Ouvrir le menu principal

Championnat de Grèce de football 2014-2015

Superleague Greece 2014-2015
Logo Superleague Greece
Généralités
Sport football
Organisateur(s) HFF
Édition 56e
Lieu(x) Drapeau de la Grèce Grèce
Date du
au [1]
Participants 18 équipes
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Tenant du titre Olympiakos
Promu(s) en début de saison Kerkyra et Niki Volos
Vainqueur Olympiakos
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Argentine Jerónimo Barrales (17)

Navigation

La saison 2014-2015 de Superleague Greece est la 56e édition de la première division grecque sous sa forme actuelle. Le championnat est composé de 18 équipes qui affrontent successivement les 17 autres à deux reprises sur 34 journées. Pour la deuxième saison à 18 équipes, L'Olympiakos tente de défendre son titre contre 17 autres équipes dont 2 promus de Football League. Parmi les promus, Niki Volos, qui retrouve l'élite 48 ans après l'avoir quittée.

À l'issue de la saison, le club totalisant le plus grand nombre de points est déclaré champion de Grèce et se qualifie pour la prochaine Ligue des Champions. Les équipes classées de la 2e à la 5e place se disputent les trois autres places qualificatives pour les compétitions européennes (une en tour de qualification de Ligue des Champions et 2 pour les tours de qualification de la Ligue Europa) lors de barrages prenant la forme d'un mini-championnat. Enfin, une cinquième place qualificative pour la Ligue Europa est réservée au vainqueur de la coupe de Grèce. Contrairement à la saison précédente, ce ne sont pas les deux derniers mais les quatre derniers du classement qui sont relégués en Football League. Cela est dû au fait que la compétition repassera à 16 équipes à partir de la saison 2015-2016[2].

C'est le tenant du titre, l'Olympiakos, qui remporte à nouveau le championnat cette saison après avoir terminé en tête du classement final, avec douze points d'avance sur le Panathinaïkos et treize sur le PAOK. Il s'agit du 42e titre de champion de Grèce de l'histoire du club, qui réussit même le doublé en battant le Skoda Xanthi en finale de la Coupe de Grèce.

Sommaire

ParticipantsModifier

Légende des couleurs
Club Dernière
montée
Classement
2013-2014
Entraîneur Depuis Stade Capacité
théorique
Asteras Tripolis 2007 5   Staikos Vergetis 2013 Theódoros Kolokotrónis 7 616
Atromitos 2009 4   Georgios Paraschos
  Ricardo Sá Pinto
  Nikos Nioplias
2015 Stade municipal de Peristéri 9 035
Ergotelis Héraklion 2013 7   Juan Ferrando
  Pavlos Dermitzakis
  Giannis Taousianis
  Ioannis Matzourakis
2015 Pankritio 25 780
Kallonis 2013 12   Ioannis Matzourakis
  Vangelis Vlachos
2015 Stade municipal de Mytilène 3 300
Kerkyra 2014 2 (D2)   Michalis Grigoriou 2013 Stade national de Kerkyra 2 776
Levadiakos 2011 9   Savvas Pantelidis
  Apostolos Mantzios
2015 Stade municipal de Livadiá 5 915
Niki Volos 2014 1 (D2)   Wiljan Vloet
  Sven Vandenbroeck
  Panagiotis Tzanavaras
2014 Panthessaliko 22 700
OFI Crète 2011 6   Gennaro Gattuso
  Níkos Anastópoulos
2015 Theodoros Vardinogiannis 9 088
Olympiakos 1959[3] 1   Míchel
  Vítor Pereira
2015 Karaïskaki 32 115
Panathinaïkos 1959[3] 2   Yánnis Anastasíou 2013 Apostolos Nikolaïdis 16 620
Panetolikós 2013 8   Makis Chavos 2013 Stade G.F.S Panetolikós 5 230
Paniónios 1998 13   Dimitris Terezopoulos
  Marínos Ouzounídis
2014 Stade Néa Smýrni 11 700
Panthrakikos 2012 10   Apostolos Mantzios
  José Manuel Roca
2014 Stade municipal de Komotiní 5 601
PAOK 1959[3] 3   Angelos Anastasiadis 2014 Toumba 28 701
PAS Giannina 2011 11   Giannis Petrakis 2014 Zossimades 7 652
Platanias 2012 14   Giannis Christopoulos 2014 Stade municipal de Perivolia 3 700
Skoda Xanthi 1989 16   Sakis Tsiolis
  Nikos Nentidis
  Răzvan Lucescu
2014 Skoda Xanthi Arena 7 361
Veria 2012 15   José Carlos Granero 2014 Stade municipal de Véria 5 900
  • Stades: stadia.gr[4]

CompétitionModifier

Phase régulièreModifier

ClassementModifier

Le classement est basé sur le barème de points classique (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0).
En cas d'égalité entre

  • 2 équipes: On tient compte de la différence de buts particulière lors de leurs affrontements directs.
  • Plus de 2 équipes: On tient compte des résultats entre toutes les équipes à égalité de points.

Source: superleaguegreece.net[5]

Classement Superleague 2014-2015
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Olympiakos'T'C 78 34 24 6 4 79 23 +56
2 Panathinaïkos 66 34 21 6 7 59 31 +28
3 PAOK 65 34 20 5 9 57 42 +15
4 Asteras Tripolis 59 34 17 8 9 52 37 +15
5 Atromitos FC 54 34 14 12 8 43 27 +16
6 PAS Giannina 53 34 13 14 7 47 33 +14
7 Panetolikós 52 34 14 10 10 41 28 +13
8 Skoda Xanthi 47 34 12 11 11 44 41 +3
9 Platanias FC 44 34 12 8 14 32 30 +2
10 Kallonis 44 34 11 11 12 34 39 -5
11 Panthrakikos 43 34 11 10 13 35 44 -9
12 Paniónios 43 34 11 10 13 43 42 +1
13 PAE Veria 43 34 12 7 15 45 54 -9
14 Levadiakos 43 34 12 7 15 41 34 +7
15 Ergotelis 32 34 8 8 18 35 60 -25
16 OFI Crète 13 34 7 2 25 26 72 -46
17 Niki VolosP 7 34 2 1 31 7 84 -77
18 AO KerkyraP 44 34 12 8 14 39 38 +1


Qualification pour la Ligue des champions de l'UEFA 2014-2015
Qualification pour les plays-offs
Relégation en deuxième division
T : Tenant du titre
C : Vainqueur de la Coupe de Grèce
P : Promu de D2
  • OFI Crète reçoit une pénalité de 29 points, dont dix points pour des dettes impayées
  • Niki Volos reçoit une pénalité de 13 points et est finalement disqualifié pour des raisons financières.
  • AO Kerkyra est conduit à la dernière place du classement puis relégué en deuxième division, en raison de transferts frauduleux.

RésultatsModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) AST ATR ERG KAL KER LEV NVL OFI OLY PAT PNT PIO PTH TSP PAS PLA SKO VER
Asteras Tripoli 1-0 2-1 1-0 2-0 2-1 3-0 6-1 0-0 1-1 1-1 2-0 2-1 3-0 2-2 1-0 2-1 2-0
Atromitos 4-3 1-1 0-0 2-1 1-0 3-0 3-0 1-0 2-0 0-0 3-1 2-0 4-0 1-1 1-0 2-0 0-0
Ergotelis 1-4 1-2 3-3 1-2 0-2 3-0 3-2 2-3 0-2 1-1 2-2 2-1 0-2 1-0 0-3 0-2 2-2
AEL Kalloni 1-0 1-1 2-0 1-0 0-0 3-0 3-0 0-5 1-0 0-0 1-0 2-0 1-2 1-0 0-0 2-2 4-1
Kerkyra 1-0 1-1 3-1 2-0 0-0 3-0 4-1 0-4 1-1 1-2 1-0 2-1 0-1 2-0 1-2 0-0 4-0
Levadiakos 3-1 2-1 1-1 3-0 2-3 3-0 3-0 1-2 1-1 0-0 1-0 1-1 1-2 1-2 0-0 1-2 0-2
Niki Volos 0-2 0-1 1-4 2-0 0-0 0-3 0-3 0-3 0-3 0-3 1-0 0-3 0-3 0-3 0-3 0-3
OFI 2-3 1-0 1-0 1-1 3-2 0-2 3-0 0-3 2-3 1-0 0-3 0-1 3-1 0-3 0-3 0-1 0-1
Olympiacos 2-0 2-1 3-0 5-0 3-0 4-0 3-1 3-0 1-0 2-0 2-0 5-1 1-2 2-2 2-1 2-0 3-0
Panathinaikos 2-2 2-0 5-0 1-0 2-0 1-0 1-0 1-2 2-1 1-0 2-1 4-0 4-3 3-1 3-0 2-0 2-1
Panetolikos 2-0 1-1 4-0 2-0 0-1 0-1 3-0 3-1 1-1 0-1 2-1 3-1 0-1 0-0 1-0 5-2 2-0
Panionios 2-1 2-2 2-1 0-2 0-0 1-0 2-1 2-0 2-2 1-1 3-0 2-1 0-0 0-1 0-0 1-1 4-2
Panthrakikos 1-1 1-1 0-0 3-2 1-0 1-0 3-0 0-0 1-3 2-1 0-0 1-0 3-1 1-1 1-0 2-0 1-1
PAOK 0-0 2-1 1-0 1-1 2-1 1-0 3-0 4-0 0-0 1-2 1-2 3-2 3-2 1-1 1-0 2-1 4-1
PAS Giannina 3-1 1-0 0-0 0-0 2-1 0-4 4-0 3-0 3-1 0-0 0-0 1-3 2-2 3-0 1-0 2-2 4-1
Platanias 0-1 0-0 1-2 1-0 1-1 1-3 3-1 1-0 1-1 2-3 2-0 3-0 2-0 0-4 0-0 1-0 1-0
Skoda Xanthi 0-0 1-0 0-1 2-1 0-0 2-0 2-0 2-1 1-3 4-2 3-0 1-1 0-0 4-2 1-1 0-0 2-2
Veria 4-0 1-1 0-1 1-1 2-1 2-1 2-0 4-1 0-2 1-0 1-3 2-2 0-1 1-3 2-0 2-0 3-2

Plays-offsModifier

Classement Play-offs 2015
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Panathinaïkos 15 5 4 1 1 9 2 +7
2 Asteras Tripolis 10 6 2 3 1 2 4 -2
3 Atromitos FC 8 6 2 2 2 4 4 0
4 PAOK 4 6 0 2 4 1 6 -5


Qualification pour la Ligue des champions de l'UEFA 2015-2016
Qualification pour la Ligue Europa 2015-2016

Bilan de la saisonModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en)Super League President Mr. Dimitris Agrafiotis on the kick-off of the 2014-2015 Championship sur superleaguegreece.net
  2. (en)Kick-off for the 2014 Super League OPAP Championship sur superleaguegreece.net
  3. a b et c On ne peut pas exactement parler de promotion pour ces clubs puisqu'ils ont directement rejoint l'Alpha Ethniki dès 1959, date de création de ce championnat. Depuis cette date, ils n'ont jamais connu de relégation.
  4. (en)stadia.gr
  5. (en)superleaguegreece.net

Lien interneModifier

Lien externeModifier