Bois-joli

espèce de plantes

Daphne mezereum

Le bois-joli, jolibois, verdelet, vert-bois, Daphné bois-gentil, bois-gentil, mézéréon ou daphné morillon (Daphne mezereum) est une espèce d'arbustes à feuilles caduques de la famille des Thymelaeaceae.

Son intégralité est toxique, feuilles comme fruits.

DescriptionModifier

 
Fruits

Daphne mezereum est un arbrisseau à tiges dressées, à feuilles oblongues, les terminales en rosettes, molles, caduques. Les fleurs rouges ou roses apparaissent en février, avant les feuilles, et exhalent une délicieuse odeur. Les drupes rouges mûrissent entre juillet et septembre. Elles sont toxiques pour les mammifères mais sont mangées par de nombreux oiseaux qui permettent la dissémination des graines.

PropriétésModifier

Toute la plante est toxique : présence d'un hétéroside toxique (daphnétoxine) et d'une résine vésicante. On considère que la dose toxique est voisine de 4-5 fruits et que la dose létale pour un adulte est comprise entre 10 et 20 fruits. L'intoxication commence par des troubles digestifs avec brûlure de la bouche, nausées, douleurs abdominales et peut aller jusqu'à des convulsions, voire un coma. Le simple contact avec certaines parties de la plante peut provoquer des dermites (resine vésicante). Les fruits ont été utilisés comme appâts pour empoisonner poissons, renards et loups. Les différentes parties de la plante ont également été utilisées pour obtenir des teintures allant du jaune au rouge. C'est une plante qu'il faut considérer comme dangereuse et même potentiellement mortelle par son fruit[1].

CaractéristiquesModifier

Organes reproducteurs :

Graine :

Habitat et répartition :

Données d'après: Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.

À l'étage collinéen en France, la floraison est précoce : elle débute dès la mi-février.

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

HabitatModifier

On rencontre le bois-joli en France dans les bois sur sol calcaire. Il est plutôt rare et même absent dans l'ouest et la région méditerranéenne.

ÉtymologieModifier

Daphne, nymphe de la Grèce antique, fille de Pénée et courtisée par Apollon. Refusant de céder à ses avances, elle demanda à son père Pénée de la transformer en laurier rose.Le nom arabe du Daphné, Defla, vient de Daphne Mezereum d'un mot arabe signifiant toxique.

CitationModifier

« Elle [la sorcière] aime aussi à le [Satan] nommer du petit nom de verdelet, jolibois, vert-bois, ce sont les lieux favoris de l'espiègle » Jules Michelet, la Sorcière.

SymboliqueModifier

Calendrier républicainModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier