Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Cigref

réseau d’entreprises
(Redirigé depuis CIGREF)

Le Cigref, Réseau de grandes entreprises, a été créé en 1970 à l'initiative de dirigeants de grandes entreprises, sous l'appellation : Club informatique des grandes entreprises françaises. Ses statuts, comme le précise l'acte de naissance du CIGREF[1], s'inspirent de ceux de l'Agref (Association des grandes entreprises françaises), aujourd'hui l'AFEP. Le 16 décembre 2010, à l'occasion de ses 40 ans, le Cigref a réuni ses anciens présidents[2] autour de son président fondateur, Pierre Lhermitte[3], de très nombreuses personnalités et dirigeants[4] dont Maurice Lévy (Président de l'AFEP et PDG du Groupe Publicis), Jean-Paul Bailly (Président de Entreprise et Personnel[5] et PDG du Groupe La Poste) et Jean-François Phelizon[6] (DGA St Gobain), Bruno Racine (président de la Bibliothèque nationale de France).

Cigref
Image illustrative de l'article Cigref

Création 1970
Type Cigref Réseau de grandes entreprises
Langue Français
Membres 140 entreprises
Site web cigref.fr

Aujourd'hui le Cigref regroupe près de 140 grandes entreprises et organismes français et européens de tous les secteurs d'activité (banque, assurance, énergie, distribution, industrie, services…). Les entreprises membres du Cigref[7] partagent la même ambition : développer la capacité des grandes entreprises à intégrer et maîtriser le numérique.

Sommaire

OriginesModifier

Le Cigref a été fondé à l'origine par 4 responsables informatiques issus de 5 sociétés (groupe Drouot, Saint-Gobain-Pont-à-Mousson, Hachette, EDF et Société générale). Il avait pour objectif de représenter un poids suffisant pour être considéré par IBM, dont ces entreprises étaient toutes clientes[8].

ObjectifsModifier

 
Bruno Menard, ancien Président du Cigref au Forum mondial du libre 2010.

Le Cigref est une association Loi 1901 à but non lucratif. Il est depuis l'origine, une association d'entreprises, qui a pour vocation d'aider leurs dirigeants à les rendre plus innovantes et plus performantes. Le  nouveau projet stratégique ambitieux baptisé « CIGREF 2020 » vise à accroître et renforcer durablement la performance des grandes entreprises de France, leur potentiel d’innovation, et plus largement contribuer au développement économique, social et humain de notre société.

Le Cigref est présidé depuis le 19 octobre 2016 par Bernard Duverneuil, DSI Essilor International et Henri d'Agrain en est le délégué général depuis janvier 2016.

PublicationsModifier

Chaque année, l'association publie des études[9] sur des sujets d'intérêt commun. Elle entretient des relations avec les organismes de régulation et les pouvoirs publics en France et en Europe. Elle promeut les intérêts des grandes entreprises et dialogue avec tous les acteurs concernés par les technologies de l'information. Par ailleurs, le Cigref a créé sa propre Collection Économie et Prospective Numériques[10],[11].

RechercheModifier

esti en matière de recherche, crée en 2008, sous égide de la Fondation Sophia Antipolis[12], la Fondation Cigref, pour « mieux comprendre comment le monde numérique change notre vie et nos entreprises ». Elle mène un important programme international de recherche, baptisé ISD (Information Systems Dynamics) qui a pour objectif d'éclairer le futur de la Fonction SI et d'alerter les dirigeants des grandes entreprises, publiques et privées, sur les enjeux stratégiques liés à la mutation d’une économie industrielle à une économie de réseaux fondée sur la connaissance et le management de l’immatériel[13]. Plus largement, les travaux de recherche de la Fondation Cigref ont pour vocation de comprendre les transformations émergentes afin d'accroitre la valeur et la compétitivité des entreprises, leur potentiel d'innovation, et contribuer ainsi au développement économique, social et humain de notre société.

La fondation Cigref s'est doté d'un conseil scientifique[14], animé par le Professeur Bounfour[15], regroupant des enseignants chercheurs des plus grands laboratoires mondiaux.

Entreprise et culture numériqueModifier

Dans le cadre de sa mission, le Cigref propose aux dirigeants une réflexion sur l'entreprise au cœur du monde numérique, avec une grille de lecture les incitant à agir et développer des stratégies numériques ambitieuses. Pour ce faire, le Cigref a noué de nombreux partenariats, notamment avec l'Université Laval (Québec) en créant la Chaire des cultures numériques[16] (sous la direction du Professeur Milad Doueihi).

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :