Ouvrir le menu principal

Canton de Gaillard
Canton de Gaillard
Situation du canton de Gaillard dans le département de Haute-Savoie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement(s) Saint-Julien-en-Genevois
Bureau centralisateur Gaillard
Conseillers
départementaux
Bernard Boccard
Marie-Claire Teppe-Roguet
2015-2021
Code canton 74 09
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 40 660 hab. (2016)
Densité 554 hab./km2
Géographie
Superficie 73,42 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton de Gaillard est un canton français du département de la Haute-Savoie.

Sommaire

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial de la Haute-Savoie entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 13 février 2014[1]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[2]. Dans la Haute-Savoie, le nombre de cantons passe ainsi de 34 à 17.

Le canton de Gaillard est formé de communes des anciens cantons d'Annemasse-Sud (5 communes) et d'Annemasse-Nord (5 communes). Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Saint-Julien-en-Genevois. Le bureau centralisateur est situé à Gaillard.

CompositionModifier

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
2013 2014
39 10240 064
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962 puis population municipale à partir de 2006[3])
Histogramme de l'évolution démographique
 

En 2014, la population municipale du canton était de 40 064 habitants[4].

ReprésentationModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Bernard Boccard   LR Chef d'entreprise
Maire de Cranves-Sales
10ème vice-président Administration Générale, Ressources Humaines
2015 en cours Marie-Claire Teppe-Roguet   LR Responsable RH
Première adjointe au maire de Bonne

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Bernard Boccard et Marie-Claire Teppe-Roguet (UMP, 41,66 %) et Marie-Claire Brulé et Olivier De Sainte Mareville (FN, 31,19 %). Le taux de participation est de 39,21 % (9 503 votants sur 24 234 inscrits)[5] contre 45,4 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Bernard Boccard et Marie-Claire Teppe-Roguet (UMP) sont élus avec 67,64 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 39,32 % (5 936 voix pour 9 530 votants et 24 234 inscrits)[8].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Décret no 2014-153 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie.
  2. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  3. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années [ 2006], [ 2014]
  4. Populations légales des cantons de la Haute-Savoie, publiées par l'INSEE.
  5. « Résultats du premier tour pour le canton de Gaillard », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  6. « Résultats du premier tour pour le département de la Haute-Savoie », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  7. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  8. « Résultats du second tour pour le canton de Gaillard », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)