Ouvrir le menu principal

Călărași (Roumanie)

municipalité roumaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Călărași (homonymie).
Călărași
ROU CL Calarasi CoA1.pngFlag of Călărași (Moldova).jpg
Calarasi-str. Prelungirea Bucuresti.jpg
Nom local
(ro) CălărașiVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Județ
Localisation géographique
Chef-lieu
Călărași (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Capitale de
Superficie
133,22 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
13 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Calarasi jud Calarasi.png
Démographie
Population
65 181 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
489,3 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Municipalité de Roumanie (en), Chef-lieu du comté (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Chef de l'exécutif
Daniel-Ștefan Drăgulin (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Contient la localité
Călărași (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages
Identifiants
Code postal
910001–910165Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Călărași est une ville au sud-est de la Roumanie, près de la frontière bulgare, dans la région de Munténie. C'est le chef-lieu du județ de Călărași.

GéographieModifier

Elle est située sur la rive nord du Danube, à environ 12 km de la frontière bulgare et à 125 km de Bucarest.

ÉtymologieModifier

 
Călărași (peloton de cavalerie) en 1878.

Le nom signifie « cavaliers » et réfère à un corps de l'ancienne armée princière valaque.

HistoireModifier

Le site est un village préhistorique. Călărași a été créé par les princes de Valachie, comme garnison sur la route de Constantinople, établie par des cavaliers (comme celui du blason). Sous leur garde prospèrent des marchands, des artisans, des jardiniers et des pêcheurs (le Danube est tout proche). La ville exporte des céréales et des salaisons. Elle accueille aussi de nombreux réfugiés bulgares fuyant la répression ottomane, et s'agrandit en une petite ville, qui, en 1834, devient chef-lieu de canton, et en 1968 chef-lieu du județ de Călărași. Comme toute la Roumanie, Călărași a subi les régimes dictatoriaux carliste, fasciste et communiste de février 1938 à décembre 1989, mais connaît à nouveau la démocratie depuis 1990.

DémographieModifier

Lors du recensement de 2011, 82,91 % de la population se déclarent roumains et 3,14 % comme roms (13,12 % déclarent une autre appartenance ethnique et 0,8 % ne déclarent pas d'appartenance ethnique)[1].

De plus, 85,33 % des habitants se déclarent orthodoxes (13,15 % déclarent une autre appartenance ethnique et 1,5 % ne déclarent pas d'appartenance religieuse)[2]

PolitiqueModifier

Élections municipales de 2016[3]
Parti Sièges
Parti national libéral (PNL) 10
Parti social-démocrate (PSD) 8
Parti de la justice sociale 3

ÉconomieModifier

La ville est un centre industriel pour le bois et le papier, l'agroalimentaire, l'industrie du verre, le textile, l'équipement médical et l'industrie lourde.

CultureModifier

La ville est connue pour être la maison Capșa provinciale (voir les références).

JumelagesModifier

Personnages célèbresModifier

Notes et référencesModifier

  1. (ro) « Tab8. Populația stabilă după etnie – județe, municipii, orașe, comune », sur recensamantromania.ro.
  2. (ro) « Tab13. Populaţia stabilă după religie – judeţe, municipii, oraşe, comune », sur recensamantromania.ro.
  3. (ro) « Rezultate finale 5 iunie 2016 », sur www.2016bec.ro (consulté le 12 juin 2016).
  4. (ro) « Oraşe înfrăţite », sur www.primariacalarasi.ro (consulté le 27 mai 2016)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :