Canton de Château-Gontier-Ouest

ancien canton français de la Mayenne (jusqu'en mars 2015)

Canton de Château-Gontier-Ouest
Canton de Château-Gontier-Ouest
Situation du canton de Château-Gontier-Ouest dans le département de Mayenne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement(s) Château-Gontier
Circonscription(s) 2e
Chef-lieu Château-Gontier
Code canton 53 06
Histoire de la division
Création 1985
Disparition 2015
Démographie
Population 13 154 hab. (2012)
Subdivisions
Communes 9

Le canton de Château-Gontier-Ouest est une ancienne division administrative française située dans le département de la Mayenne et la région Pays de la Loire.

GéographieModifier

Le canton est situé dans le sud-Mayenne.

HistoireModifier

Le territoire cantonal faisait partie de la sénéchaussée angevine de Château-Gontier dépendante de la sénéchaussée principale d'Angers depuis le Moyen Âge jusqu'à la Révolution française.

En 1790, lors de la création des départements français, une partie de Haut-Anjou a formé le sud mayennais sous l'appellation de Mayenne angevine.

AdministrationModifier

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1985 2015 Jean Arthuis UDF puis AC Expert-comptable, maire de Château-Gontier de 1971 à 1995, sénateur (1983-1986, 1988-1995 et 1997-2014), secrétaire d'État (1986-1987), ministre (1995-1997), président du conseil général (1992-2014)


Le canton participe à l'élection du député de la deuxième circonscription de la Mayenne.

Conseillers généraux de l'ancien canton de Château-Gontier (1833 à 1985)Modifier

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Pierre-René Martinet   Notaire en 1814, maire de Château-Gontier (1830-1852), député (1846-1848)
1848 1856 Auguste-Marie Gousse de Lalande   Avocat, président du tribunal civil de Château-Gontier, ancien conseiller général du canton de Bierné
1856 1867 Camille-Gabriel Quinefault
(1811-1883)
  Propriétaire, maire de Château-Gontier
1867 1886 Alexandre-Jean Fournier Républicain Avocat, maire de Château-Gontier en 1860, ancien conseiller général du canton de Cossé-le-Vivien
1886 1890
(démission d'office)[1]
Alfred Barouille Droite Notaire à Château-Gontier le 5 février 1878, destitué le 10 décembre 1889, député (1885-1889)
1890[2] 1907
(décès) [3]
Étienne Albert Duboys Fresney Républicain Propriétaire-agriculteur, maire d'Origné en 1865, sénateur (1899-1907)
1907[4] 1940 Jacques Duboys-Fresney
(fils du précédent)
FR-URD Député (1914-1932 et 1936-1942), maire d'Origné, nommé conseiller départemental en 1943[5]
1945 1976 Georges Lefèvre
(1893-1983)
DVD Médecin, maire de Château-Gontier (1965-1971)
1976 1985 Jean Arthuis CD Expert-comptable, maire de Château-Gontier (1971-1995)

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1907   Vicomte Henri Charles
de La Jaille
(1840-1916)
Conservateur Officier de cavalerie, propriétaire à Château-Gontier
1907   Vicomte Henry
Walsh de Serrant
(1876-1934)
Conservateur Maire de Bazouges
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

CompositionModifier

Le canton de Château-Gontier-Ouest comptait 13 154 habitants en 2012 (population municipale) et se composait d’une fraction de la commune de Château-Gontier et de huit autres communes :

La portion de Château-Gontier incluse dans ce canton est située à l'ouest de la rivière Mayenne et au nord du ruisseau le Guéret[6].

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, les communes de Chemazé, Houssay, Loigné-sur-Mayenne, Origné et Saint-Sulpice sont rattachées au canton d'Azé et les communes d'Ampoigné, Château-Gontier, Laigné et Marigné-Peuton à celui de Château-Gontier.

Anciennes communesModifier

Les anciennes communes suivantes étaient incluses dans le canton de Château-Gontier-Ouest[7] :

  • Cheripeau, absorbée entre 1795-1800 par Ampoigné.
  • Bazouges, absorbée en 1989 par Château-Gontier.

Les territoires des communes ont également subi d'autres modifications. Château-Gontier avait déjà intégré Bazouges en 1809 (en même temps qu'Azé et Saint-Remy sur l'actuel canton de Château-Gontier-Est, Saint-Remy ayant été par la suite intégré à Saint-Fort), mais la commune avait été recréée dans la décennie suivante. La commune d'Origné est issue en 1865 d'un prélèvement de territoire de Houssay et de deux communes extérieures au canton, Nuillé-sur-Vicoin et Quelaines-Saint-Gault.

DémographieModifier

           Évolution de la population  [modifier]
1990 1999 2006 2011 2012
10 27110 85111 90713 07313 154
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique
 

Voir aussiModifier

Autre canton de Château-Gontier :

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier