Ouvrir le menu principal

Beausse

ancienne commune française du département de Maine-et-Loire
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Beauce.

Beausse
Beausse
Chapelle Notre-Dame-du-Sacré-Cœur,
dite de la Croix-Malo.
Blason de Beausse
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement Cholet
Canton La Pommeraye
Commune Mauges-sur-Loire
Statut commune déléguée
Maire délégué Rémi Albert
2015-2020
Code postal 49410
Code commune 49024
Démographie
Gentilé Beaussois
Population 395 hab. (2013)
Densité 74 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 19′ 18″ nord, 0° 55′ 33″ ouest
Altitude Min. 83 m
Max. 156 m
Superficie 5,36 km2
Historique
Date de fusion 15 décembre 2015
Commune(s) d’intégration Mauges-sur-Loire
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Maine-et-Loire
City locator 15.svg
Beausse

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Maine-et-Loire
City locator 15.svg
Beausse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Beausse

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Beausse

Beausse est une ancienne commune française située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire, devenue le une commune déléguée de la commune nouvelle de Mauges-sur-Loire[1].

Sommaire

GéographieModifier

Localité angevine des Mauges, Beausse se situe sur la route D 150, Le Mesnil-en-Vallée / Saint-Quentin-en-Mauges[2].

Son territoire se situe sur un plateau. L'altitude de la commune varie de 83 à 156 mètres[3], et sa superficie est de plus de 5 km2 (536 hectares)[3].

La commune a de multiples communes limitrophes, qui sont Chaudron-en-Mauges, Botz-en-Mauges, Saint-Laurent-du-Mottay, Le Mesnil-en-Vallée, La Pommeraye et Saint-Quentin-en-Mauges.

Toponymie et héraldiqueModifier

ToponymieModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

D'azur à une fasce ondée d'argent accompagnée de trois émerillons d'or chaperonnés et grilletés de gueule deux en chef et un en pointe.

HistoireModifier

Paroisse datant du XIIe siècle.

Pendant la Première Guerre mondiale, 15 habitants perdent la vie. Lors de la Seconde Guerre mondiale, 3 habitants sont tués[4].

Le , la commune nouvelle de Mauges-sur-Loire naît de la fusion des onze communes de la communauté de communes, intégrant le périmètre de Beausse[5] ; création officialisée par arrêté préfectoral du 5 octobre 2015[1].

Politique et administrationModifier

 
La mairie de Beausse.

Administration municipaleModifier

Administration actuelleModifier

Depuis le , Beausse constitue une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Mauges-sur-Loire, et dispose d'un maire délégué[1].

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
15 décembre 2015 en cours Rémi Albert[6]    
Les données manquantes sont à compléter.

Administration ancienneModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1793   Mathurin Rousselier    
1801   Nicolas Albert    
1805   Jacques Onillon    
1837   Jean Chene    
1871   Joseph Pineau    
1874   Auguste Chesne    
1884   Louis Levêque    
1888   Henri Gaborit    
1925   Henri Frémondière    
1935   Jean Morinière    
1983 1995 Pierre Boré Sans étiquette  
1995 15 décembre 2015 Rémi Albert[7] Sans étiquette Pépiniériste

Ancienne situation administrativeModifier

La commune est membre en 2015 de la communauté de communes du canton de Saint-Florent-le-Vieil[8], elle-même membre du syndicat mixte Pays des Mauges. L'intercommunalité disparait à la création de la commune nouvelle[1].

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[10],[Note 1].

En 2013, la commune comptait 395 habitants, en augmentation de 2,07 % par rapport à 2008 (Maine-et-Loire : 3,2 %, France hors Mayotte : 2,49 %).

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
320232371442448496454501496
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
522528534520558504455453433
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
444446475415418431421404412
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2013
405392362385372361380397395
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (22,8 %) est en effet supérieur au taux national (22,1 %) et au taux départemental (21,4 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,5 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 49,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 22,3 %, 15 à 29 ans = 16,5 %, 30 à 44 ans = 20,7 %, 45 à 59 ans = 19,7 %, plus de 60 ans = 20,8 %) ;
  • 50,5 % de femmes (0 à 14 ans = 19,3 %, 15 à 29 ans = 16,7 %, 30 à 44 ans = 19,8 %, 45 à 59 ans = 20,3 %, plus de 60 ans = 24 %).
Pyramide des âges à Beausse en 2008 en pourcentage[13]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
1,0 
8,0 
75 à 89 ans
8,9 
12,8 
60 à 74 ans
14,1 
19,7 
45 à 59 ans
20,3 
20,7 
30 à 44 ans
19,8 
16,5 
15 à 29 ans
16,7 
22,3 
0 à 14 ans
19,3 
Pyramide des âges du département de Maine-et-Loire en 2008 en pourcentage[14]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,1 
6,3 
75 à 89 ans
9,5 
12,1 
60 à 74 ans
13,1 
20,0 
45 à 59 ans
19,4 
20,3 
30 à 44 ans
19,3 
20,2 
15 à 29 ans
18,9 
20,7 
0 à 14 ans
18,7 

ÉconomieModifier

Sur 30 établissements présents sur la commune à fin 2010, 43 % relevaient du secteur de l'agriculture (pour une moyenne de 17 % sur le département), 3 % du secteur de l'industrie, 7 % du secteur de la construction, 37 % de celui du commerce et des services et 10 % du secteur de l'administration et de la santé[15].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • La chapelle la Croix Malo, entretenue par M. Lucien Albert. Cette chapelle de style gothique fut construite en 1875. Une tradition locale rapporte que Saint-Malo (évêque mort vers 650) se serait reposé à l’endroit où s’élève la chapelle. Une croix, devant laquelle les mères aimaient conduire leurs enfants, pour essayer leurs premiers pas était élevée là. La chapelle fut restaurée dans les années 1967-1968.
  • Un ancien centre de tissage.
  • Une cure construite au XVIIIe siècle.
  • L'église Saint-Jacques, construite au XIXe siècle et rénovée récemment.
  • Un circuit pédestre de 5,5 km offrant un point de vue sur la vallée de la Loire.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire et de l'ancienne province d'Anjou : A-C, t. 1, Angers, H. Siraudeau et Cie, , 2e éd. (notice BnF no FRBNF33141105, lire en ligne)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

RéférencesModifier

  1. a b c et d « Arrêté no DRCL-NCL-2015-61 en date du 5 octobre 2015 portant création de la commune nouvelle de Mauges-sur-Loire », Recueil spécial des actes administratifs de la préfecture de Maine-et-Loire, no 74,‎ (lire en ligne [PDF]).
  2. IGN et BRGM, Géoportail Beausse (49), consulté le 14 août 2012.
  3. a et b IGN, Répertoire Géographique des Communes (RGC 2011), consulté le 14 août 2012.
  4. Port 1965, p. 305.
  5. « Montjean-sur-Loire. C’est finalement oui à la commune nouvelle », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  6. « Procès-verbal du conseil municipal », sur Mairie de Mauges-sur-Loire, .
  7. Ouest-France, Rémi Albert réélu maire sans surprise, article du 31 mars 2014.
  8. Insee, Composition de l'EPCI Canton de Saint-Florent-le-Vieil (244900726), consulté le 12 octobre 2013.
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 201120122013 .
  13. Évolution et structure de la population sur statistiques-locales.insee.fr
  14. « Résultats du recensement de la population de Maine-et-Loire en 2008 », sur insee.fr (consulté le 2 juillet 2011)
  15. Insee, Statistiques locales du territoire de Beausse (49), consultées le 5 décembre 2012.