue », un groupe de femmes mené par Lysistrata s'organise contre la violence dans les quartiers de South Side à Chicago.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Producteurs délégués : Jon Kilik et Kevin Willmott
Producteur exécutif : Jason Sokoloff

DistributionModifier

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

Le film est une adaptation moderne et musicale de la comédie grecque antique Lysistrata écrite en 411 av. J.-C. par Aristophane[3].

Distribution des rôlesModifier

Spike Lee retrouve Samuel L. Jackson, qu'il avait déjà dirigé dans School Daze (1988), Do the Right Thing (1989), Mo' Better Blues, Jungle Fever (1991) et Old Boy (2013).

Le rappeur Kanye West, originaire de Chicago, devait faire partie du film[4], mais il a dû y renoncer en raison de son emploi du temps. Il devait également être impliqué sur la bande originale[5].

TournageModifier

Le tournage débute en et a lieu à Chicago[6],[5].

Bande originaleModifier

Chi-Raq
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale de divers artistes
Sortie
Durée 51:21[7]
Genre rap, R'n'B
Label RCA Records

De nombreux artistes rap et R'n'B, principalement originaires de Chicago ou de l'Illinois, participent à la bande originale du film.

Liste des titres
  1. Nick CannonPray 4 My City
  2. R. Kelly feat. Tink – Put The Guns Down
  3. Mali Music feat. Jhené AikoContradiction
  4. Bruce Hornsby & the Noisemakers feat. Eryn Allen Kane & Sasha Go HardBorn In Chicago
  5. Mali MusicSit Down For Thi
  6. Sam DewDesperately
  7. Treasure Davis feat. Kid InkSimple
  8. Kymm Lewis – I Want To Live
  9. Nick Cannon – My City
  10. Kevon Carter – WGDB
  11. Sophia Byrd – I See The Light
  12. Cinque Cullar – All Power
  13. Jennifer HudsonI Run

ControverseModifier

Lorsque le projet est annoncé, le titre Chi-Raq provoque des réactions diverses. Ce terme, contraction de « Chicago » et « Iraq », aurait été inventé par des rappeurs locaux pour désigner une zone du sud de la ville meurtrie par la violence des armes à feu. Plusieurs hommes politiques dénoncent cette expression qui donne selon eux une vision négative de la ville. Le maire démocrate Rahm Emanuel est lui aussi opposé au titre du film et rappelle que la ville a son mot à dire à la suite d'une réduction fiscale de 3 millions de dollars accordée à la production du film. Pour calmer les esprits, le réalisateur publie le sur son compte Instagram une image du clap avec le mot « Peace »[5]. Certaines personnes soutiennent par ailleurs Spike Lee, dont le pasteur Michael Pfleger, incarné par John Cusack dans le film[8].

Le rappeur Chance The Rapper a ouvertement critiqué le film. Sur son compte Twitter, il déclare : "Permettez-moi d'être la personne de Chicago qui vous dit personnellement que nous autres ne soutenons pas ce film"[9]. Il réitère cette critique dans le morceau "Ultralight Beam" de Kanye West, issu de l'album The Life of Pablo : "Ugh, cause they'll flip the script on you ass like Wesley and Spike"[10]. Il explique son rejet pour ce film lors d'une interview donnée à la radio de Chicago WGCI : « Nous ne mourons pas à cause de deux chefs de gang. Nous mourons parce que nous souffrons tous de syndrome post-traumatique. Quand tu te balades et que tu sens que les gens cherchent à te tuer, tu tires quand tu prends peur. J'ai l'impression qu'il [Spike Lee] n'a pas compris ça. J'ai l'impression qu'il pense qu'on tire à cause des gangs, ou à cause d'une menace sur notre ego d'hommes si on ne se bat pas. Mais ça, ce n'est qu'une petite partie du problème. »[11]. En somme, Chance estime que le film est trop réducteur quant aux réelles causes du problème des fusillades à Chicago.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Emily Steel, « Amazon Lands Spike Lee’s ‘Chi-Raq’ as Its First Original Movie », The New York Times, 15 juillet 2015.
  2. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  3. « Chiraq : Spike Lee adapterait une comédie grecque d'il y a 2 000 ans », sur Première, (consulté le 30 juillet 2015)
  4. « Kanye West acteur dans le prochain film de Spike Lee », sur Le Figaro, (consulté le 30 juillet 2015)
  5. a b et c « Chiraq de Spike Lee suscite la polémique à Chicago », sur Le Figaro, (consulté le 30 juillet 2015)
  6. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  7. (en) « Chi-Raq », sur AllMusic (consulté le 25 décembre 2015)
  8. « Chicago contre le «Chiraq» de Spike Lee », sur Libération, (consulté le 30 juillet 2015)
  9. (en) « Tweet de Chance The Rapper concernant "Chi-Raq" », sur Twitter, (consulté le 30 août 2016)
  10. (en) « Paroles de [[Ultrallight Beam]] sur genius.com », sur Genius, (consulté le 30 août 2016)
  11. (en) « Interview de Chance sur WGCI », sur WGCI Chicago, (consulté le 30 août 2016)