Bruce Johnstone

Bruce Johnstone

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Nom complet William Bruce Gordon Johnstone
Date de naissance (83 ans)
Lieu de naissance Drapeau d'Afrique du Sud Durban
Nationalité Sud-africaine
Carrière
Années d'activité 1959-1962
Qualité Pilote automobile
Championnat d'Afrique du Sud de Formule Libre
Nombre de courses 8
Pole positions 0
Meilleurs tours en course 0
Podiums 3
Victoires 2
Champion du monde 0
Meilleur classement 1er

Bruce Johnstone est un pilote automobile sud-africain né le à Durban. Il est notamment connu pour avoir participé au Grand Prix automobile d'Afrique du Sud 1962.

CarrièreModifier

La carrière de Bruce Johnstone commence à la fin des années 1950 en Afrique du Sud. Il participe à de nombreuses courses de voitures de tourisme et d'endurance automobile au volant de sa Volvo PV544, remportant notamment les 6 heures de Pietmaritzburg en 1960. Il participe également à quelques courses de Formule Libre sur une Cooper T43 à moteur Alfa Romeo, avec comme meilleur résultat une sixième place au Grand Prix d'Afrique du Sud[1].

L'année suivante, il poursuit en monoplace au volant de la même voiture et termine deuxième du championnat avec deux victoires, luttant jusqu'à la dernière course pour le titre contre Syd van der Vyver. Une crevaison l'empêche de terminer cette course et de remporter le championnat[1].

En 1962, il pilote la Cooper T56 du Yeoman Credit ; sa saison est courte puisque, dès le Grand Prix automobile du Natal, il s'accidente lors des essais libres et sa voiture n'est pas réparable.

Il s'exile au Royaume-Uni comme mécanicien pour l'écurie BRM et participe également à quelques courses d'endurance, comme les 1000 kilomètres du Nürburgring où il termine premier de sa catégorie (huitième au général) sur une Lotus 23 partagée avec Peter Ashdown[1].

 
Une BRM P57 similaire à celle que Bruce Johnstone pilote.

Il est engagé sur la troisième P57 d'usine lors de l'International Gold Cup à Oulton Park et rallie l'arrivée en quatrième position. Fort de ce résultat, BRM lui confie une P48/57 pour les courses de fin d'année en Afrique du Sud. Il réalise une belle performance au Grand Prix du Natal en menant une bonne partie de la première manche devant Jim Clark et en finissant deuxième ; il abandonne lors de la seconde manche[1]. En attendant sa prochaine course de Formule 1, Bruce Johnstone remporte les 9 heures de Kyalami au volant d'une Ferrari 250 GTO partagée avec David Piper[1].

Il s'inscrit ensuite au Grand Prix automobile d'Afrique du Sud 1962 comptant pour le championnat du monde de Formule 1. Qualifié dix-septième et dernier sans avoir pu effectuer de tour rapide. Il rallie l'arrivée neuvième et dernier des pilotes classés[2]. À l'issue de ce Grand Prix, Bruce Johnstone met un terme à sa carrière de pilote automobile et devient importateur de motos Yamaha et consultant en sponsoring dans le sport automobile dans son pays natal, au Cap[1],[3].

Résultats en championnat du monde de Formule 1Modifier

Saison Écurie Châssis Moteur Courses Victoires Podiums Pole positions Meilleurs tours Points Classement
1962 Privé BRM P48/57 BRM V8 1 0 0 0 0 0 Nc.

PalmarèsModifier

  • Victoire aux 1000 kilomètres du Nüburgring 1962 en catégorie Sport 1 000 cm3[4].
  • Victoire au général aux 9 heures de Kyalami 1962.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f (en) « Bruce Johnstone | Motor Sport Magazine Database », sur Motor Sport Magazine, (consulté le 12 mai 2019)
  2. « Bruce JOHNSTONE - Grands Prix disputés », sur www.statsf1.com (consulté le 12 mai 2019)
  3. (en) Allen Brown, « Bruce Johnstone », sur OldRacingCars.com (consulté le 12 mai 2019)
  4. « Nürburgring 1000 Kilometres 1962 - Race Results - Racing Sports Cars », sur www.racingsportscars.com (consulté le 13 mai 2019)