Ouvrir le menu principal
Dominique Pagnier
Description de l'image Dominique pagnier photo.JPG.
Naissance (67 ans)
Saint-Julien-les-Villas (Aube)
Activité principale
Poète, romancier, essayiste
Distinctions
Prix Pelléas 2007
Auteur
Langue d’écriture français

Dominique Pagnier est un poète et écrivain français, né en 1951 à Saint-Julien-les-Villas (Aube)[1].

Sommaire

BiographieModifier

C'est sous l'impulsion de Jean-Marie Villégier, dont il a suivi l'enseignement à l’université de Nancy, que Dominique Pagnier s’est intéressé aux scénographies des théâtres baroques et romantiques, notamment en Allemagne et en Autriche, pays où il a fait des séjours réguliers et auxquels il doit une part essentielle de son inspiration romanesque[2].

Si ses premiers poèmes sont publiés épisodiquement en revue à partir de 1970, ce n’est qu’en 1988 que D. Pagnier commence à collaborer régulièrement à La Nouvelle Revue française alors dirigée par Jacques Réda et pour laquelle il écrit des poèmes, des essais et des récits. En 1990 paraît son premier « vrai » recueil, Faubourg des visionnaires, aux éditions Gallimard. Encouragé par Jean Grosjean avec qui il entretient des relations suivies à partir de 1996[3], il rédige trois autres ensembles poétiques[4]. Par la suite, il se consacre davantage à l’écriture de récits et de romans.

Il enseigne[5] les Lettres dans un lycée professionnel de Troyes.

ŒuvresModifier

PoèmesModifier

  • 1990 : Faubourg des Visionnaires, Gallimard.
  • 1994 : Les Vies simultanées, Gallimard.
  • 1996 : La Faveur de l’obscurité, Gallimard (traduction allemande : Rüdiger Fischer, Der Schutz der Dunkelheit, Verlag im Wald, 2006).
  • 1998 : Les Amours, Gallimard.
  • 2004 : L’Accordée, Le Petit Poète illustré.
  • 2009 : Fébrilité (trois poèmes mis en mélodies par le compositeur René Maillard), Delatour-France.
  • 2011 : Le Général Hiver, Champ Vallon.

Romans, récits, nouvellesModifier

  • 1997 : Les Filles de l’air (nouvelles), Le Dilettante.
  • 1999 : La Vraie (récit), Gallimard.
  • 2001 : Les Sœurs Clair de lune (roman), Gallimard.
  • 2010 : La Diane prussienne (roman), Champ Vallon.
  • 2013 : La Montre de l'amiral (roman), Alma éditeur.
  • 2016 : La Muse continentale (récits), Champ Vallon.
  • 2017 : Le Cénotaphe de Newton (roman), Gallimard.

EssaisModifier

Bibliographie critiqueModifier

  • Guy Goffette, « Faubourg des Visionnaires », La Nouvelle Revue française, no 348.
  • Yves Roullière, « Faubourg des Visionnaires », La Nouvelle Revue française, no 348.
  • Jean-Marie Le Sidaner, « Faubourg des Visionnaires », L’Autre, no 2.
  • Yves Roullière, « Les Vies simultanées », La Nouvelle Revue française, no 504.
  • Jean-François Nivet, « Les Vies simultanées », Esprit, juin 1995.
  • Jean-François Nivet, « La Faveur de l’obscurité », Esprit, avril 1996
  • Henri Bonnet, « Nostalgie d’Allemagne » (sur La Vraie), Le Bulletin des lettres, février 2000
  • Pol Charles et Richard Blin, « La Vraie », Le Mensuel littéraire et poétique, no 277.
  • Corinne Bayle, « La Vraie », Le Nouveau Recueil, no 54, mars 2000.
  • Jacques Ferraton, « Les Sœurs Clair de lune », Le Bulletin des lettres, août 2001
  • Corinne Bayle, « Les Sœurs Clair de lune », Le Nouveau Recueil, no 60, septembre-novembre 2001.
  • Jean-Baptiste Harang, « Schubert for Ever » (sur Mon album Schubert), Le Magazine littéraire, juillet 2006.
  • Jérôme Goude, « Vie de Christiane R. » (sur La Diane prussienne), Le Matricule des anges, mars 2010.
  • Pierre Lecœur, « La Diane prussienne », Europe, septembre-octobre 2010.
  • Christian Bobin, « La Diane prussienne », Le Monde des religions, mai-juin 2010.
  • Pierre Lecœur, « Le Royaume de Rücken », Europe, novembre-décembre 2012.
  • Pierre Lecœur, « La Montre de l'amiral », Europe, juin-juillet 2014.
  • Jean-Marc Proust, «"Le Cénotaphe de Newton", la vie des autres sous la Stasi», Slate.fr, septembre 2017[6].

NotesModifier

  1. Jarrety, 2001.
  2. Les Sœurs Clair de lune, roman, Gallimard, 2001.
  3. Jean-Michel Van Houtte, « Gallimard : Aperçu d'une aventure éditoriale », L'Est-Éclair,‎ (lire en ligne, consulté le 7 juin 2012).
  4. Bertrand Degott (dir.) et Marie Miguet-Ollagnier (dir.), Écriture de soi : Secrets et réticences (actes du colloque international de Besançon (22, 23 et 24 novembre 2000), Paris, L’Harmattan, , 376 p. (ISBN 2-7475-2389-6).
  5. « Dominique Pagnier - Le Printemps des Poètes », sur www.printempsdespoetes.com (consulté le 26 mars 2019)
  6. « «Le Cénotaphe de Newton», la vie des autres sous la Stasi », Slate.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 8 mars 2018)

SourcesModifier

  • Michel Jarrety, Dictionnaire de poésie de Baudelaire à nos jours, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Grands dictionnaires des Presses universitaires de France », , 896 p. (ISBN 2-13-050940-1 et 978-2-13-050940-0).