Ouvrir le menu principal
Brick Mansions
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film
Titre québécois Assaut Extrême
Réalisation Camille Delamarre
Scénario Luc Besson
Robert Mark Kamen
Acteurs principaux
Sociétés de production EuropaCorp
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre action
Durée 90 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Brick Mansions ou Assaut Extrême au Québec est un film d'action franco-canadien réalisé par Camille Delamarre et sorti en 2014. C'est un remake du film français Banlieue 13 de Pierre Morel, sorti en 2004.

Sommaire

SynopsisModifier

Détroit, 2018. Damien est policier. Il a pour mission d'infiltrer le ghetto de « Brick Mansions » pour y retrouver une arme de destruction massive dérobée par des gangsters. Il est guidé par Lino, un habitant qui connaît les lieux comme sa poche.

Fiche techniqueModifier

  • Tous public avec Avertissement

DistributionModifier

Sources et légende : Version française (V. F.) sur RS Doublage[2] et AlloDoublage[3]

ProductionModifier

DéveloppementModifier

Fin octobre 2011, le projet est confirmé et quelques acteurs sont annoncés, tout comme les scénaristes Luc Besson et Robert Mark Kamen[4]. Le réalisateur est le Français Camille Delamarre, qui avait auparavant travaillé comme monteur sur plusieurs films d'EuropaCorp (Le Transporteur 3, Colombiana, Taken 2...).

AuditionsModifier

Le sportif et acteur français David Belle reprend son rôle de Banlieue 13 et Banlieue 13 : Ultimatum. Le personnage de Damien, incarné auparavant par Cyril Raffaelli, est ici repris par l'américain Paul Walker.

TournageModifier

Le tournage a débuté le [5]. L'acteur Paul Walker, remplaçant Cyril Raffaelli dans le rôle de Damien Tomaso, est décédé dans un accident de voiture le . On apprend par la suite qu'il a eu le temps de boucler le tournage de deux films (Brick Mansions ainsi que Hours) avant son décès[6].

AccueilModifier

La sortie française était initialement prévu pour le . À la suite du décès de Paul Walker et pour éviter le croisement avec une autre de ses productions (3 Days to Kill), EuropaCorp repousse la date de sortie française au [7].

Box-officeModifier

En Amérique du Nord (Canada et États-Unis), le film réalise 9 516 855 $ pour son premier week-end d'exploitation[8].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier