Ouvrir le menu principal

Catherine Kamowski

personnalité politique française

Catherine Kamowski
Illustration.
Catherine Kamowski dans le jardin des Quatre colonnes du palais Bourbon en 2017.
Fonctions
Députée de la 5e circonscription de l'Isère
En fonction depuis le
(2 ans et 26 jours)
Élection 18 juin 2017
Législature XVe
Groupe politique LaREM
Prédécesseur Pierre Ribeaud
Maire de Saint-Égrève

(14 ans, 11 mois et 22 jours)
Prédécesseur Robert Fiat
Successeur Daniel Boisset
Biographie
Date de naissance (61 ans)
Lieu de naissance Valenciennes (Nord)
Nationalité Française
Profession Professeur agrégée d'anglais

Catherine Kamowski, née le à Valenciennes, dans le département du Nord, est une femme politique française, députée de la 5e circonscription de l'Isère pour la XVe législature de la Cinquième République française[1].

Sommaire

BiographieModifier

D'origine polonaise par son grand-père, elle est née dans le département du Nord.

FormationModifier

Carrière professionnelleModifier

Catherine Kamowski, en sa qualité de Professeur d'Anglais à l'Université Grenoble-Alpes, est une enseignante du second degré affectée dans le supérieur (PRAG)[2] et non un maître de conférence[3].

Action et carrière politiqueModifier

En 2002, Catherine Kamowski est élue maire de la ville de Saint-Égrève, ville de l'agglomération grenobloise et située dans le département de l'Isère. Sa liste non inscrite à un parti politique est réélue en 2008, puis en 2014[4]. Classée divers gauche, Madame Kamowski n'a jamais adhéré à un parti durant cette période. Elle est également conseillère communautaire de Grenoble Alpes Métropole.

Choisie officiellement par le mouvement "La République en marche !" pour le représenter aux élections législatives du , elle est élue députée de la XVe législature de la Cinquième République française dans la cinquième circonscription de l'Isère avec 66,05 % des suffrages exprimés, face à Philippe Langenieux-Villard (33,5 %), candidat Les Républicains[5].

Conformément à la Loi du 14 février 2014[6] concernant la règle de non cumul des mandats, Madame Kamowski a démissionné de sa fonction de maire de la commune de Saint-Égrève, laissant cette fonction à son ancien premier adjoint, Daniel Boisset[7].

Détail des mandats et fonctionsModifier

Catherine Kamowski est membre de la commission des Lois constitutionnelles, de la Législation et de l'Administration générale de la République dont la présidente est Madame Yaël Braun-Pivet, députée de la majorité parlementaire[8].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier