Ouvrir le menu principal

Bellecombe (Québec)

secteur de Rouyn-Noranda
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bellecombe.

Bellecombe
Bellecombe (Québec)
Ville de Rouyn-Noranda et du quartier de Bellecombe
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Municipalité Rouyn-Noranda
Quartiers Quartier
Date de fondation 1935
Conseiller municipal Luc Lacroix[1]
Maire Dianne Dallaire
Démographie
Gentilé Bellecombien, Bellecombienne[2]
Population 759 hab. (2006[3])
Densité hab./km2
Langue(s) parlée(s) Français
Géographie
Superficie 73 300 ha = 733 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Bellecombe

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Bellecombe

Bellecombe est un quartier de Rouyn-Noranda et le nom d'une ancienne municipalité de la région administrative de l'Abitibi-Témiscamingue à l'ouest du Québec.

Sommaire

GéographieModifier

Le quartier de Bellecombe est situé à 21 km au sud du centre-ville de Rouyn-Noranda, par la route des Pionniers[4].

Ce quartier fait partie du district sud avec les quartiers de Beaudry et de Cloutier. Avec 733 km², Bellecombe représente le deuxième plus vaste quartier de la ville, après Cadillac[4].

HistoireModifier

Les premières familles venues pour défricher, s'installent et fondent Sainte-Agnès-de-Bellecombe en 1935. L'ouverture de la paroisse Saint-Roch-de-Bellecombe suit en 1938.

En 1979, les deux paroisses se municipalisent pour former une seule entité administrative sous le simple nom de « Bellecombe ».

Suite aux réorganisations municipales québécoises de 2002, l'ensemble des municipalités de la MRC de Rouyn-Noranda fusionnent en une seule.

En date du 1er janvier 2002[5], la municipalité de Bellecombe fusionne donc avec la ville de Rouyn-Noranda pour former une municipalité régionale de comté. Bellecombe est aujourd'hui un quartier de la nouvelle ville.

Aujourd'hui la Ville de Rouyn-Noranda a le double statut de MRC et de municipalité locale[6],[7].

ToponymeModifier

Le nom de Bellecombe vient du capitaine des grenadiers Guillaume Léonard de Bellecombe, officier de l’armée de Louis-Joseph de Montcalm qui combattit à Québec en 1759lors de la bataille des plaines d'Abraham et grièvement blessé lors de la bataille de Signal Hill le 15 septembre 1762

RéférencesModifier