Duché de Bavière-Ingolstadt

(Redirigé depuis Bavière-Ingolstadt)

Le duché de Bavière-Ingolstadt (allemand : Bayern-Ingolstadt ou Oberbayern-Ingolstadt) est un duché du Saint-Empire romain germanique de 1392 à 1447, régné par la Maison de Wittelsbach.

HistoireModifier

 
Le Château nouveaux d'Ingolstadt

Après la mort d'Étienne II en 1375, ses fils Étienne III, Frédéric et Jean II dirigent conjointement le duché de Bavière-Landshut. Après dix-sept ans, les frères décident de diviser formellement leur héritage. John reçoit le duché de Bavière-Munich, Étienne reçoit le duché de Bavière-Ingolstadt, tandis que Frédéric conserve ce qui reste du duché de Bavière-Landshut.

Après la mort d'Étienne en 1413, Louis VII prend le trône de son père. En 1429, des parties du duché de Bavière-Straubing sont réunies au duché de Bavière-Ingolstadt. Louis règne jusqu'à ce que son propre fils, Louis VIII, usurpe son trône en 1443 et le livre à son ennemi, Henri XVI, duc de Bavière-Landshut. Louis VIII est mort deux ans plus tard en captivité. Sans aucun héritier, le duché de Bavière-Ingolstadt est uni au duché de Bavière-Landshut. De 1470 à 1490 les ducs construisirent le Château nouveaux d'Ingolstadt, qui est aujourd'hui le musée de l'armée bavaroise.

GéographieModifier

 
Blason des Ducs de Bavière et comtes palatin du Rhin

Le duché de Bavière-Ingolstadt est constitué de divers territoires non contigus de Bavière. La capitale est Ingolstadt et comprenait les territoires autour de : Schrobenhausen, Aichach, Friedberg, Rain am Lech et Höchstädt an der Donau. En outre, le duché de Bavière-Ingolstadt incorpore les villes suivantes:

Sud de la Bavière :

Bavière orientale :

Nord de la Bavière :

Liens externesModifier