Boavista Futebol Clube

(Redirigé depuis Boavista Football Club)
Boavista
Logo du Boavista
Généralités
Nom complet Boavista Futebol Clube
Surnoms As Panteras, Os Axadrezados
Fondation (117 ans)
Couleurs noir et blanc
Stade Estádio do Bessa XXI
(28 263 places)
Siège Estádio do Bessa
R. Primeiro de Janeiro
4009 Porto
Championnat actuel Primeira Liga
Propriétaire Drapeau : Espagne Drapeau : Luxembourg Gérard Lopez
Président Drapeau : Portugal João Loureiro
Entraîneur Drapeau : Portugal Vasco Seabra (en)
Joueur le plus capé Drapeau : Portugal Manuel Barbosa (360)
Meilleur buteur Drapeau : Portugal Fernando Caiado (63)
Site web boavistafc.pt
Palmarès principal
National[1] Championnat du Portugal (1)
Coupe du Portugal (5)
Supercoupe du Portugal (3)
Championnat de D2 (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Neutre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat du Portugal de football 2020-2021
0

Le Boavista Futebol Clube est un club de football portugais basé à Porto, fondé en 1903. Il joue actuellement en Liga Nos 1re division du football portugais.

Surnommé les Panteras (les Panthères), Boavista est devenu le deuxième club de Porto avec plusieurs sections dédiées à différents sports, comme le volleyball, les échecs, la gymnastique, le cyclisme et le futsal (parmi d'autres), la plus connue étant la section football. L'équipe féminine est l'une des plus fortes, ayant gagné de nombreux titres successifs lors des années 1990.

La marque de fabrique de l'équipe est le maillot à damier blanc et noir. L'Estádio do Bessa, le stade du Boavista, fut construit en 1973 et rénové pour l'Euro 2004.

HistoireModifier

Repères historiquesModifier

  • 1903 : fondation du club par les directeurs anglais et les ouvriers portugais d'une usine de textile sous le nom de Boavista Footballers
  • 1905 : acquisition d'un stade
  • 1909 : le club est renommé Boavista FC

En championnat du PortugalModifier

Le principal rival de Boavista est le FC Porto. Les matchs entre les deux équipes sont très agressifs, encore plus à l'Estádio do Bessa. Boavista connait aussi une grosse rivalité avec Belenenses et Vitória Guimarães.

En interne, Boavista passa d'une équipe mineure dans les années 1970 à une équipe qui joue régulièrement l'Europe dans les années 1990-2000. La première menace, aux trois gros clubs habituels, pour le titre eu lieu lors de la saison 1975-1976 sous le commandement de José Maria Pedroto, où Boavista finit deuxième, et réédita cette performance en 1998-1999. Finalement, en 2000-2001 Boavista gagna la SuperLiga contre les rivaux du FC Porto, mais n'a pas réussi à garder son titre, finissant deuxième derrière le Sporting en 2002. Boavista a aussi gagné cinq coupes du Portugal (1974-1975, 1975-1976, 1978-1979, 1991-1992 et 1996-1997).

Le club a une réputation, au Portugal et pour beaucoup d'équipes en Europe, de style agressif, jouant avec beaucoup de détermination. Boavista est une équipe très travailleuse, et le principal exemple de cette qualité est le titre national, où l'équipe a eu la meilleure défense du championnat, et l'une des meilleures attaques. Après la demi-finale de Coupe UEFA, l'équipe commença à jouer un football moins attractif, qui dura les deux années suivantes. Cette image commença à changer après que Jaime Pacheco fut remplacé par Carlos Brito lors de la saison 2005-2006, mais plus tard Jaime Pacheco revint pour remplacer Jesualdo Ferreira.

En 2003, la rénovation du Estádio do Bessa XXI pour l'Euro 2004 a provoqué un trou dans les finances du club, ce qui a eu un impact immédiat sur les résultats du club qui doit vendre ses meilleurs éléments. On a assisté en 2008 à une grève des joueurs de l'effectif professionnel qui n'était plus payé depuis plusieurs mois.

À la fin de la saison 2007-08, le club est relégué en Liga de Honra après avoir été reconnu coupable de corruption et de « pressions avérées » sur des arbitres en 2004 dans l'affaire dite du « sifflet doré » (« Apito Dourado (en) »). Cette sanction est assortie d’une amende de 180 000 euros. Le FC Porto et l’Uniao Leiria ont également été sanctionnés mais dans de moindres proportions. Le 14 juillet, la condamnation est confirmée mais le club a déposé un référé contre cette décision[2].

La saison 2008-2009 est délicate et Boavista descend en II Divisão.

Le 22 février 2013, la justice Portugaise donne prescription au club et annule la sanction infligée auparavant. Le club qui réclame à la justice des dommages et intérêts, pourrait se voir réintégrer en première division, pour la saison 2013/2014. Le 6 avril 2013, la décision de la justice est confirmé par la Ligue qui vote l'intégration de Boavista en première division dès la saison 2014/2015, ainsi que son passage à 18 clubs.

Parcours européenModifier

En Europe, Boavista était connu comme le club aux maillots étranges, et réussit de grands matchs, battant l'Inter Milan et l'AS Roma au début des années 1990. Le point culminant de leur histoire européenne fut le parcours en Coupe UEFA en 2003, où ils furent battu en demi-finale par le Celtic à l'Estádio do Bessa. Lors de la Coupe UEFA 1981-1982, Boavista élimina l'Atlético de Madrid 5-4. Lors de la Coupe UEFA 1986-1987, Boavista bat le grand favori, la Fiorentina mais perd contre les Rangers dans un match tendu lors du deuxième tour à l'Ibrox Stadium. Durant la Coupe UEFA 1990-1991, Boavista réussit à battre l'Inter Milan 2-1 en match de poule. Lors de la Coupe UEFA 1993-1994, Boavista arriva en quarts de finale après avoir battu le club grec de l'OFI Crète et la Lazio.

Boavista a participé deux fois à la Ligue des champions. Après la première participation en 1999, Boavista surprit l'Europe en 2001 en battant et éliminant le Borussia Dortmund. Durant la phase de poules, le club démarra au mieux avec un match nul 1-1 à Liverpool après avoir mené 0-1 grâce à un but d'Elpidio Silva. Ils atteignirent la première place du groupe après le deuxième match, avec une victoire 3-1 à domicile contre le Dynamo Kiev et grâce au match nul entre Liverpool et Dortmund. Ils abordèrent leur troisième match en tant que leader du groupe, une rencontre à domicile contre le Borussia Dortmund et une fois encore ce fut une victoire 2-1. Lors des matchs retours, ils connurent plus de difficultés et perdirent en Allemagne, puis firent match nul contre Liverpool et perdirent en Ukraine lors du dernier match. Cependant, les belles performances réalisées durant cette phase de poule permirent au club d'atteindre le deuxième tour. Lors de cette deuxième phase ils furent opposés à deux grands clubs européens Manchester United et le Bayern Munich.

Avec leurs objectifs financiers largement remplis, de nouveaux horizons s'ouvrent pour l'équipe quand elle surprit Nantes à domicile en gagnant 1-0, et en atteignant la tête du groupe après le nul entre Manchester United et Bayern Munich. Lors du deuxième match, Boavista fut écrasé 3-0 par Manchester United à Old Trafford mais ils réussirent le match nul 0-0 à domicile contre le Bayern Munich, en ayant même pu l'emporter en fin de match. Alors qu'il entamait les matchs retours de cette deuxième phase, Boavista était seulement à un point de la deuxième place qualificative, cependant cela changea après la défaite à Munich 1-0, Manchester gagna 5-1 contre Nantes. Après un nul à Nantes, ils furent une fois de plus battus 3-0 par United, cette fois à domicile. Bien qu'ils n'aient pas passé ce tour, ils furent l'équipe portugaise qui fit le meilleur parcours européen cette année.

Lors de la saison 2002/2003, en Coupe UEFA, Boavista bat le Maccabi Haïfa, le Hertha BSC Berlin et le Paris Saint-Germain lors d'un match très tendu qui faillit être arrêté à cause d'émeutes provoquées par des supporters de Boavista, mais finalement Boavista fut battu par le futur finaliste le Celtic FC à l'Estadio do Bessa en demi-finale. Les grands rivaux du FC Porto remportèrent la compétition.

PalmarèsModifier

ProfessionnelsModifier

Compétitions amicalesModifier

  • Trophée Ville de Grenade (1)
  • Tournoi Ville de León (1)
  • Coupe Manuel Violas (1)

FémininesModifier

  • Championnat du Portugal :
    • Vainqueur en 1985, 1986, 1987, 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1993, 1994, 1995 et 1997
    • Vice-champion en 2008
  • Coupe du Portugal :
    • Vainqueur en 2013
    • Finaliste en 2007

JeunesModifier

  • Championnat du Portugal Junior :
    • Champion en 1995, 1997, 1999 et 2003
  • Championnat des "Iniciados" :
    • Champion en 1988, 1991 et 1995
  • Championnat des "Infantis" :
    • Champion en 1991 et 1994
  • Tournoi de Croix (U19)[6] : 2004

Bilan saison par saisonModifier

Personnalités du clubModifier

Effectif professionnel actuel [Quand ?]Modifier

Effectif du Boavista FC
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[Note 1] Nom Date de naissance Sélection[Note 2] Club précédent Contrat
1 G   Bracalli, RafaelRafael Bracalli 05/05/1981 (39 ans) FC Arouca 2018-2021
20 G     Jardim, LéoLéo Jardim 16/05/1993 (27 ans) Brésil -20 ans LOSC Lille 2020-2021
94 G   Kayser, MatheusMatheus Kayser 29/12/1994 (25 ans) GO Anápolis 2019-2021
2 D   Cannon, ReggieReggie Cannon 11/06/1998 (22 ans) États-Unis FC Dallas
3 D   Rami, AdilAdil Rami 27/12/1985 (34 ans) France FK Sotchi 2020-2022
4 D     Gómez, JesúsJesús Gómez 31/07/2002 (18 ans) Mexique -17 ans CF Atlas 2020-2021
5 D     Awaziem, ChidozieChidozie Awaziem 01/01/1997 (23 ans) Nigeria FC Porto 2020-2021
13 D   Dulanto, GustavoGustavo Dulanto 05/09/1995 (25 ans) Cusco FC 2019-2021
19 D   Mangas, RicardoRicardo Mangas 19/03/1998 (22 ans) Deportivo Aves 2020-2024
22 D     Nathan, Nathan 05/09/2001 (19 ans) Vasco da Gama 2020-2021
25 D   Hamache, YanisYanis Hamache 13/07/1999 (21 ans) OGC Nice 2020-2023
6 M   García, JaviJavi García   08/02/1987 (33 ans) Espagne Real Betis 2020-2023
7 M     Santos, NunoNuno Santos 02/03/1999 (21 ans) Portugal espoirs Benfica 2020-2021
8 M   Sauer, GustavoGustavo Sauer 30/04/1993 (27 ans) PFK Botev Plovdiv 2019-2021
10 M     Gomes, AngelAngel Gomes 31/08/2000 (20 ans) Angleterre -20 ans LOSC Lille 2020-2021
16 M   Reisinho, MiguelMiguel Reisinho 09/04/1999 (21 ans) Portugal -20 ans Vitória SC 2019-2021
23 M     Show, Show 06/03/1999 (21 ans) Angola LOSC Lille 2020-2021
30 M   Paulinho, Paulinho 08/01/1997 (23 ans) Sporting B 2019-2021
- M     Pérez, SebastiánSebastián Pérez 29/03/1993 (27 ans) Colombie Boca Juniors 2020-2021
9 A     Benguché, JorgeJorge Benguché 21/05/1996 (24 ans) Honduras CD Olimpia 2020-2021
11 A   Njie, YusuphaYusupha Njie 01/03/1994 (26 ans) Gambie Fath US 2018-2021
Entraîneur(s)
  •   Vasco Seabra
Entraîneur(s) adjoint(s)
  •   Professor Neca
Préparateur(s) physique(s)
  •   Fidalgo Autunes
Entraîneur(s) des gardiens
  •   Vitor Pereira

Légende

 

Anciens joueursModifier

Hymne de BoavistaModifier

Boavista, Boavista,
É do Porto muito amado;
Tem distintivo bairrista
Preto e branco axadrezado.
E no estádio a multidão,
Quando ele entra na pista,
Rompe nesta saudação:
Boavista! … Boavista! …

Luta sempre com vigor,
É brioso e é leal;
No prélio põe todo o ardor
De princípio até final;
No seu vibrar sempre amigo,
No seu porte sem igual,
Ama o estandarte querido,
Prestígio de Portugal!

Vamos em frente
Pela bandeira
Vê-la fulgente
E altaneira,
Ser desportista
Puro Ideal,
P' lo Boavista! … Arraial, arraial, arraial!

Paroles et Musique: Manuel de Almeida

NotesModifier

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

RéférencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Sifflet Doré - Référé de Boavista sur L'équipe.fr
  3. « Trofeo Ciudad de Granada », sur rsssf.com (consulté le 28 août 2012)
  4. « Torneo Ciudad de León », sur rsssf.com (consulté le 28 août 2012)
  5. « Coupe Manuel Violas 2007 », sur rsssf.com (consulté le 29 août 2012)
  6. « Tournoi international juniors U-19 de Croix », sur rsssf.com (consulté le 28 août 2012)

Liens externesModifier