Caetano Antônio Lima dos Santos

évêque brésilien

Antônio Lima dos Santos, né le dans le village d'Altamira (municipalité de Conde, Bahia) et mort le à Governador Valadares (Minas Gerais), est un prélat catholique, un écrivain et un professeur brésilien[1].

Caetano Lima dos Santos
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Évêque titulaire (en)
Tagarbala (en)
-
Évêque catholique
à partir du
Évêque diocésain
Diocèse d'Ilhéus (en)
-
João Resende Costa (en)
Roberto Pinarello de Almeida (d)
Évêque auxiliaire (en)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion
Ordres religieux
Consécrateurs
Augusto Álvaro da Silva, José Terceiro de Sousa (d), José Alves de Sà Trindade (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Ordonné prêtre le dans l'Ordre des frères mineurs capucins, il est nommé évêque du diocèse d'Ilhéus (Bahia) le [2] par le pape Pie XII et ordonné le . Il démissionne le et est nommé évêque titulaire de Tagarbala, charge qu'il abandonne l'année suivante[3]. Avec l'accord du pape, il retourne à l'état laïque et épouse la sœur Maria Vila Boas de Almeida, dont il est tombé amoureux[1].

Enseignement et écritureModifier

Titulaire d'un doctorat en philosophie de l'Université pontificale grégorienne de Rome, il étudie aussi la théologie au collège international San Lorenzo da Brindisi. Polyglotte, il traduit de l'anglais, de l'italien et du latin vers le portugais[1].

Après avoir abandonné l'état ecclésiastique, il écrit une quinzaine de livres sur les thèmes des relations familiales, de l'estime de soi ou de la religion (Filosofando com o mestre, O sucesso através do desenvolvimento integral da personalidade). Il est le cofondateur de l'Université de Droit d'Ilhéus et le fondateur de l'Académie de lettres d'Ilhéus[1].

Avec son épouse, il crée la Fondation MariAn, destinée à former les personnes qui se dédient aux tâches domestiques. Il fonde des écoles d'anglais et d'espagnol à Governador Valadares et donne des cours de philosophie à la Faculdade de Direito do Vale do Rio Doce. Pendant une trentaine d'années, il écrit tous les quinze jours dans le Diário do Rio Doce[1].

MortModifier

Il meurt à l'âge de 98 ans d'un cancer du poumon[1].

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f (pt) « Falecimento do professor Antonio Lima, Dom Caetano, que foi bispo de Ilhéus »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur le site du diocèse d'Ilhéus
  2. (pt) « Sexto Bispo de Ilhéus », sur le site du diocèse d'Ilhéus
  3. (en) « Caetano Lima dos Santos », sur le site Catholic Hierarchy