Ouvrir le menu principal

Société archéologique d'Eure-et-Loir

société savante
Société archéologique d’Eure-et-Loir
Société archéologique d'Eure-et-Loir.png
Sceau de la Société
Venerari progredi
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Domaine d'activité
Objectif
Missions d’étude et de diffusion
Siège social
1 rue Jehan Pocquet
Pays
Langue
Organisation
Président
Michel Ferronnière
Président d'honneur
Pierre Riché
Professeur émérite d'Histoire médiévale à l'Université de Nanterre Paris X
Affiliation
Publication
Ouvrages, périodiques
Site web

La Société archéologique d'Eure-et-Loir est une société savante fondée les 16 et par l’érudit Paul Durand, avec l’archiviste du département Lucien Merlet, à Chartres[1].

Sommaire

HistoireModifier

Les deux premiers présidents de la SAEL sont :

Par décret en date à Fontainebleau du 4 juillet signé par Napoléon III, Empereur des Français et Victor Duruy, Ministre secrétaire d’État au département de l'instruction publique, la société est reconnue comme établissement d'utilité publique.

Liste des présidentsModifier

  • 1856 : Louis-Gustave Guérineau de Boisvillette
  • 1863 : Charles Famin
  • 1870 : Paul Durand
  • 1873 : Lucien Merlet
  • 1877 : Alexandre de Saint-Laumer
  • 1892 : Lucien Merlet
  • 1895 : Philippe Bellier de La Chavignerie
  • 1903 : Roger Durand
  • 1905 : Dr Robin-Massé
  • 1906 : Roger Durand
  • 1908 : Georges Duparc
  • 1911 : Roger Durand
  • 1914 : Comte d'Armancourt
  • 1920 : Albert Mayeux
  • 1925 : Albert Lorin
  • 1929 : Maurice Jusselin
  • 1932 : Chanoine Yves Delaporte
  • 1935 : Charles Lorin
  • 1938 : Chanoine Yves Delaporte
  • 1950 : Maurice Jusselin
  • 1960 : Jean Waquet
  • 1963 : Marcel Couturier
  • 1966 : Jacques Legros
  • 1967 : Marcel Couturier
  • 1982 : Régis Dodin
  • 1987 : Pierre Leloup
  • 1998 : Roger Jolivot
  • 1999 : Pierre Le Gall
  • 2003 : Philippe Ferré
  • 2005 : Juliette Clément
  • 2013 : Michel Ferronnière

PublicationsModifier

 
Locaux de la SAEL, 1 rue Jehan Pocquet, Chartres.

Les publications de la SAEL se répartissent comme suit. Il est à noter que certains ouvrages spécifiques et périodiques anciens sont numérisés par la Bibliothèque nationale de France (BnF) dans le cadre des actions Gallica.

  • Ouvrages spécifiques.
  • Périodiques :
    • Bulletins (trimestriel).
    • Mémoires (annuel) :
      Sont consultables sur le site de la SAEL les tomes 1 () à 14 (-).
    • Procès-verbaux :
      Sont accessibles en ligne les tomes 1 () à 13 ().
    • Bulletins Beauce et Perche.
    • Bulletins Cantons d’Eure-et-Loir (Inventaire du patrimoine religieux d’Eure-et-Loir).
  • Plans, cartes, affiches : tirages papier et numériques.
  • Presse :
    • Les articles "Promenades chartraines de la SAEL" dans le magazine de Chartres "Votre Ville" (les articles de 2007 à 2010 sont en ligne).
    • Les articles parus dans la presse sur la vie de l'association (archives en ligne de 2012 à 2014)
  • Galeries de photos en ligne : Château de Villebon, Portes chartraines, Cryptes de la cathédrale de Chartres, Zola en Beauce.

MembresModifier

Ont notamment été membres titulaires de la société les personnalités suivantes (il est indiqué entre parenthèses leur année d'adhésion)[2] :

Notes et référencesModifier

  1. Arnaud Timbert (dir.) et Adrien Arles, Paul Benoit, Michel Bouttier, Patrice Calvel, Jean-Paul Deremble, Stéphanie Diane Daussy, Philippe Dillmann, Céline Druel, Bernard Gratuze, François Heber-Suffrin, Valentine Lambert, Émeline Lefebvre, Maxime L'Héritier, Jannie Mayer, Bénédicte Palazzo-Bertholon, Christian Sapin, Andrew Tallon, Arnaud Ybert, Andreas Hartmann-Virnich, Chartres : Construire et restaurer la cathédrale (XIe-XXIe s.), Villeneuve d'Ascq, Presses Univ. Septentrion, coll. « Architecture et urbanisme », , 396 p. (ISBN 978-2-75740-740-0, lire en ligne), p. 164.
  2. Liste des adhérents publiée régulièrement dans les procès-verbaux de la société, notamment à la rubrique "nouveau membre admis".
  3. Voir le bureau de la Société dans « Le cinquantenaire de la Société archéologique d'Eure-et-Loir : 1906 14-27 mai, 31 mai et 2, 3 et 4 juin », sur https://gallica.bnf.fr (consulté le 6 décembre 2017)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :