Bonnes œuvres

Les bonnes œuvres, parfois juste appelées les œuvres, sont les bonnes actions réalisées par le chrétien dans sa vie sur terre (pèlerinages, assistance, miséricorde, etc.).

DoctrineModifier

Selon la théologie catholique, bien que le salut de l'âme soit acquis au moment du baptême par la grâce de Dieu manifestée en Jésus-Christ, il faut cependant réaliser de bonnes actions pour coopérer à ce salut[1].

La Réforme protestante a insisté sur le fait que les bonnes œuvres n’étaient pas nécessaires la justification pour le salut[2]. Selon les réformateurs, c’est la gratitude pour le salut qui doit amener le chrétien à changer de vie et accomplir la volonté de Dieu, les bonnes œuvres.

Dans le christianisme évangélique également, les bonnes œuvres sont la conséquence du salut et non sa source[3]. Elles sont le signe d’une foi sincère et reconnaissante. Elles seront récompensées par la grâce de Dieu lors du jugement dernier[4].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. « La Foi ou les Œuvres ? Une approche différente », sur https://www.france-catholique.fr/ (consulté le )
  2. J. Gordon Melton, Encyclopedia of Protestantism, Infobase Publishing, USA, 2005, p. 314
  3. Robert Paul Lightner, Handbook of Evangelical Theology, Kregel Academic, USA, 1995, p. 214
  4. Walter A. Elwell, Evangelical Dictionary of Theology, Baker Academic, USA, 2001, p. 1296