Ouvrir le menu principal

Championnat de France masculin de handball 1983-1984

Nationale 1 1983-1984
Généralités
Sport handball
Organisateur(s) FFHB
Édition 32e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Participants 16 équipes
Matchs joués ? matchs

Palmarès
Tenant du titre US Ivry
Promu(s) en début de saison Paris UC et FC Mulhouse
Vainqueur Stade Marseillais UC (5)
Deuxième USM Gagny
Relégué(s) 6 clubs (passage à 10 équipes)
Meilleur joueur Dominique Deschamps
Meilleur(s) buteur(s) Bernard Gaffet (102)

Navigation

Le championnat de France masculin de Nationale 1 1983-1984 est la 32e édition du plus haut niveau de handball en France.

Le titre de champion de France est remporté par le Stade Marseillais UC. C'est leur cinquième et dernier titre de championnat de France.

À l'issue de la saison, du fait du passage de 16 à 10 clubs la saison suivante, 6 clubs sont relégués et aucun n'est promu.

ModalitésModifier

Lors de la première phase, les seize équipes sont réparties en deux poules de huit équipes.

À l'issue de cette première phase, les équipes sont réparties en trois poules :

  • les trois premiers de chaque poule sont qualifiés pour la poule de niveau 1. Les deux premiers de cette poule de niveau 1 disputent ensuite une finale qui désigne le champion de France.
  • Les deux derniers de chaque poule se retrouvent dans une poule de niveau 3.
  • Enfin, les six autres équipes se retrouvent dans une poule de niveau 2.

Les résultats enregistrés en première phase au cours des rencontres jouées entre deux clubs qualifiés d'une même poule restent acquis pour la deuxième phase.

Du fait d’un changement dans la formule du championnat avec la création d’une Nationale 1B pour la saison 84/85, seules dix équipes participeront au championnat de France de Nationale 1A 84/85 contre vingt les saisons précédentes[1]. Ainsi,

Il n'y a donc aucun promu.

Effectifs et transfertsModifier

Cf. « Tout, tout, tout sur le championnat 83-84 », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, nos 193/194,‎ , p. 41 à 57 (lire en ligne, consulté le 9 mai 2018)

Première phaseModifier

Le classement final de la première phase est[2] :

Poule AModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Stade Marseillais UC 39 14 12 1 1 388 303 85
2 Stella Sports Saint-Maur 34 14 9 2 3 357 300 57
3 USAM Nîmes 32 14 7 4 3 347 316 31
4 CSL Dijon 27 14 6 1 7 345 356 -11
5 ES St-Martin-d'Hères 27 14 6 1 7 309 334 -25
6 Paris UC (P) 26 14 5 2 7 302 330 -28
7 Stade Toulousain 25 14 5 1 8 346 369 -23
8 HBC Anzin 14 14 0 0 14 319 405 -86

Poule BModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 USM Gagny 40 14 13 0 1 358 285 73
2 US Ivry (T) 34 14 10 0 4 343 285 58
3 AC Boulogne-Billancourt 31 14 8 1 5 347 316 31
4 SMEC Metz 29 14 7 1 6 291 260 31
5 RC Strasbourg 23 14 4 1 9 347 394 -47
6 Lille Université Club 23 14 3 3 8 287 340 -53
7 US Dunkerque 22 14 3 2 9 303 332 -29
8 FC Mulhouse (P) 22 14 4 0 10 288 352 -64

Deuxième phaseModifier

Poule de niveau 1Modifier

Le classement final est[3],[4] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Stade Marseillais UC 25 10 7 1 2 251 222 29
2 USM Gagny 22 10 5 2 3 212 213 -1
3 USAM Nîmes 21 10 4 3 3 252 238 14
4 Stella Sports Saint-Maur 20 10 3 4 3 228 230 -2
5 US Ivry (T) 17 10 3 1 6 219 239 -20
6 AC Boulogne-Billancourt 15 10 2 1 7 230 250 -20
  • Qualifié pour la finale
  • Maintien en Nationale 1A

Champion sortant, l'US Ivry doit se contenter de la 5e place.

Résultats des matchs aller
  • Nîmes et SMUC 23-23
  • Ivry b. ACBB 20-19
  • Nîmes b. Stella 23-22
  • Gagny b. ACBB 28-26
  • Ivry b. Gagny 20-18
  • SMUC b. Stella 23-19
  • Gagny b. Nîmes 24-23
  • Ivry b. Stella 29-24
  • SMUC b. ACBB 29-20
  • Gagny et Stella 16-16
  • ACBB b. Nîmes 26-25
  • SMUC b. Ivry 24-19
  • Stella et ACBB 27-27
  • Gagny b. SMUC 23-22
  • Nîmes b. Ivry 21-19
Résultats des matchs retour
  • SMUC b. Nîmes 31-30
  • ACBB b. Ivry 26-23
  • Nîmes et Stella 21-21
  • Gagny b. ACBB 21-20
  • Stella b. SMUC 29-26
  • Gagny b. Ivry 22-19
  • SMUC b. ACBB 25-18
  • Gagny et Nîmes 24-24
  • Ivry et Stella 26-26
  • Nîmes b. ACBB 30-26
  • Stella b. Gagny 20-17
  • SMUC b. Ivry 26-22
  • Stella b. ACBB 23-22
  • Nîmes b. Ivry 32-22
  • SMUC b. Gagny 23-19

Poule de niveau 2Modifier

Le classement final est[3] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
7 SMEC Metz 25 10 7 1 2 225 186 39
8 ES St-Martin-d'Hères 23 10 6 1 3 236 229 7
9 CSL Dijon 21 10 5 1 4 239 234 5
10 Paris UC (P) 20 10 4 2 4 214 228 -14
11 Lille Université Club 16 10 2 2 6 220 235 -15
12 RC Strasbourg 15 10 1 3 6 240 262 -22
  • Maintien en Nationale 1A
  • Reversé dans la nouvelle Nationale 1B

Poule de niveau 3Modifier

Le classement final est[3] :

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
13 FC Mulhouse (P) 15 6 4 1 1 147 145 2
14 US Dunkerque 13 6 3 1 2 159 144 15
15 Stade Toulousain 13 6 3 1 2 165 170 -5
16 HBC Anzin 7 6 0 1 5 146 158 -12

Phase finaleModifier

FinaleModifier

La finale, disputée le 26 mai 1984 à Rennes, a vu le Stade Marseillais UC s’imposer 22 à 17 face à l’USM Gagny[5]. Après avoir laissé échapper le titre à l’US Ivry un an plus tôt, le SMUC de Daniel Costantini remporte une victoire aisée et largement méritée sur l'USM Gagny, faisant la course en tête pendant près de 53 minutes[5]. De ce fait, les Marseillais brise l'hégémonie des clubs Parisiens qui avaient remporté les 6 dernières éditions.

26 mai 1984
Stade Marseillais UC 22-17
(12-7)
USM Gagny Rennes
Spectateurs : 2 000 spectateurs environ
Arbitrage : MM. Lux et Lelarge

Bernard Gaffet 8

Rapport

Marc Méjean 5

  ×6

  ×3

  • Évolution du score :
    • 1re mi-temps : 0-1 (2e), 2-1 (4e), 3-2 (5e), 4-3 (8e), 6-4 (13e), 7-5 (16e), 9-6 (21e), 10-6 (25e), 12-7 (29e),
    • 2e mi-temps : 13-8 (33e), 14-11 (38e), 16-12 (45e), 17-15 (51e), 19-15 (55e), 20-16 (58e), 22-17 (60e).
  • Statistiques
Stade Marseillais UC
  • Gardiens de but : Lionel Bourgey (de la 1re à la 59e) et Marcel Merlaud (de la 59e à la 60e)
  • Buteurs : Gaffet (8, dont 3 pen.), Monneron (5, dont 4 pen.), Mabille (3), Perchicot (3), Camboulives (2), Csak (1),
  • Pourcentages de réussite : 22 buts sur 45 tirs, soit 48,8 %
  • Exclusions : Perchicot (12e), Camboulives, (16e), Gaffet (23e et 33e), Mabille (25e), Monneron (29e)
USM Gagny
  • Gardiens de but : Médard (toute la partie).
  • Buteurs : Méjean (5, dont 3 pen.), Couriol, (4), Silly, (2), Grillard (2), Nouet (1), Perreux (1), Menet (1), Piot (1).
  • Pourcentages de réussite : 17 buts sur 46 tirs, soit 37 %
  • Exclusions : Couriol (26e), Grillard, (43e et 49e).

Barrages de relégationModifier

Ces barrages opposent les 2 derniers de la poule de niveau 3 (Stade Toulousain et HBC Anzin) aux 2 vainqueurs des barrages d'accession entre les 4 clubs classés quatrième en poules de division Nationale 2 :

Équipe 1   Score   Équipe 2   Aller     Retour  
ASPOM Bègles-Bordeaux (N2) 44 – 59 Stade Toulousain 20 – 24 24 – 35
Carabiniers de Billy-Montigny (N2) 57 – 61 HBC Anzin 28 – 34 29 – 27

Le Stade Toulousain et l'HBC Anzin évolueront en Nationale 1B et l'ASPOM Bègles-Bordeaux et les Carabiniers de Billy-Montigny dans la nouvelle Nationale 2 (3e niveau).

BilanModifier

Classement finalModifier

Rang Équipe Commentaire
1 Stade Marseillais UC Champion de France, qualifié pour la Coupe d'Europe des clubs champions
2 USM Gagny Qualifié pour la Coupe des Vainqueurs de Coupe
3 USAM Nîmes Qualifié pour la Coupe de l'IHF
4 Stella Sports Saint-Maur -
5 US Ivry (T) -
6 AC Boulogne-Billancourt -
7 SMEC Metz -
8 ES St-Martin-d'Hères -
9 CSL Dijon -
10 Paris UC (P) -
11 Lille Université Club Relégués en Nationale 1B
12 RC Strasbourg
13 FC Mulhouse (P)
14 US Dunkerque (P)
15 Stade Toulousain
16 HBC Anzin

Statistiques et récompensesModifier

Dominique Deschamps, le joueur de l'AC Boulogne-Billancourt, a reçu le « Jet spécial » récompensant le meilleur joueur de la saison[6]. Désigné par un jury composé de trente-cinq journalistes, les quatre autres nominés étaient Michel Cicut, Bernard Gaffet, Jean-Michel Serinet et Philippe Medard.

Les meilleurs buteurs sont[6] :

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier