Ouvrir le menu principal

Bellino II
Race trotteur français
Père Boum III
Mère Belle de Jour III
Père de mère Esix
Taille 1,68 m au garrot
Sexe mâle
Robe bai
Naissance
Pays de naissance Drapeau de la France France
Mort (à 14 ans)
Pays d'entraînement Drapeau de la France France
Éleveur Maurice Macheret
Propriétaire Maurice Macheret
Entraîneur Maurice Macheret
Jockey Michel-Marcel Gougeon
Driver Jean-René Gougeon
Record 1'13"8
Nombre de victoires 55
Gains en courses 1 391 000 €
Principales victoires Prix d'Amérique
Prix de Paris
Prix de France
Prix de Cornulier
Grand critérium de vitesse de la Côte d'Azur
Prix René Ballière
Prix de l'Atlantique
Prix de Vincennes
Prix du Président de la République
Prix des Centaures
Prix des Élites
Prix de Normandie
Grand Prix de la Loterie
Elite Rennen
Prix des Géants

Bellino II ( - ) est un cheval de course français, de race trotteur français, crack du trot tant attelé que monté des années 1970. C'est l'un des quatre seuls chevaux de l'histoire à avoir remporté la même année le prix d'Amérique, le Grand Prix de France et le Grand Prix de Paris.

Carrière de coursesModifier

Fils de l'étalon Boum III[1],[2],[3] et de la jument Belle de Jour III[1],[2],[3], deux vieux reproducteurs de vingt-deux ans[1], Bellino II naît le [3],[4],[1] chez Maurice Macheret[1] à Vétraz-Monthoux[4] en Haute-Savoie[1]. Trotteur français[5] mâle[3],[6] bai[6], sa hauteur au garrot est de 168 centimètres[3] à l'âge adulte. Bellino II débute en course le [7],[8] sur l'hippodrome de Lyon[7],[8] La Soie (auj. Lyon Carré de Soie) en ce classant 3e du Prix du Blésois[8]. Mais c'est drivé par Jean-René Gougeon qu'il remporte ses plus grands succès[9]. En , il devient le troisième cheval à remporter les prix d'Amérique, de France et de Paris la même année, après Gélinotte en et puis Jamin en [10]. Il restera le dernier cheval à avoir réalisé ce triplet[10],[11], jusqu'à Bold Eagle en 2017, et son nom est associé à la Triple Couronne qu'il est présenté comme ayant remporté[12] bien que celle-ci n'ait été officiellement créée qu'en [13],[14]. Cette année est particulièrement prolifique, puisqu'en plus de ce triplet, il remporte également à la file les cinq grands internationaux du meeting d'hiver : Prix de l'Île-de-France, Prix de Cornulier, Prix d'Amérique, Prix de France (en rendant 25 mètres), Prix de Paris (en rendant 75 mètres), en y ajoutant au printemps le Grand critérium de vitesse de la Côte d'Azur à Cagnes-sur-Mer et le Prix de l'Atlantique à Enghien.

Bellino II devient si célèbre[15] que, le , il est accueilli sur le plateau du journal télévisé TF1 Actualités 13 heures, par Yves Mourousi, en compagnie d'André Théron et de Christian Bonnet[16]. Il fut l'objet d'une demande de rançon avant sa course dans la Grand Prix de la Loterie à Naples, demande qui échoua grâce à l'intervention des services de police français et italiens. Pour la dernière course de sa carrière, aux Pays-Bas, le « Vieux » se permit le luxe de battre sur sa distance le jeune miler américain Pershing et d'améliorer son record en 1 min 13 s 8. Il était surnommé « le rouleau compresseur ».

PalmarèsModifier

  France

  Italie

  Allemagne

  Pays-Bas

  États-Unis

Au harasModifier

En seulement quatre années de monte, réalisées tout d'abord en Haute-Savoie deux années durant puis dans l'Orne, il eut 113 produits dont 62 qualifiés (54,86 %), mais sans donner de performers au plus haut niveau.

Bellino II meurt prématurément le [17] au haras de Villepelée ans l'Orne, près de Nonant-le-Pin, d'une colique avec torsion[18]. Maurice Macheret fait rapatrier son corps à Perrignier et l'y enterre sous un bloc de granit[18]. Bellino II est le sujet de deux documentaires : Bellino II super star de Jean-Michel Barjol, sorti en 1977[19], et Bellino II, l'Everest du trot de Dimitri Iordanesco et Stéphane Mons[20]. Plusieurs Prix Bellino II sont ainsi nommés en son honneur, notamment à Vincennes[21], au moins depuis [22], mais aussi à Cagnes-sur-Mer[23],[24], au moins depuis [25].

OriginesModifier

Origines de Bellino II, mâle, bai.
Père
Boum III
Obok Farceur X Valentino
Oriflamme
Siva Intermède
Gladys
Star Williams Sam Williams Peter Scott (US)
Blitzie
Impavide Valentino
Nalicante
Mère
Belle de Jour III
Esix Ontario Bémécourt
Épingle
Quatre à Quatre Hoche
Kizil Kourgan
Danse Nuptiale Kalmouk Bémécourt
Quintille
Tempête Beaumanoir
Cybèle

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f « Les champions [meilleurs chevaux, jockeys et drivers de l'histoire] : les chevaux (→ Bellino II) », sur letrot.com, Société d'encouragement à l'élevage du cheval français (Le Trot) (consulté le 29 février 2016).
  2. a et b « Bellino II », sur trot-pedigree.fr (consulté le 1er mars 2013).
  3. a b c d et e (fi) « Bellino II » [html], sur sukuposti.net, Sukuposti (consulté le 29 février 2016).
  4. a et b Alexis Raynaud, « Bellino II, un crack né sur les hauteurs de Vétraz », sur lemessager.fr, Le Messager, (consulté le 28 février 2011).
  5. « Historique du trotteur français », sur letrot.com, Société d'encouragement à l'élevage du cheval français (Le Trot) (consulté le 29 février 2016).
  6. a et b « Bellino II », sur paris-turf.com, Paris-Turf (consulté le 29 février 2016).
  7. a et b « Bellino II », sur classic-trot.com (consulté le 1er mars 2016).
  8. a b et c « Bellino II », sur peutikiki.fr (consulté le 1er mars 2016).
  9. Patrice Trapier, Princes de sang, Solar, (ISBN 2-263-01663-5), p. 48 à 57
  10. a et b Yann Fournis, « Grand Prix de Paris : les triplés et les doublés de l'histoire », sur equidia.fr, Equidia, (consulté le 29 février 2016).
  11. Agence France-Presse, « Bold Eagle privé de la Triple Couronne », sur francetvinfo.fr, France 3 Régions, (consulté le 29 février 2016).
  12. « Il y a 40 ans, Bellino II devenait le troisième trotteur à gagner la Triple Couronne », sur canalturf.com, (consulté le 1er mars 2016).
  13. Direction du marketing et de la communication, « 3 en 1 : les fastes de la Triple Couronne », communiqué médias, sur letrot.com, Société d'encouragement à l'élevage du cheval français (Le Trot), (consulté le 29 février 2016).
  14. Rédaction, « Trois têtes pour la Triple Couronne », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté en 29 février 2013).
  15. Homéric (dessins d'Alain Bouldouyre), Dictionnaire amoureux du cheval (monographie), Paris, Plon, coll. « Dictionnaire amoureux », 2012 () [1re éd.], 794 p., 20 cm (ISBN 2-259-21197-6 et 978-2-259-21197-0, OCLC 805031379, notice BnF no FRBNF42697864, présentation en ligne) [lire en ligne (page consultée le 29 février 2016)].
  16. « Yves Mourousi et Bellino II », extrait (min 16 s) du journal télévisé TF1 Actualités 13 heures du (Télévision française 1), sur ina.fr, Institut national de l'audiovisuel (consulté le 29 février 2016).
  17. « Hommage à Bellino II, le plus grand des trotteurs », extrait (min 58 s) du journal télévisé Normandie soir du (France Régions 3 Caen), sur ina.fr, Institut national de l'audiovisuel (consulté le 29 février 2016).
  18. a et b Homéric, op. cit. [lire en ligne (page consultée le 29 février 2016)].
  19. (en) Philippe Rège, « Barjol, Jean-Michel », dans Philippe Rège, Encyclopedia of french film directors, vol. 1 : A – M, Lanham, Toronto et Plymouth, The Scarecrow Press, (ISBN 0-81086137-2, 978-0-81086137-4, 0-81086939-X et 978-081086939-4, OCLC 934316861), p. 54 [lire en ligne (page consultée le 2 mars 2016)].
  20. « Bellino II, l'Everest du trot », sur programme.tv (consulté le 2 mars 2016).
  21. « Arrivée, résultats et rapports du Prix Bellino II de la réunion PMU à Vincennes du 24/01/2016 », sur paris-turf.com, Paris-Turf, (consulté le 29 février 2016).
  22. « Arrivée, résultats et rapports du Prix Bellino II de la réunion PMU à Vincennes du 18/01/2015 », sur paris-turf.com, Paris-Turf, (consulté le 29 février 2016).
  23. « Arrivée, résultats et rapports du Prix Bellino II de la réunion PMU à Cagnes-sur-Mer du 18/12/2014 », sur paris-turf.com, Paris-Turf, (consulté le 29 février 2016).
  24. « Arrivée, résultats et rapports du Prix Bellino II de la réunion PMU à Cagnes-sur-Mer du 21/12/2015 », sur paris-turf.com, Paris-Turf, (consulté le 29 février 2016).
  25. « Arrivée, résultats et rapports du Prix Bellino II de la réunion PMU à Cagnes-sur-Mer du 06/02/1981 », sur paris-turf.com, Paris-Turf, (consulté le 29 février 2016).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier