Bohumín

commune tchèque

Bohumín
Bohumín
L'hôtel de ville.
Blason de Bohumín Drapeau de Bohumín
 
Administration
Pays Drapeau de la Tchéquie Tchéquie
Région Flag of Moravian-Silesian Region.svg Moravie-Silésie
District Karviná
Région historique Silésie tchèque
Maire Petr Vícha (ČSSD)
Code postal 735 31 — 735 81
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 20 308 hab. (2021)
Densité 655 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 54′ 32″ nord, 18° 20′ 50″ est
Altitude 198 m
Superficie 3 102 ha = 31,02 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Voir sur la carte administrative de Tchéquie
City locator 14.svg
Bohumín
Géolocalisation sur la carte : Tchéquie
Voir sur la carte topographique de Tchéquie
City locator 14.svg
Bohumín
Liens
Site web www.mesto-bohumin.cz

Bohumín (en polonais : Bogumin ; en allemand : Oderberg) est une ville du district de Karviná, en République tchèque. Elle appartient à la région de Moravie-Silésie dans la région historique de Silésie. Sa population s'élevait à 20 308 habitants en 2021[1].

GéographieModifier

 
L'église paroissiale.

Bohumín est située à la frontière avec la Pologne, au confluent du fleuve Oder et de la rivière Olše. Elle se trouve à 9,5 km au nord-est d'Ostrava, à 14,5 km au nord-ouest de Karviná et à 282 km à l'est de Prague[2].

La commune est limitée par la Pologne au nord, par Dolní Lutyně et Orlová à l'est, par Rychvald au sud, par Ostrava au sud et à l'ouest, et par Šilheřovice à l'ouest[3].

HistoireModifier

La première mention écrite du lieu de Bogun date de 1256. Le , le duc silésien Jean Ier d'Opava a décerné la seigneurie de Bohunyn à son vassal Pašek von Barutswerde.

Une partie des pays de la couronne de Bohême depuis 1348, le roi Louis II Jagellon en 1523 la concéda à titre de fief au margrave Georges de Brandebourg-Ansbach de la maison de Hohenzollern. En 1603, l'électeur Joachim III Frédéric de Brandebourg allait hériter d'Oderberg. Néanmoins, pendant la guerre de Trente Ans, l'empereur Ferdinand II reprit le fief et il le céda à la famille Henckel von Donnersmarck qui reçut également le titre de Baron impérial (Reichsfreiherr) en 1636 et le titre comtal (Graf) en 1661.

 
L'hôtel de ville vers l'an 1900.

Après la première guerre de Silésie 1740-1742, la ville faisait partie de ce qui reste de la Silésie historique lors de la perte de sa plus grande partie par la monarchie de Habsbourg au profit du royaume de Prusse. Elle se trouvait juste à la frontière nord de la Silésie autrichienne avec la province prussienne de Silésie, le long du fleuve Oder. Depuis 1848, un point de passage frontalier ferroviaire sur l'Oder établit la connexion avec le réseau des chemins de fer de la Prusse près de Kreuzenort.

En raison de sa situation stratégique et de l'importance de ses industries sidérurgique et chimique, Bohumín fut jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale un enjeu majeur entre l'Autriche-Hongrie et l'Empire allemand, puis entre les nouveaux États tchécoslovaque et polonais. Comme d'autres villes tchèques, elle comptait jusqu'en 1945 une forte minorité allemande, mais la population de langue polonaise était également très nombreuse. Après l'expulsion des Allemands à la fin de la Seconde Guerre mondiale, la ville fut repeuplée par la main-d'œuvre en provenance d'autres régions tchèques mais également de Slovaquie, de Hongrie et de Grèce.

PopulationModifier

Recensements (jusqu'en 2001) ou estimations (à partir de 2014) de la population de la commune dans ses limites actuelles[4] :

Évolution démographique
1869 1880 1890 1900 1910 1921 1930
4 5155 4486 41413 29719 57223 28925 408
1950 1961 1970 1980 1991 2001 2014
19 70521 83322 22325 17723 68623 28421 663
2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
21 48221 24920 98020 76120 69020 51820 308

TransportsModifier

 
La gare ferroviaire de Bohumín.

La ville est un important nœud ferroviaire. Elle est desservie par la compagnie nationale České dráhy, ainsi que par la compagnie privée Leo express. Outre Prague et d'autres villes tchèques comme Ostrava, Brno ou Olomouc, la ville est reliée aux grandes villes slovaques. Des trains directes la connectent également à Vienne, Varsovie, Cracovie, Moscou, Budapest, Lviv, Minsk, Belgrade et Sofia.

Par la route, Bohumín se trouve à 11,3 km d'Ostrava, à 16 km de Karviná, à 72 km de Katowice et à 366 km de Prague[5]. La ville est reliée à Prague par l'autoroute D1 (  370 et   371).

JumelagesModifier

PersonnalitésModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2021.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. D'après geoportal.gov.cz.
  4. Český statistický úřad, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, vol. I, Prague, Český statistický úřad, 2006, pp. 718-719 ; de 1869 à 1910, les recensements organisés par l'Empire d'Autriche-Hongrie sont officiellement datés du 31 décembre de l'année indiquée. — À partir de 2012, population des communes de la République tchèque au 1er janvier, sur le site de l'Office tchèque de statistique (Český statistický úřad).
  5. Selon viamichelin.fr. Distances suivant l'itinéraire le plus court