Canton de Trélon

canton français

Canton de Trélon
Canton de Trélon
Situation du canton de Trélon dans le département de Nord.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement(s) Avesnes-sur-Helpe
Chef-lieu Trélon
Conseiller général
Mandat
Jean-Luc Perat
2008-2015
Code canton 59 64
Démographie
Population 26 622 hab. (2012)
Densité 149 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 03′ 28″ nord, 4° 06′ 42″ est
Superficie 178,98 km2
Subdivisions
Communes 12

Le canton de Trélon est une ancienne division administrative française, située dans le département du Nord et la région Nord-Pas-de-Calais.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, le canton est supprimé.

CompositionModifier

Le canton de Trélon se composait des communes suivantes :


Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Trélon
(chef-lieu)
59601 59132 39,15 2 974 (2012) 76


Anor 59012 59186 22,24 3 347 (2012) 150
Baives 59045 59132 7,98 160 (2012) 20
Eppe-Sauvage 59198 59132 16,67 270 (2012) 16
Féron 59229 59610 13,39 572 (2012) 43
Fourmies 59249 59610 22,98 12 663 (2012) 551
Glageon 59261 59132 11,77 1 829 (2012) 155
Moustier-en-Fagne 59420 59132 7,13 60 (2012) 8,4
Ohain 59445 59132 11,88 1 274 (2012) 107
Trélon 59601 59132 39,15 2 974 (2012) 76
Wallers-en-Fagne 59633 59132 7,79 299 (2012) 38
Wignehies 59659 59212 13,86 3 012 (2012) 217
Willies 59661 59740 4,14 162 (2012) 39

Histoire : conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

De 1833 à 1848, les cantons de Solre et de Trélon avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[1].

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Parti Qualité
1833-1848 Hector George Propriétaire, juge de paix
Adjoint au maire d'Avesnes
1848-1852 Théophile Legrand[2] Filateur à Fourmies
1852-1867 Hippolyte Godard-Desmarest Majorité dynastique Maître de verrerie à Trélon,
Député du Nord au Corps législatif (1853-1866)
1867-1871 Ernest Culhiat du Fresne Propriétaire et Maire d' Eppe-Sauvage
1871-1874 Louis Clavon Républicain Maître de verreries, maire de Trélon
1874-1880 Bélisaire Berteaux Droite Filateur à Fourmies
1880-1892 François Boussus Républicain Manufacturier (textile) à Wignehies
Conseiller municipal de Wignehies
1892-1904 Pierre-Alexandre Mulat Républicain Maître de verreries à Fourmies
1904-1919 Paul Buissart Rad. Expert industriel
Inspecteur régional de l'enseignement technique, maire de Fourmies (1904)
1919-1931
(décès)
Ephrem Coppeaux SFIO Ouvrier du textile, puis expert-comptable
Maire de Fourmies (1908-1931)
Député (1924-1928)
1931-1940 Alfred Derigny SFIO Ouvrier textile, puis employé municipal et commerçant
Maire de Fourmies (1931-1941)
1943-1945 Edgard Éloy Docteur en médecine
Adjoint au maire de Trélon
Nommé conseiller départemental en 1943[3]
1945-1951 Marcel Ulrici PCF Ajusteur
Maire de Fourmies (1945-1953)
Sénateur (1951-1952 et 1956-1959)
1951-1964 Edmond Cantinieau RPF puis
RS puis DVD
Exploitant agricole
Maire de Wignehies
1964-1982 Marceau Gauthier PCF Technicien - Maire-adjoint de Fourmies
Député (1978-1981)
1982-1984
(décès)
Claude Jourdain PS Mécanicien de four à la verrerie, conseiller municipal de Fourmies
1984-2001 Marcel Dehoux PS Retraité de l'Education Nationale
Député (1981-1993 et 1997-2007)
Maire de Wignehies (1977-2001)
2001-2015 Jean-Luc Pérat PS
puis DVG
Professeur
maire de Anor (1989-2008), député (2007-2012)

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   Louis Constant Hufty   Maître de forges, maire de Glageon
1895 1901 Joseph Motte Républicain
modéré
Marchand de liquides, maire de Trélon
1901 1903
(annulation)
Ernest Joncquin Libéral Ancien maître de verreries à Trélon
1903 1925 Jules Moret
(1869-?)[4]
SFIO Médecin, conseiller municipal de Fourmies
1925 1931 Alfred Derigny SFIO Ouvrier textile, puis employé municipal et commerçant
Maire de Fourmies (1931-1941)
1931 1940 Adolphe Cappe SFIO Négociant, maire de Wignehies
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
30 40630 74430 70229 51528 51627 43726 91926 66526 622
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[5] puis population municipale à partir de 2006[6])
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âgesModifier

Comparaison des pyramides des âges du Canton de Trélon et du département du Nord en 2006

Pyramide des âges du Canton de Trélon en 2006[7] en pourcentage.
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans et plus
5,5 
75 à 89 ans
9,2 
11,7 
60 à 74 ans
13,6 
21,9 
45 à 59 ans
20,1 
18,8 
30 à 44 ans
18,5 
19,8 
15 à 29 ans
17,7 
22,1 
0 à 14 ans
20 
Pyramide des âges du Nord en 2006[8] en pourcentage.
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans et plus
0,8 
4,3 
75 à 89 ans
7,9 
10,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,7 
45 à 59 ans
19,4 
21,1 
30 à 44 ans
20,1 
22,6 
15 à 29 ans
21 
21,6 
0 à 14 ans
19 

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglements, et avis du Conseil d'Etat / J. B. Duvergier », sur Gallica, (consulté le ).
  2. http://www.theophilelegrand.w1w.fr/page/14615
  3. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le ).
  4. http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article83668, notice MORET Jules, Célestin, Joseph, Ambroise par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.
  5. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  6. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  7. « Pyramide des âges du Canton de Trélon en 2006 », sur site de l'INSEE (consulté le )
  8. « Pyramides des âges du département du Nord », sur site de l'INSEE