Ouvrir le menu principal

Championnat de France masculin de handball 1984-1985

Nationale 1A 1984-1985
Généralités
Sport handball
Organisateur(s) FFHB
Édition 33e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Participants 10 équipes
Matchs joués 90 matchs

Hiérarchie
Niveau inférieur Nationale 1B

Palmarès
Tenant du titre Stade Marseillais UC
Promu(s) en début de saison aucun
Vainqueur USM Gagny (3)
Deuxième Stella Sports Saint-Maur
Relégué(s) ES St-Martin-d'Hères
et CSL Dijon
Meilleur joueur Philippe Médard
Meilleur(s) buteur(s) Marc-Henri Bernard (130)

Navigation

Le championnat de France de Nationale 1A masculin 1984-1985 est le plus haut niveau de handball en France.

Le titre de champion de France est remporté par l'USM Gagny. C'est leur troisième titre de championnat de France.

Cette saison est également marquée par le premier titre remporté par l'USAM Nîmes, vainqueur de la Coupe de France, et par la relégation du club historique du Cercle Sportif Laïc Dijonnais, encore finaliste du championnat en 1981.

ModalitésModifier

Seules dix équipes participent à cette édition du championnat de France contre seize les saisons précédentes[1] :

Il n'y a donc aucun promu.

À l'issue de la saison[2], le premier est déclaré champion de France et est qualifié pour la Coupe d'Europe des clubs champions. Les deux derniers sont relégués en Nationale 1B et le 8e joue des barrages face au vainqueur entre les 2 seconds des 2 poules de Nationale 1B.

RésultatsModifier

Classement finalModifier

Le classement final du championnat est[3],[4] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 USM Gagny 45 18 13 1 4 413 370 43
2 Stella Sports Saint-Maur 42 18 12 0 6 422 382 40
3 USAM Nîmes (F) 42 18 12 0 6 423 396 27
4 Stade Marseillais UC (T) 40 18 11 0 7 422 406 16
5 SMEC Metz 36 18 9 0 9 354 343 11
6 Paris UC 34 18 8 0 10 402 402 0
7 AC Boulogne-Billancourt 34 18 8 0 10 389 416 -27
8 US Ivry 31 18 6 1 11 360 381 -21
9 ES St-Martin-d'Hères 29 18 5 1 12 386 429 -43
10 CSL Dijon 27 18 4 1 13 359 405 -46
(T) Tenant du titre
(F) Vainqueur de la Coupe de France
(P) Promu de Nationale 1B en début de saison (aucun).

Barrage de relégationModifier

Le match oppose l’US Ivry, 8e du championnat, au Stade Toulousain, vainqueur du barrage d'accession de la Nationale 1B[5] :

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
Stade Toulousain 42 – 47 US Ivry 21 – 16 21 – 31
Feuille de match
  • Match aller : Stade Toulousain b. U.S. Ivry : 21-16 (11-9).
    • Stade Toulousain : Zedongguemo (4), Olivan (1), Fittante (5), Onesta (3, dont 1 pen.), Debureau (6, dont 2 pen.), Selmo (1), Estève (1).
    • US Ivry : Rignac (2), Labourdette (1), Martinez (1), Mirabel (1), Persichetti (1), Lepetit (6, dont 3 pen.), Heurthe (1), Berra (1), Hager (1).
  • Match retour : US Ivry b. Stade Toulousain : 31-21 (13-11).
    • US Ivry : Labourdette (9), Hager (8), Martinez (5), Persichetti (3), Lepetit (3, dont 1 pen.), Mirabel (2), Fournet (1).
    • Stade Toulousain : Debureau (6), Olivan (4), Hernandez (3), Onesta (3, dont 1 pen.), Martinez (2), Fittante (2), Zedongguemo (1).
    • Évolution du score en 1re mi-temps : Debureau 0-1 (1re), Hager 1-1 (1 min 30 s), Olivan 1-2 (3e), Labourdette 2-2 (4e), Hager 3-2 (4 min 50 s), Labourdette 4-2 (6e), Berra 5-2 (7e), Hager 6-2 (8e), Persichetti 7-2 (9e), Onesta 7-3 (9 min 45 s), Persichetti (12e), Martinez 9-3 (14e), Fittante 9-4 (14 min 20 s), Lepetit 10-4 (15e), Hernandez 10-5 (15 min 30 s), Mirabel 11-5 (16e), Ramiro Martinez 11-6 (17e), Hernandez 11-7 (19e), Lepetit 12-7 (penalty, 20e), Fittante 12-8 (21e), Persichetti 13-8 (22e), Debureau 13-9 (23e), Olivan 13-10 (24e), Debureau 13-11 (28 min 35 s).
    • Mi-temps Ivry 13 - Stade Toulousain 11
    • Évolution du score en 2e mi-temps : Debureau 13-12(31e), Debureau 13-13(33e), Labourdette 14-13 (34 min 20 s), Labourdette 15-13 (35e), Mirabel 16-13 (35e), Labourdette: 17-13 (37e), Hager 18-13 (38e), Ramiro Martinez 18-14 (40e), Hager 19-14 (41e), Debureau 19-15 (42e), Hernandez 19-16 (44e), Hager 20-16, Zedong 20-17 (45e), Martinez 21-17 (45 min 20 s), Martinez 22-17 (46e), Onesta 22-18 (penalty, 49e), Hager 23-18, Onesta 23-19, Olivan 23-20, Labourdette 24-20 (51e), Hager 25-20 (52 min 30 s), Olivan 25-21 (53e), Lepetit 26-21 (55e), Martinez 27-21 (56e), Labourdette 28-21 (58e), Mirabel 29-21 (59e), Labourdette 30-21 (59e), Labourdette: 31-21 (60e).

L'US Ivry a conservé sa place en Nationale 1A à l'issue d'un « double » barrage qui l'opposait au Stade Toulousain. Mais jusqu'au bout, Patrick Boullé et les siens auront connu des sueurs froides. Battus à l'aller de cinq buts (16-21), l'équipe de René Richard dut puiser dans ses dernières ressources pour aller chercher, à l'énergie, son maintien... Ne menant que de trois buts à 10 minutes du terme (23-20) puis de quatre à 7 minutes (25-21), l'US Ivry termine la rencontre avec un 6-0, profitant notamment d'un arbitrage un peu « juste » en fin de rencontre...[5]

VainqueurModifier

Champion de France 1984-1985
USM Gagny
3e victoire

L'effectif de l'USM Gagny était (l'âge indiqué est celui en début de saison)[6] :


Entraîneur

Statistiques et récompensesModifier

Philippe Médard, le gardien de but de l'USM Gagny, a reçu le « Jet spécial » récompensant le meilleur joueur de la saison[7].

Marc-Henri Bernard remporte le « Jet d'or Adidas » avec 130 buts marqués devant Christophe Perli « Jet d'argent » et Bernard Gaffet, meilleur buteur la saison précédente, « Jet de bronze »[8].

Les 10 meilleurs buteurs sont[8] :

Joueur Club Buts
1 Marc-Henri Bernard Stella Sports Saint-Maur 130
2 Christophe Perli ES St-Martin-d'Hères 128
3 Bernard Gaffet Stade Marseillais UC 117
4 Pascal Mahé Paris UC 108
5 Bernard Rignac US Ivry 86
6 Philippe Locard AC Boulogne-Billancourt 85
7 Jean-Michel Geoffroy CSL Dijon 84
8 Christophe Esparre Stella Sports Saint-Maur 82
9 Alain Portes USAM Nîmes 80
10 Stéphane Huet Stella Sports Saint-Maur 76

RéférencesModifier

Voir aussiModifier