Ouvrir le menu principal

Jhené Aiko

chanteuse-compositrice américaine.
Jhené Aiko
Description de cette image, également commentée ci-après
Jhene Aiko
Informations générales
Nom de naissance Jhené Aiko Efuru Chilombo
Naissance (31 ans)
Los Angeles, Californie
États-Unis
Activité principale Chanteuse, auteur-compositrice
Genre musical RnB contemporain, Neo soul
Années actives Depuis 2002
Labels Def Jam
Site officiel http://jheneaiko.com/

Jhené Aiko Efuru Chilombo connue sous le nom de Jhené Aiko, est une chanteuse-compositrice américaine née le .

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Jhené Aiko[1] est née et a vécu à Los Angeles. Elle est la fille de Christina Yamamoto, d'ascendance nippo-hispanique et du Dr Karamo Chilombo, un pédiatre (de son vrai nom, Gregory Wycliff Barnes) d'ascendance afro-américaine, amérindienne (Yaqui, Choctaw, Cherokee), et juif allemand[1]. Elle a aussi des ascendances françaises.

À ses 4 ans elle est traumatisée par les violences policières infligées contre Rodney King et par les émeutes qui s'en sont suivies[2]. Victimes de moqueries à caractère raciste, ses parents décident de la scolariser à la maison.

Carrière musicaleModifier

Baigné depuis toute petite dans la musique, elle signe son premier contrat avec Epic/TUG à seulement 12 ans et a demandé vers 16 ans à renoncer à son contrat de se retirer pour achever ses études secondaires[3]. Selon elle, cela lui a permis d'échapper au monde d'Hollywood afin d'acquérir sa propre expérience du vrai monde.

Elle a commencé sa carrière notamment en contribuant aux accompagnements vocaux de plusieurs morceaux du groupe R’n’B B2K[4]. À ce moment même elle était connue pour être la prétendue « cousine de Lil Fizz », membre des B2K. Ce fut finalement une opération de marketing suggérée par Sony et Epic Records afin de promouvoir Aiko à travers B2K parce qu'ils étaient très proches[5].

Le , alors âgée de 20 ans, Jhéné Aiko, enceinte de O'Ryan, artiste et frère cadet du chanteur Omarion, donne naissance à sa fille Namiko Grandberry. Sa carrière vit un regain de popularité en 2013, grâce à sa collaboration avec l'artiste canadien Drake sur le titre From Time, présent sur l'album Nothing Was The Same. Elle est, par ailleurs, présente sur la tournée lancée par ce dernier.

En août 2013, Jhéné Aiko est victime d'un accident de voiture. Elle s'en sort avec de légères contusions et un poignet cassé[6].

Le 2 mai 2014, son opus tiré de l'EP Sail Out "The Worst"[7], passe de troisième à premier sur Mainstream R&B / Hip-Hop Airplay. Avec cette réalisation, Jhéné Aiko est devenue la première artiste féminine à se classer au premier rang avec un premier single depuis que Jazmine Sullivan a atteint le même exploit avec "Need U Bad" en 2008. "The Worst" est également passé de quarante-septième à quarante-troisième sur le Billboard Hot 100 devenant la première sortie solo de Jhéné Aiko à atteindre ce rang dans les charts. La chanson a également culminé au  rang onze sur le US Hot R&B / Hip-Hop Songs en 2014[8]. Elle tourne sous la houlette du réalisateur Lawrence Lamont pour le clip de The Worst.

Le , elle dévoile son projet commun avec le rappeur Big Sean intitulé Tweenty88. Un album dont les mélodies abordent les joies et dérives d'un couple auto-destructeur. Suite à la parution de l'album Twenty88, Jhené Aiko et Big Sean entretiennent une relation fusionnelle mais Jhéné Aiko dément formellement les rumeurs de couple avec le rappeur[9]. En juin 2016, Ils échangent un baiser sur scène dans le cadre de leur représentations.

Vie PrivéeModifier

Le 19 juillet 2012, son frère Miyagi meurt d'un cancer[10].

Elle a deux sœurs aînées, prénommées Miyoko et Jamila, qui étaient dans le groupe R&B Gyrl et ont fait une tournée avec Immature.

En 2014, elle épouse le producteur Dot da Genius (en), ils divorcent en 2016[11]

Elle dit avoir été influencée par Aaliyah et Beyoncé et India.Arie[12].

Elle a collaboré avec différents artistes tels que Lil Wayne, Big Sean, Kendrick Lamar, Kanye West, Schoolboy Q, Childish Gambino, Omarion, Common, Donald Glover ou encore Chris Brown[4], [13].

DiscographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Jhené Aiko age, hometown, biography », sur Last.fm (consulté le 24 août 2019)
  2. (en-US) Dozie Nze, « Jhene Aiko - Bio, Ethnicity, Age, Married, Husband, Daughter, Siblings, Parents », sur Answers Africa, (consulté le 24 août 2019)
  3. (en-US) « Who is Jhené Aiko? Everything You Need to Know », sur www.thefamouspeople.com (consulté le 24 août 2019)
  4. a et b (en-US) « Jhené Aiko | Biography & History », sur AllMusic (consulté le 24 août 2019)
  5. (en-US) « Jhene Aiko Biography », sur Short Biography, (consulté le 24 août 2019)
  6. Leya dit, « Jhene Aiko victime d’un accident de voiture » (consulté le 7 mars 2017)
  7. (en-US) « Jhene Aiko », sur Articlebio (consulté le 24 août 2019)
  8. a et b « Jhene Aiko Shines at No. 1 on Top R&B/Hip-Hop Albums », sur Billboard (consulté le 24 août 2019)
  9. « Jhene Aiko Denies Big Sean Cheating Rumors | Billboard News », sur Billboard (consulté le 24 août 2019)
  10. (en-US) « Jhene Aiko: Healing Through The Arts », sur Black Music Scholar, (consulté le 24 août 2019)
  11. « JHENE AIKO divorce! », Soul-addict.com,‎ (lire en ligne, consulté le 7 mars 2017)
  12. « Biographie de Jhené Aiko », sur Universal Music France (consulté le 24 août 2019)
  13. (en) « Learn about Jhene Aiko », sur Famous Birthdays (consulté le 24 août 2019)
  14. (en) « The Vixen Q And A: Jhene Aíko Talks 'Sailing Soul(s),' Explains Relationship With B2K & Chris Stokes + Plots To Save The World », sur Vibe, (consulté le 24 août 2019)

Liens externesModifier