Canton d'Ernée

canton français de la Mayenne

Canton d'Ernée
Canton d'Ernée
Situation du canton d'Ernée dans le département de Mayenne.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Mayenne
Arrondissement(s) Mayenne
Bureau centralisateur Ernée
Conseillers
départementaux
Jacqueline Arcanger
M. Claude Tarlevé
2015-2021
Code canton 53 05
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 13 brumaire an X[2],[3]
(4 novembre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 20 972 hab. (2017)
Densité 44 hab./km2
Géographie
Superficie 479,15 km2
Subdivisions
Communes 15

Le canton d'Ernée est un canton français situé dans le département de la Mayenne et la région Pays de la Loire.

GéographieModifier

Ce canton est organisé autour d'Ernée dans l'arrondissement de Mayenne. Son altitude varie de 52 m (Andouillé) à 249 m (Larchamp) pour une altitude moyenne de 167 m.

HistoireModifier

Par décret du 21 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton d'Ernée est conservé et s'agrandit. Il passe de 6 à 15 communes[4].

ReprésentationModifier

Conseillers généraux de 1833 à 2015Modifier

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1836 Pierre-Romain Renault-Morlière   Propriétaire à Ernée
1836 1845 François Barré-Bertery   Chirurgien, maire d'Ernée
1845 1848 Charles de Cœurdoux   Propriétaire, maire de Saint-Denis-de-Gastines
1848 1849 Jean-Louis Lambert   Notaire à Ernée
1849 1856 Alexandre Picot de Vahaie   Propriétaire à Ernée
1856 1861 Charles de Cœurdoux   Propriétaire, maire de Saint-Denis-de-Gastines
1861 1863 Charles-Édouard Goyet-Dubignon   Avocat, propriétaire à Vautorte
1863 1871 Édouard Renault-Morlière   Agriculteur à Ernée, propriétaire, adjoint au maire d'Ernée
1871 1907 Amédée Renault-Morlière Républicain Avocat, maire d'Ernée, député (1876-1885 et 1893-1906)
1907 1911
(décès)[5]
Victor Jousset Républicain Maire de Saint-Denis-de-Gastines
1911[6] 1940 Constant Martin Rad. Notaire, maire d'Ernée (1907-1959), nommé conseiller départemental en 1943[7]
1945 1961 Constant Martin Rad. Ancien notaire, maire d'Ernée (1907-1959)
1961 1992 René Ballayer SE puis CD
puis UDF-CDS
Négociant en vins, président du conseil général (1973-1992), sénateur (1974-2001), maire d'Ernée (1959-1986)
1992 2015 Gilbert Dutertre UDF puis AC Principal de collège, maire d'Ernée (1989-1995), vice-président du conseil général

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)Modifier

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1910   Constant Martin Radical Notaire, maire d'Ernée (1907-1959)
? 1934 Victor Lhuissier Radical Cultivateur à Saint-Denis-de-Gastines
1934 1940 Ambroise Colin Radical Vétérinaire à Ernée
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés

Représentation à partir de 2015Modifier

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Jacqueline Arcanger   DVD Ancienne commerçante fleuriste, adjointe au maire (1995-2017) puis maire d'Ernée (depuis 2017)
2015 en cours M. Claude Tarlevé   UDI Agriculteur retraité, maire de La Bigottière (depuis 2002), ancien conseiller général du canton de Chailland

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Jacqueline Arcanger et Claude Tarlevé (Union de la Droite[8]) est élu au premier tour avec 54,19 % des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Christian Quinton et Christiane Raulin (Union de la Gauche) (24,14 %). Le taux de participation est de 51,42 % (7 753 votants sur 15 077 inscrits)[8] contre 50,77 % au niveau départemental[9] et 50,17 % au niveau national[10].

CompositionModifier

Composition avant 2015Modifier

 
Situation de l'ancien territoire du canton dans l'arrondissement de Mayenne.

Le canton d'Ernée comptait 10 764 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait six communes :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, toutes les communes sont à nouveau rattachées au canton d'Ernée auquel s'ajoutent les neuf communes du canton de Chailland.

Contrairement à beaucoup d'autres cantons, le canton d'Ernée n'incluait dans son territoire antérieur à 2015 aucune commune supprimée depuis la création des communes sous la Révolution[11].

Composition après 2015Modifier

Le canton d'Ernée comprend quinze communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Ernée
(chef-lieu)
53096 CC de l'Ernée 5 731 (2017)
Andouillé 53005 CC de l'Ernée 2 300 (2017)
La Baconnière 53015 CC de l'Ernée 1 923 (2017)
La Bigottière 53031 CC de l'Ernée 498 (2017)
Chailland 53048 CC de l'Ernée 1 171 (2017)
La Croixille 53086 CC de l'Ernée 688 (2017)
Juvigné 53123 CC de l'Ernée 1 456 (2017)
Larchamp 53126 CC de l'Ernée 1 110 (2017)
Montenay 53155 CC de l'Ernée 1 361 (2017)
La Pellerine 53177 CC de l'Ernée 340 (2017)
Saint-Denis-de-Gastines 53211 CC de l'Ernée 1 509 (2017)
Saint-Germain-le-Guillaume 53225 CC de l'Ernée 495 (2017)
Saint-Hilaire-du-Maine 53226 CC de l'Ernée 863 (2017)
Saint-Pierre-des-Landes 53245 CC de l'Ernée 928 (2017)
Vautorte 53269 CC de l'Ernée 599 (2017)

DémographieModifier

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
10 51710 55610 82111 20811 20810 66610 83410 77110 764
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[12] puis population municipale à partir de 2006[13])
Histogramme de l'évolution démographique


En 2017, le canton comptait 20 972 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015 2016 2017
21 05821 02520 972
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[14].)


Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 978-2-600-00065-9 et 2-600-00065-8, lire en ligne)
  • Claude Motte, Isabelle Séguy et Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 978-2-7332-1028-4, lire en ligne).

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier