Canton de Bourg-Achard

canton français

Canton de Bourg-Achard
Canton de Bourg-Achard
Situation du canton de Bourg-Achard dans le département de Eure.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement(s) Bernay
Bureau centralisateur Bourg-Achard
Conseillers
départementaux
Benoît Gatinet
Marie Tamarelle-Verhaeghe
2015-2021
Code canton 27 04
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Modification 6 mars 2020[2]
Démographie
Population 23 747 hab. (2017)
Densité 87 hab./km2
Géographie
Superficie 272,70 km2
Subdivisions
Communes 29

Le canton de Bourg-Achard est une division administrative française du département de l'Eure en Normandie créée par le décret du et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

HistoireModifier

Un nouveau découpage territorial de l'Eure entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de mars 2015, défini par le décret du 25 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[3]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[4]. Dans l'Eure, le nombre de cantons passe ainsi de 43 à 23.

Le nouveau canton de Bourg-Achard est formé de communes des anciens cantons de Quillebeuf-sur-Seine (14 communes) et Routot (18 communes). Le bureau centralisateur est situé à Bourg-Achard.

ReprésentationModifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Benoît Gatinet   UDI Maire d'Aizier (2001-2020), Président de la Communauté de communes Roumois Seine (2017-2020)
7e vice-président du Conseil départemental, chargé des bâtiments, des moyens généraux de la réussite éducative, des collèges et de l'enseignement supérieur.
2015 en cours Marie Tamarelle-Verhaeghe   LR Médecin, directrice de centre de prévention, conseillère municipale de La Haye-Aubrée jusqu'en 2020
députée LREM depuis 2017

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, trois binômes sont en ballotage : Benoît Gatinet et Marie Tamarelle-Verhaeghe (Union de la Droite, 33,08 %), Catherine Berthelot et Mary Cheminade (FN, 31,6 %) et Bernard Christophe et Évelyne Desmarais (Union de la Gauche, 26,9 %). Le taux de participation est de 53,75 % (9 025 votants sur 16 790 inscrits)[5] contre 50,53 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Benoît Gatinet et Marie Tamarelle-Verhaeghe (Union de la Droite) sont élus avec 37,78 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 54,88 % (3 365 voix pour 9 215 votants et 16 790 inscrits)[8].

CompositionModifier

Le nouveau canton de Bourg-Achard comprenait trente-deux communes entières à sa création[1]. À la suite de la création de la commune nouvelle Le Perrey le et du décret du la rattachant entièrement au canton de Pont-Audemer[2], le nombre de communes descend à 29.

Liste partielle des communes du canton de Bourg-Achard au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Bourg-Achard
(bureau centralisateur)
27103 CC Roumois Seine 12,32 3 947 (2017) 320   
Aizier 27006 CC Roumois Seine 2,36 137 (2017) 58   
Barneville-sur-Seine 27039 CC Roumois Seine 8,77 511 (2017) 58   
Bosgouet 27091 CC Roumois Seine 9,55 707 (2017) 74   
Bouquelon 27101 CC de Pont-Audemer / Val de Risle 11,71 512 (2017) 44   
Bouquetot 27102 CC Roumois Seine 13,07 1 060 (2017) 81   
Bourneville-Sainte-Croix 27107 CC Roumois Seine 15,80 1 291 (2017) 82   
Caumont 27133 CC Roumois Seine 6,00 1 058 (2017) 176   
Cauverville-en-Roumois 27134 CC Roumois Seine 3,24 226 (2017) 70   
Étréville 27227 CC Roumois Seine 11,23 676 (2017) 60   
Éturqueraye 27228 CC Roumois Seine 6,72 298 (2017) 44   
Hauville 27316 CC Roumois Seine 14,69 1 279 (2017) 87   
Honguemare-Guenouville 27340 CC Roumois Seine 9,30 696 (2017) 75   
La Haye-Aubrée 27317 CC Roumois Seine 7,50 462 (2017) 62   
La Haye-de-Routot 27319 CC Roumois Seine 2,51 305 (2017) 122   
La Trinité-de-Thouberville 27661 CC Roumois Seine 3,33 432 (2017) 130   
Le Landin 27363 CC Roumois Seine 3,15 209 (2017) 66   
Le Perrey 27263 CC de Pont-Audemer / Val de Risle 21,40 Fraction : 543 (2017)
Commune : 1 233 (2017)
58   
Marais-Vernier 27388 CC de Pont-Audemer / Val de Risle 24,98 508 (2017) 20   
Quillebeuf-sur-Seine 27485 CC de Pont-Audemer / Val de Risle 10,11 870 (2017) 86   
Rougemontiers 27497 CC de Pont-Audemer / Val de Risle 11,96 1 058 (2017) 88   
Routot 27500 CC de Pont-Audemer / Val de Risle 6,61 1 600 (2017) 242   
Saint-Aubin-sur-Quillebeuf 27518 CC Roumois Seine 12,39 716 (2017) 58   
Saint-Ouen-de-Thouberville 27580 CC Roumois Seine 6,32 2 378 (2017) 376   
Saint-Samson-de-la-Roque 27601 CC de Pont-Audemer / Val de Risle 15,69 436 (2017) 28   
Sainte-Opportune-la-Mare 27577 CC Roumois Seine 10,89 440 (2017) 40   
Tocqueville 27645 CC Roumois Seine 2,48 155 (2017) 63   
Trouville-la-Haule 27665 CC Roumois Seine 12,25 767 (2017) 63   
Valletot 27669 CC Roumois Seine 5,79 424 (2017) 73   
Vieux-Port 27686 CC Roumois Seine 0,57 46 (2017) 81   
Canton de Bourg-Achard 2704 23 747 (2017)  

DémographieModifier

En 2017, le canton comptait 23 747 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
22 36922 74123 08823 41623 747
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier