Ouvrir le menu principal
Bruno de Monès
Bruno de Monès.jpg
Bruno de Monès, janvier 2017
Naissance
Nationalité
Activité
Influencé par

Bruno de Monès est un photographe français, né le à Orléans, connu pour ses portraits en noir et blanc d'artistes et d'intellectuels comme Klaus Kinski, Charles Aznavour, Salvador Dalí, Gilles Deleuze, Michel Foucault ou Claude Lévi-Strauss.

Sommaire

BiographieModifier

Après avoir passé son adolescence à Casablanca (Maroc), Bruno de Monès gagne Paris au début des années 1970[1].

Il devient l'assistant du photographe de mode Jean Clemmer[2], puis intègre en 1976 le service audiovisuel de la société Charles of the Ritz / Parfums Yves Saint Laurent comme photographe et assistant réalisateur. C'est à cette époque qu'il prend l'initiative de faire des portraits de personnalités du monde des arts et qu'il réalise un de ses portraits les plus renommés (Klaus Kinski, 1977).

Ces images en noir et blanc au contraste marqué recherchent, à travers des mises en scène intimistes, des tonalités inquiétantes et parfois fantastiques. Ces traits sont la marque des travaux du photographe. Ses photos font l'objet d'une première exposition à l'espace Canon (Les Yeux du miroir, Paris, 1980).

En 1983, il rencontre Léo Malet et tous deux deviennent amis[3]. Léo Malet encourage et aide Bruno de Monès à publier son premier album de photographies, Visages connus, Faces cachées, paru la même année[4].

Jusqu'aux années 1990, il collabore avec la presse et devient l'un des photographes attitrés du Magazine littéraire[5]. Il accomplit par ce biais des portraits reconnus de nombreux intellectuels ou écrivains (cf. exemples dans la section Travaux notables).

Il aborde également les domaines de la publicité et de la mode[6] avec des travaux essentiellement publiés au Japon[7].

En 1994, il est l'un des membres fondateurs du mois off de la photo à Paris.

En 2010, sous l'égide de la Mairie de Paris et du Comité quartier latin, et avec le soutien du Théâtre de l'Odéon, une rétrospective lui est consacrée. Plus de 100 portraits sont exposés sous les arcades du théâtre et dans les rues du quartier[8].

Depuis les années 1980 jusqu'à nos jours, les œuvres de Bruno de Monès sont publiées dans de nombreux journaux et magazines français[9]. À l'étranger, le photographe est également fréquemment publié en Europe, Amérique et Asie[10].

Depuis 2010, il travaille à des projets scénaristiques.

BibliographieModifier

  • Visages connus, Faces cachées, Ed. de la Butte aux Cailles (1983)
  • The Fourfold View of a Star, Ed. Heaven (1993), diffusé au Japon et aux États-Unis
  • Parutions dans des ouvrages tiers :
    • Portraits pour un siècle / Cent écrivains — portraits de Michel Foucault et V. S. Naipaul (Gallimard et Roger-Viollet, 2011)
    • Aznavour en haut de l'affiche, par Charles Aznavour (Flammarion, 2011)
    • Arletty - "Si mon coeur est Français" par David Alliot — portrait d'Arletty (Ed. Tallendier, 2016)
    • Jean-Patrick Manchette et la raison d'écrire, par Nicolas Le Flahec et Gilles Magniont — portrait de Jean-Patrick Manchette (Ed. Anarchasis, 2017)
    • L'arrière-pays, par Christian Bobin — portrait d'André Dhôtel (Ed. L'Iconoclaste, 2018)
  • Publication de recherches personnelles :
    • Zoom no 81, 97, 131
    • Vis à vis International
    • Photographies Magazine
    • Photo Revue

Travaux notablesModifier

 
Klaus Kinski et Bruno de Monès en 1977

Expositions notablesModifier

  • Le Bistrot d'Isa, Paris, septembre 1977
  • Les Yeux du miroir, Espace Canon à Paris, 1980
  • Objectif Mode avec Thierry Arditti, Cynthia Hampton, Paolo Calia et Satoshi, Galerie Viviane Esders à Paris, 1988
  • Gueules de Stars (avec Eddy Brière), Galerie-Librairie le 29 à Paris, 2010[11]
  • Exposition de 100 portraits de Bruno de Monès au Théâtre de l’Odéon (et autour), rétrospective à Paris, 2010[12]
  • Galerie Intuiti, Paris, 2014

Liens externesModifier

NotesModifier

  1. Source : Article d'Hôtels Paris Rive-Gauche sur Bruno de Monès à l'occasion d'une exposition en 2010
  2. Source : Page de la plateforme Argentic sur Bruno de Monès
  3. Source : Journal Secret, de Léo Malet, paru en 1997 aux éditions Fleuve Noir
  4. Source : article « L'automne des portraits » de Bloch et Pesenti, consacré à l'ouvrage Visages connus, Faces cachées, dans le numéro de décembre 1983 des Nouvelles littéraires
  5. Source : Zoom, numéro 97 d'avril 1983
  6. Source : Un univers, un regard, une ambiance par Karyn Fauquet dans la revue Zoom numéro 131 consacré aux marges de la mode
  7. Travail étudié et commenté dans l'article Étoffe de Nuits de Mathias Schmitt, dans le numéro 88 du Magazine Photo (1987)
  8. Exposition de 100 portraits de Bruno de Monès au Théâtre de l’Odéon (et autour)
  9. Liste exhaustive : Libération, Le Monde, Le Monde Hors-Série, Le Figaro, Paris-Match, Le Magazine Littéraire, Le Point, Le Nouvel Observateur, Marie-Claire, Biba, Cosmopolitan, Télérama, Psychologies, L'Histoire, Sciences Humaines, GQ, Vanity Fair
  10. Principaux pays visés : Allemagne, Autriche, Grande-Bretagne, Espagne, Suisse, Belgique, Italie, États-Unis, Japon, Brésil
  11. Source : Article de Shunrize sur l'exposition Gueules de stars, 2010
  12. Source : Article de Paris Arts sur l'exposition "Cent photographies" à l'Odéon