Camille Gaté

sculpteur, journaliste, écrivain et tanneur français
(Redirigé depuis Camille Gâté)
Camille Gaté
Félix Charpentier, Buste de Camille Gaté (1900),
musée municipal de Nogent-le-Rotrou.
Naissance
Décès
Nom de naissance
Camille Léon Gaté
Nationalité
Activités
Autres activités
Distinction
Médaille de bronze à l'Exposition universelle de Paris de 1889
Œuvres principales
Les Chiens de relais

Camille Léon Gaté est un sculpteur et écrivain français né le à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir)[1] et mort dans la même ville le [2].

Biographie modifier

Camille Gaté assure, avec son beau-frère Henri Villette-Gaté, maire de Nogent-le-Rotrou de 1898 à 1925, la direction de la tannerie familiale.

En 1886, il épouse Marguerite Boutet, fille du maire de Chartres[3].

Il est le fondateur du journal Le Républicain de Nogent-le-Rotrou.

Œuvres modifier

Publications modifier

  • Études et contes, Sidonie, Éd. É. Dentu, 1885.
  • Yvonne, Éd. É. Gouhier-Delouche, 1891.

Œuvres exposées au Salon modifier

  • 1885 : Les Chiens de relais, groupe en bronze, médaille de bronze à l'Exposition universelle de Paris de 1889[4].
  • 1886 : Chien au colimaçon ou l'intrus, plâtre.
  • 1890 : Buste du docteur Tournet-Desplantes, bronze.
  • 1893 : Buste de Monsieur Boutet, maire de Chartres de 1884 à 1892.
  • 1894 :
  • 1895 :
  • 1897 :
  • 1899 : L'Humanité devant l'infini, haut-relief en marbre blanc et rose, 105,5 × 58 × 81 cm.

Exposition modifier

Camille Gaté (1856-1900) sculpture publique, sculpture privée, du 4 juin au 21 août 2016, musée-château Saint-Jean, Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir)[5].

Galerie modifier

Références modifier

  1. Acte de naissance n°44, vue 16/237, Archives départementales d'Eure-et-Loir.
  2. Acte de décès n°151, vue 42/66, archives départementales d'Eure-et-Loir.
  3. « Journal de Jean-Claude Bourdais », (consulté le )
  4. « Chiens de relais – Nogent-le-Rotrou », sur e-monumen.net, (consulté le ).
  5. Gwenaël Baptista, « Un été au château de Nogent-le-Rotrou avec le sculpteur Camille Gaté », sur L’Écho républicain, (consulté le ).

Annexes modifier

Bibliographie modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :