Canton de Quimperlé

canton français

Canton de Quimperlé
Canton de Quimperlé
Situation du canton de Quimperlé dans le département de Finistère.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Finistère
Arrondissement(s) Quimper
Bureau centralisateur Quimperlé
Conseillers
départementaux
Anne Maréchal
Michaël Quernez
2015-2021
Code canton 29 25
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modifications 1 : 7 brumaire an X[3],[4]
(29 octobre 1801)
2 : 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 31 973 hab. (2017)
Densité 111 hab./km2
Géographie
Superficie 289,13 km2
Subdivisions
Communes 11

Le canton de Quimperlé est un canton français situé dans le département du Finistère et la région Bretagne.

HistoireModifier

  • Le canton de Quimperlé a été créé en 1790[1].
  • De 1833 à 1848, les cantons de Quimperlé, d'Arzano et de Pont-Aven avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[5].
  • Un nouveau découpage territorial du Finistère entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 13 février 2014[2], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans le Finistère, le nombre de cantons passe ainsi de 54 à 27. Le nombre de communes du canton de Quimperlé passe de 5 à 11.

ReprésentationModifier

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1910 1940 Yves Tanguy RG Propriétaire à Mellac
1919 1931 Jean-Marie Le Gall Rad. Président de la Société d'agriculture de l'arrondissement de Quimperlé
1931 1940 Guillaume Bérou Rad. Agriculteur, conseiller municipal de Mellac
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1845
(décès)
Joseph Fortuné Cuny Droite
Monarchiste
Avocat, avoué, maire de Quimperlé
(1812-1815, 1830-1834)
Député en 1815
1845 1848 Louis Paul Achille
Guilhem
(1808-1880)
Droite
Monarchiste
Maître des requêtes au Conseil d'État
en service ordinaire, ancien député (1839-1842)
1848 1877 Louis Marie du Couëdic Droite
Monarchiste
Propriétaire
Maire de Quimperlé
Député (1849-1851 et 1857-1870)
1877 1889 Léon Paul Lorois Droite
Monarchiste
Propriétaire à Clohars-Carnoët
Député (1877-1878 et 1885-1889)
1889 1891
(décès)[8]
Yves Marie Tallec
(1846-1891)
  Propriétaire cultivateur
Adjoint au maire de Mellac
1892 1901 Sosthène David
(1845-1927)
Républicain Ingénieur agronome, Tréméven
Juge de paix à Arzano
1901 1931 Jules Le Louédec Républicain puis
Rad.
Avocat
Député (1909-1914 et 1928-1930)
Sénateur (1930-1931)
Conseiller municipal de Quimperlé
1931 1937 Jean-Marie Le Gall Rad. Président de la Société d'agriculture de l'arrondissement de Quimperlé
1937 1940 Alain-Paul Le Louédec Rad.ind. Cadre
Maire de Quimperlé (1934-1948)
1943 1945 Jean Guerlesquin
(1896-1953)
? Industriel
Conseiller municipal de Quimperlé
Nommé conseiller départemental en 1943[9]
1945 1958 Alain-Paul Le Louédec UDSR Ancien résistant[10], Maire de Quimperlé (1934-1948)
1958 1960
(décès)
Julien Le Grévellec
(1892-1960)[11]
SFIO Cultivateur
Maire de Clohars-Carnoët (1945-1960)
1960 1976
(décès)
Jean Charter
(1906-1976)
DVG Cultivateur-exploitant
Maire de Quimperlé (1960-1969)
1976 2008 Louis Le Pensec PS Enseignant (faculté des sciences économiques de Rennes) et conseil d'entreprises
Député (1973-1997)
Sénateur (1998-2008)
Maire de Mellac (1971-1997)
Ministre (entre 1981 et 1998)
2008 2015 Michaël Quernez PS Permanent politique
Vice-président du conseil général du Finistère (depuis 2008)
Maire de Quimperlé (depuis 2014)

Conseillers départementaux depuis 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Anne Maréchal   PS Professeur des écoles
adjointe au maire de Clohars-Carnoët
2015 en cours Michaël Quernez   PS Maire de Quimperlé (depuis 2014)
1er Vice-président
Président de la Commission Insertion, emploi, développement, attractivité

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Anne Maréchal et Michaël Quernez (PS[12]) est élu au 1er tour avec 52,23% des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Pierre Couëdelo et Christine Favennec (Union de la Droite) (27,52%). Le taux de participation est de 52,4 % (12 952 votants sur 24 717 inscrits)[12] contre 51,11 % au niveau départemental[13]et 50,17 % au niveau national[14].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

 
Situation du canton de Quimperlé dans le département du Finistère avant 2015.

Le canton de Quimperlé regroupait cinq communes.

Liste des communes du canton avant le redécoupage de 2014
Nom Code
Insee
Code
postal
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Quimperlé
(chef-lieu)
29233 29300 31,73 12 052 (2012) 380


Baye 29005 29300 7,29 1 137 (2012) 156
Clohars-Carnoët 29031 29360 34,83 4 106 (2012) 118
Mellac 29147 29300 26,38 2 764 (2012) 105
Tréméven 29297 29300 15,42 2 282 (2012) 148

Composition à partir de 2015Modifier

Le canton de Quimperlé comprend désormais onze communes entières[2].

Liste des 11 communes du canton de Quimperlé au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Quimperlé
(bureau centralisateur)
29233 Quimperlé Communauté 31,73 12 057 (2017) 380   
Arzano 29002 Quimperlé Communauté 34,04 1 387 (2017) 41   
Baye 29005 Quimperlé Communauté 7,29 1 149 (2017) 158   
Clohars-Carnoët 29031 Quimperlé Communauté 34,83 4 333 (2017) 124   
Guilligomarc'h 29071 Quimperlé Communauté 22,75 778 (2017) 34   
Locunolé 29136 Quimperlé Communauté 16,78 1 154 (2017) 69   
Mellac 29147 Quimperlé Communauté 26,38 3 112 (2017) 118   
Querrien 29230 Quimperlé Communauté 54,01 1 739 (2017) 32   
Rédené 29234 Quimperlé Communauté 24,49 2 908 (2017) 119   
Saint-Thurien 29269 Quimperlé Communauté 21,41 1 032 (2017) 48   
Tréméven 29297 Quimperlé Communauté 15,42 2 324 (2017) 151   
Canton de Quimperlé 2925 289,13 31 973 (2017) 111  

DémographieModifier

Démographie avant 2015Modifier

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
17 31417 48618 02819 08419 58919 96020 34622 32022 341
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015Modifier

En 2017, le canton comptait 31 973 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
31 33531 54131 70531 82931 973
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[17].)
Histogramme de l'évolution démographique

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. a et b Louis Marie Prudhomme (1798), p. 194
  2. a b et c Décret no 2014-151 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Finistère.
  3. Notice communale de Quimperlé sur le site de l'EHESS.
  4. Bernard Gaudillère (1995), p. 797.
  5. « Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglements, et avis du Conseil d'Etat / J. B. Duvergier », sur Gallica, (consulté le 25 septembre 2020).
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 11 mai 2014)
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 25 septembre 2020).
  9. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 25 septembre 2020).
  10. http://www.francaislibres.net/liste/fiche.php?index=120498
  11. http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article136692
  12. a et b « Résultats du 1er tour pour le canton de Quimperlé », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  13. « Résultats du 1er tour pour le département du Finistère », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 25 mars 2015)
  14. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussiModifier