Ouvrir le menu principal

Canton de Gennevilliers

canton français

Canton de Gennevilliers
Canton de Gennevilliers
Situation du canton de Gennevilliers dans le département de Hauts-de-Seine.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Hauts-de-Seine
Arrondissement(s) Nanterre
Bureau centralisateur Gennevilliers
Conseillers
départementaux
Elsa Faucillon
Gabriel Massou
2015-2021
Code canton 92 14
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 70 901 hab. (2016)
Densité 4 778 hab./km2
Géographie
Superficie 14,84 km2
Subdivisions
Communes 2

Le canton de Gennevilliers est une division administrative française du département des Hauts-de-Seine qui a existé de 1967 à 1984 et qui a été recréée par le décret du 26 février 2014.

Elle tient lieu de circonscription d'élection des conseillers départementaux et entre en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Sommaire

HistoireModifier

Département de la SeineModifier

Département des Hauts-de-SeineModifier

Dans le cadre de la mise en place du département des Hauts-de-Seine, le canton de Gennevilliers, comprenant la seule commune de Gennevilliers, est créé par le décret du 20 juillet 1967[2].

Le canton est scindé en deux par le décret du 24 décembre 1984, qui crée à sa place les cantons de Gennevilliers-Sud et de Gennevilliers-Nord[3].

Un nouveau découpage territorial des Hauts-de-Seine entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 26 février 2014[1]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. Dans les Hauts-de-Seine, le nombre de cantons passe ainsi de 45 à 23.

Dans ce cadre, le canton de Gennevilliers est recréé. Il est désormais formé des communes des anciens cantons de Gennevilliers-Sud , Gennevilliers-Nord (1 commune répartie entre ces deux cantons) et de Villeneuve-la-Garenne (1 commune). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Nanterre. Le bureau centralisateur est situé à Gennevilliers.

ReprésentationModifier

Période 1967 - 1985Modifier

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1967[5] 1985 Lucien Lanternier[6],[7] PCF Ajusteur
Maire de Gennevilliers (1973 → 1987)
Membre du comité central du PCF (1956 → 1976)

Période 1985 à 2015Modifier

Voir Canton de Gennevilliers-Nord et Canton de Gennevilliers-Sud.

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Elsa Faucillon   PCF Employée du secteur privé
Député depuis 2017, conseillère municipale de Gennevilliers (2014-2017)
2015 en cours Gabriel Massou   PCF Professeur de mécanique
Conseiller municipal de Villeneuve-la-Garenne
Conseiller régional d'Île-de-France (1998 → 2015)

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Elsa Faucillon et Gabriel Massou (FG, 44,03 %) et Tommy Anou et Lucia Laporte (FN, 19,45 %). Le taux de participation est de 37,16 % (12 451 votants sur 33 507 inscrits)[8] contre 46,11 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10].

Au second tour, Elsa Faucillon et Gabriel Massou (FG) sont élus avec 75,94 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 38,71 % (9 195 voix pour 12 971 votants et 33 507 inscrits)[11].

CompositionModifier

Période 1967 - 1984Modifier

Le premier canton de Gennevilliers était composé de la seule commune de Gennevilliers[2].

Période 2015 et au-delàModifier

Le nouveau canton de Gennevilliers comprend les deux communes suivantes[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Gennevilliers
(chef-lieu)
92036 Métropole du Grand Paris 11,64 43 376 (2014) 3 726


Villeneuve-la-Garenne 92078 Métropole du Grand Paris 3,20 25 007 (2014) 7 815

DémographieModifier

Composition du canton postérieure à 2015

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 68 383 habitants[12].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Décret no 2014-256 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département des Hauts-de-Seine.
  2. a et b « Décret n°67-590 du 20 juillet 1967 portant création et délimitation des cantons des nouveaux départements de la région parisienne - Hauts-de-Seine », Journal officiel de la République française,‎ , p. 7360-7361 (lire en ligne [PDF]).
  3. « Décret n°84-1240 du 24 décembre 1984 portant modification et création de cantons dans le département du Val-de-Marne », Journal officiel de la République française,‎ , p. 4153-4154 (lire en ligne [PDF]).
  4. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L. 191-1 du code électoral.
  5. « 158 candidats dans les Hauts-de-Seine », Le Monde,‎ (lire en ligne) :

    « Gennevilliers : M. Waldeck L'Huillier, député communiste, maire de Gennevilliers, conseiller sortant, ne se représente pas et cède son siège à M. Lucien Lanternier, conseiller municipal, membre du comité central du P.C.F. »

    .
  6. Carine Dauger, « Lucien Lanternier, ancien maire communiste, est décédé hier », Libération Métro,‎ (lire en ligne).
  7. Marc Blachere, « L'adieu à Lucien Lanternier », L'Humanité,‎ (lire en ligne).
  8. « Résultats du premier tour pour le canton de Gennevilliers », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  9. « Résultats du premier tour pour le département des Hauts-de-Seine », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  10. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  11. « Résultats du second tour pour le canton de Gennevilliers », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)
  12. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussiModifier