Château de Saveille

château fort français

Château de Saveille
Image illustrative de l’article Château de Saveille
Vue du sud
Nom local Château de Saveilles
Période ou style Médiéval et Renaissance
Type Château fort
Début construction XIVe siècle
Fin construction XIXe siècle
Protection Logo monument historique Inscrit MH (2005)[1]
Site web saveilles.jimdo.com
Coordonnées 46° 02′ 28″ nord, 0° 00′ 30″ ouest[2]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Angoumois
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Charente
Commune Paizay-Naudouin
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Saveille
Géolocalisation sur la carte : Charente
(Voir situation sur carte : Charente)
Château de Saveille

Le château de Saveille[2],[1] aussi orthographié Saveilles[3],[4],[5]à Paizay-Naudouin, au nord du département de la Charente en France, présente un aspect de château fort allié à un décor renaissance.

HistoriqueModifier

La famille Barrière posséda les terres de Saveilles. En effet Marguerite de Chasteigner fut mariée avec Pierre Barrière, chevalier, seigneur de Saveilles en Angoumois, fils de Guillaume Barrière, chevalier, seigneur de Saveilles. Son mari fit hommage en 1333, pour raison de ses dîmes[5].

Leur petite fille Jeanne, dame de Saveilles épousa Jean de Montalembert.

En 1508, le seigneur de Saveilles, Jacques de La Rochefaton, reçoit le droit de châtellenie, de haute, moyenne et basse justice, et le droit d'édifier un château fort sur sa terre par son suzerain de Ruffec moyennant une somme de 9 000 écus d'or[3].

Après 1534, les La Rochefaton embrassent la religion « prétendue réformée ».

Ensuite, les Touchimbert font de Saveille une véritable place calviniste avec son propre temple. En 1685, ils présentent les doléances des huguenots au roi Louis XIV[3].

Dans les années 1860, le château appartenait au comte de Bourdeilles[Note 1], marié le avec l'une des quatre filles du comte de Neuilly[Note 2], Léonie.

Après les Bourdeilles, les propriétaires du château sont les Disnematin de Salles (1888-1917), les Ligondés (1917-1948) et les Mas Latrie, actuels possesseurs de cette propriété[6].

ArchitectureModifier

Le château est construit au centre d'un carré entouré de douves. Il est en équerre, à toit pentu, avec une grosse tour ronde coiffée d'une poivrière à chaque extrémité.

L'aile sud a été reconstruite au XIXe siècle en style néo-classique.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Un comte de Bourdeilles a été seigneur de Gourvillette (Saintonge) au XVIIe siècle.
  2. Maire de Rigné (Deux-Sèvres) de 1820 à 1830.

RéférencesModifier

  1. a et b « Château de Saveille », notice no PA00104449, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a et b Carte IGN sous Géoportail
  3. a b et c Jean-Paul Gaillard 2005, p. 533
  4. Site du château
  5. a et b Généalogie historique de la maison de Chasteigner en Poitou, dressée sur les pièces justificatives insérées en l'histoire de cette maison, faite par André Duchesne, imprimé en 1634... sur plusieurs autres chartes anciennes, et ramenée jusqu'ici,...par Monsieur Clabault, auteur en 1764, ..;, imprimé à Paris par A-M Lottin, 1699
  6. « Dossier de protection, Château de Saveille » [PDF], base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier