Carl Mörner

personnalité politique suédois

Carl Carlsson Mörner af Tuna (né le à Jönköping, décédé le à Stockholm) est un comte, officier et fonctionnaire suédois.

Carl Carlsson Mörner
Image dans Infobox.
Fonctions
Gouverneur général de Norvège
-
Lantmarskalk (en)
-
Sur-gouverneur de Stockholm (d)
-
Daniel Edelcreutz (d)
Commandant de régiment (d)
Svea Life Guards (en)
-
Carl Johan Fleetwood (d)
Commandant de régiment (d)
Svea Life Guards (en)
-
Carl Johan Fleetwood (d)
Commandant de régiment (d)
Kalmar regemente (en)
-
Commandant de régiment (d)
Finska artilleriregementet (en)
-
Membre du Riksdag des États (d)
Riddarhuset
-
Membre du Riksdag des États (d)
Riddarhuset
-
Titre de noblesse
Comte
à partir du
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
StockholmVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Homme politique, militaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Mörner af Tuna family (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Carl Gustaf Mörner le Jeune (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Ludvig Carlsson Mörner (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Charlotta Arfwedson (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Fältmarskalk (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conflits
Revolution of 1772 (en)
Quatrième CoalitionVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée

BiographieModifier

Il commence sa carrière en tant que cadet, en 1771, et est nommé sous-lieutenant en 1772. En 1811, il est lieutenant-général et commandant des forces suédoises en Poméranie. Une courte période de temps, il est vice gouverneur général de cette région. Il est proche de la cour du roi Gustave IV Adolphe jusqu'à ce que celui-ci soit déposé en 1809.

Il est gouverneur de Stockholm à partir de 1812 et a pu ainsi montrer ses compétences administratives. C'est ainsi qu'il se fait connaître du prince Carl Johan.

Il est gouverneur général de Norvège de 1816 à 1818, et est nommé maréchal de camp en 1816. Il gagne rapidement la confiance en Norvège, et quand il démissionne au bout de deux ans, il est salué pour "L'estime et la reconnaissance de la nation pour l'habileté et le zèle avec lesquels il a assuré les fonctions qui lui étaient confiées."

RéférencesModifier

Liens externesModifier