Ouvrir le menu principal

Championnat de France masculin de handball 1963-1964

Nationale 1 1963-1964
Généralités
Sport handball
Organisateur(s) FFHB
Édition 16e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Participants 20 équipes
Matchs joués ? matchs

Palmarès
Tenant du titre US Ivry
Vainqueur US Ivry (2)
Deuxième ASP Police Paris
Relégué(s) aucun

Navigation

Le championnat de France de Nationale 1 masculin 1963-1964 est le plus haut niveau de handball en France.

Le titre de champion de France est remporté par le Union sportive d'Ivry qui conserve son titre au détriment de l'Association sportive de la police de Paris. C'est leur deuxième titre de champion de France.

ModaliltésModifier

Les 20 équipes sont réparties en 2 poules de 10 équipes :

  • les deux premiers de chaque poule s'affrontent en demi-finales croisées
  • du fait du passage de 20 à 24 clubs la saison suivante, aucun club n'est relégué en Championnat de France Excellence.

Première phaseModifier

Les classement de la première phase est[1] :

Poule AModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FC Sochaux 51 18 16 1 1 417 302 115
2 US Ivry (T) 47 18 14 1 3 425 285 140
3 Paris UC 40 18 10 2 6 348 310 38
4 CSL Dijon 39 18 9 3 6 302 301 1
5 AS Mulhouse 35 18 7 3 8 348 310 38
6 HBC Besançon 34 18 8 0 10 329 307 22
7 ASU Lyon 31 18 5 3 10 334 355 -21
8 AS Cheminots de l'Ouest Paris 28 18 4 2 12 286 367 -81
9 AS Police Metz 28 18 5 0 13 269 346 -77
10 USB Longwy 27 18 4 1 13 298 371 -73

Poule BModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Stella Sports Saint-Maur 48 18 14 2 2 295 212 83
2 ASP Police Paris 47 18 14 1 3 321 236 85
3 ASCEM Lyon 44 18 13 0 5 324 241 83
4 Bordeaux EC 39 18 10 1 7 273 221 52
5 SCA Fontenay-sous-Bois 37 18 9 1 8 269 257 12
6 Stade Marseillais UC 36 18 9 0 9 287 269 18
7 ASPOM Bordeaux 34 18 7 2 9 266 281 -15
8 Carabiniers de Billy-Montigny 29 18 5 1 12 257 297 -40
9 Racing Club de France 26 18 3 2 13 218 294 -76
10 Nantes EC 20 18 1 0 17 208 394 -186

Tournoi finalModifier

Demi-finales Finale
       
 Stella Sports Saint-Maur  12
 US Ivry (T)  17  
 US Ivry (T)  16
 
   ASP Police Paris  14
 FC Sochaux  10
 ASP Police Paris  20  

FinaleModifier

La finale a vu les tenants du titre de l'US Ivry s’imposer face à l'ASP Police Paris sur le score de 16 à 13 (11-7 à la mi-temps)[2] :

Buteurs
  • US Ivry : R. Richard (7 dont 3 penalties), Ridouh (4), M. Richard (2), Servant (1), Avenet (1), Zellner (1).
  • ASP Police : Chastanier (3 dont 2 pénalties), Faye (3), Brunet (3), Rieu (2), Perray (1), Chabaud (1), Pons (1), Sagna (0).
Film de la partie[2]

Dès la première minute, l'ASP Police, ayant obtenu l'engagement, marque un but superbe par Chastanier, à 9,50 m du but, une lucarne haute comme on voudrait en voir beaucoup en France. Ivry, en possession de la balle, patient et organisé, va égaliser à la quatrième minute par Ridouh, puis prendre définitivement l'avantage par les deux frères Richard, René et Michel, puis Zellner sur contre-attaque : 4-1 au bout de huit minutes de jeu. L'ASP Police, ne désirant pas perdre le contact, réussit un coup franc indirect, sur suspension protégée, par Rieu et Pons, en position d'avant-centre décalé sur la gauche, marque un but sur lob : 4-3. Les deux équipes, légèrement contractées, vont rester plus de sept minutes sans marquer et il faut attendre la 17e minute pour revoir en action les frères Richard : 6-3 pour Ivry. Rieu, à mi-distance, et Servant, de l'aile, sous angle fermé, maintiennent l'écart. Cet écart de trois ou quatre buts va être maintenu jusqu'à la mi-temps grâce à René Richard et Ridouh, ceci malgré les efforts de Chastanier, de Brunet, qui se retrouve un peu après une première période malheureuse, ou de Faye. A la mi-temps, Ivry possède alors une avance de quatre buts (11-7).

Ivry, ayant l'avantage de l'engagement, joue patiemment et prudemment. Ce n'est qu'à la cinquième minute que Chastanier réussit un pénalty, tout de suite compensée par une contre-attaque réussie par Avenet, Faye, Brunet pour l'ASP Police, Ridouh, René Richard sur pénalty, amenèrent le score à 14-10. C'est alors qu'Ivry va marquer le pas, après un rythme de jeu extrêmement soutenu jusqu’alors. L'ASP Police, passée en défense 3-3, intercepte des balles et va manquer le coche en ratant des contre-attaques toutes faites par Sagna, Chabaud, qui perdent leur balle au milieu du terrain. Brunet réduit quand même l'écart (14-11) à la 45e minute. Il faudra un but de Ridouh, particulièrement percutant et volontaire, pour décontracter enfin Ivry, stérile de la 40e à la 51e minute. Malgré un bon forcing terminal, l'ASP Police va finir à 16-14, grâce à Faye, Perray, Chabaud, Ivry réussissant un dernier pénalty par René Richard.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier