Bassum

commune allemande

Bassum
Stadt Bassum
Bassum
L'hôtel de ville
Blason de Bassum
Héraldique
Drapeau de Bassum
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Lower Saxony.svg Basse-Saxe
Arrondissement
(Landkreis)
Diepholz
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
16
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Christian Porsch (Bürger-Block)
2014-2019
Code postal 27211
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
03251007
Indicatif téléphonique +49 4241
Immatriculation DH
Démographie
Population 15 955 hab. ()
Densité 94 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 50′ 58″ nord, 8° 43′ 36″ est
Altitude 42 m
Superficie 16 900 ha = 169 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Basse-Saxe
Voir sur la carte topographique de la Basse-Saxe
City locator 14.svg
Bassum
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Bassum
Liens
Site web www.bassum.de

Bassum est une ville de Basse-Saxe en Allemagne.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Bassum se trouve dans l’arrondissement de Diepholz, à 25 km au sud de Brême. Le Klosterbach serpente dans Bassum.
Le Bassumer Utkiek est une ancienne décharge de 87 mètres de haut. C'est le point culminant de l'arrondissement de Diepholz.

SubdivisionModifier

La ville de Bassum se compose de seize quartiers (Ortsteile).

  • Albringhausen
  • Apelstedt (avec Pannstedt)
  • Bramstedt (avec Bünte et Röllinghausen)
  • Eschenhausen
  • Groß Henstedt
  • Groß et Klein Ringmar
  • Hallstedt
  • Hollwedel (avec Dimhausen, Möhlenhof, Hilken, Katenkamp, Nüstedt, Klein et Groß Hollwedel)
  • Neubruchhausen (avec Freidorf)
  • Nienstedt
  • Nordwohlde (avec Stütelberg, Fesenfeld, Kastendiek, Steinforth, Högenhausen, Kätingen et Pestinghausen)
  • Osterbinde
  • Schorlingborstel (avec Ebersheide, Lowe et Kolloge)
  • Stühren
  • Wedehorn
  • Bassum (chef-lieu)

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

Appartenances historiques

  Comté de Hoya 1202-1345
  Comté de Hoya-Nienburg 1345-1497
  Comté de Hoya 1497-1582
  Landgraviat de Hesse-Cassel 1705-1803
  Électorat de Hesse 1803-1807
  Royaume de Westphalie 1807-1811
  Empire français (Bouches-du-Weser) 1811-1814
  Royaume de Hanovre 1814-1866
  Royaume de Prusse (Province de Hanovre) 1866-1918
  République de Weimar 1918-1933
  Reich allemand 1933-1945
  Allemagne occupée 1945-1949
  Allemagne 1949-présent

Il y a une très veille place de thing à Bassum qui montre que le territoire de la ville a été colonisé plus tôt[1].

858 : la femme noble Liutgart a donné son héritage pour créer une abbaye de chanoinesses (Damenstift). Cette abbaye a été bénie par Archevêque Anschaire de Brême comme monastère de Birxinon (Bassum). Le comte de Hoya a institué la Réforme protestante par an 1541[2].

Le château fort de Freudenberg (Freudenburg) a été édifié par les comtes de Hoya approximativement 1230[1]. Le château de fort était mentionné pour la première fois en 1388 comme « Slot Vroydenbergh ». De 1852 à 1879 l'amtsgericht était son siège dans le château fort de Freudenberg[3].

Les trois Flecken de Bassum, Loge et Freudenberg se sont unis le 1er juin 1896 au nouveau Flecken de Bassum. Bassum a reçu les droits municipaux le 16 novembre 1929 du gouvernement prussien. Par la réforme territorial entre 1972 et 1978 en Basse-Saxe, Bassum et quinze communes avoisinantes ont été unies. De 1932 à 1977 Bassum faisait partie de l'arrondissement du comté de Hoya, puis de l'arrondissement de Diepholz depuis 1977.

PolitiqueModifier

Conseil municipalModifier

Élection municipale 2011 à Bassum
 %
40
30
20
10
0
36,4 %
(-3,5 %)
23 %
(-2,9 %)
20,6 %
(-8,6 %)
15,6 %
(+10,6 %)
2,6 %
(inc.)
1,6 %
(inc.)
2006

2011


Lors de l'élection municipale de septembre 2011 le conseil municipal se compose de trente élus et le bourgmestre.

CDU SPD Bürger-Block GRÜNE LINKE Bourgmestre Gesamt
2006[4] 12 8 9 1 - 1 31
2011[5] 11 7 6 5 1 1 31

BourgmestreModifier

Le bourgmestre de Bassum est Christian Porsch depuis 2014. Ses adjoints sont Cathleen Schorling (CDU) et Bärbel Ehrich (SPD).

Liste des maires de Bassum
Période Identité Étiquette Qualité
1896 1901 Lienhop    
1901 1906 Wilhelm Schweers    
1906 1908 Theodor Schrader    
1908 1914 Paul Ernesti    
1914 1932 Alfred Ehrig    
1932 1934 Johann Brems    
1934 1945 Dr. Alfred Lange    
1945   Heinrich Keuneke    
1945 1946 Otto Mallow    
1946 1948 Wilhelm Lorenz    
1948 1952 Hermann Rathkamp SPD  
1952 1958 Hermann Dierks DP  
1958 1968 Hermann Schröder CDU  
1968 1972 Hermann Steinecke CDU  
1972 1988 Reinhard Bernhard CDU  
1988 1996 Helmut Zurmühlen CDU  
1996 2001 Gerhard Stötzel    
2001 2014 Wilhelm Bäker    
novembre 2014 En cours Christian Porsch Bürger-Block  

HéraldiqueModifier

Le blason de la ville de bassum date du 24 novembre 1927. Le blason est divisé en deux parties, la moitié en haut montre trois feuilles vertes des tilleuls. Bassum a reçu le titre « Lindenstadt » (Ville des tilleuls) parce qu'il y a beaucoup des tilleuls. Les trois feuilles des tilleuls symbolisent l'union des trois Flecken de Bassum, Loge et Freudenberg 1896.
Les deux griffes d'ours sur la moitié inférieure, car les griffes d'ours symbolisent le comté de Hoya. Le blason est surmonté d'une couronne murale que symbolise le Freudenburg. Le blason est tenu par deux chevaux blancs qui symbolisent le Land de Basse-Saxe. Les couleurs de la ville sont le vert, le banc et le jaune.

JumelagesModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Année 1968 1978 1988 1998 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Habitants[7] 13 843 13 968 13 859 15 643 16 176 16 125 16 899 15 870 15 818 15 442

EnseignementModifier

  • L’enseignement primaire
    • école primaire de Mittelstraße
    • école primaire de Petermoor
    • école primaire de Neubruchhausen
    • école primaire de Nordwohlde
    • école primaire de Bramstedt
  • L’enseignement secondaire
    • Oberschule Bassum
  • L'enseignement privé
    • Lukas Schule
    • PrinzHöfte Schule

SantéModifier

L'hôpital de Bassum fait partie de l'Alexianer Landkreis Diepholz. Il y a des départements de chirurgie générale et chirurgie viscérale, d'anesthésie, de médecine interne, gastro-entérologie et cardiologie, de chirurgie plastique et de gynécologie.

SecourismeModifier

  • Sapeurs-pompiers volontaires de Bassum (Freiwillige Feuerwehr Bassum)
    • Ortsfeuerwehr d'Albringhausen
    • Ortsfeuerwehr d'Apelstedt
    • Ortsfeuerwehr de Bassum
    • Ortsfeuerwehr de Bramstedt
    • Ortsfeuerwehr de Dimhausen
    • Ortsfeuerwehr d'Eschenhausen
    • Ortsfeuerwehr de Hallstedt
    • Ortsfeuerwehr de Neubruchhausen
    • Ortsfeuerwehr de Nienstedt
    • Ortsfeuerwehr de Nordwohlde
    • Ortsfeuerwehr de Ringmar
    • Ortsfeuerwehr de Wedehorn
  • Technisches Hilfswerk
    • Ortsverband de Bassum
  • Croix-Rouge allemande
    • Bereitschaft de Bassum
  • Deutsche-Lebens-Rettungs-Gesellschaft
    • Ortsgruppe Bassum

SportsModifier

À Bassum, il y a trois gymnases dans le centre-ville et un gymnase dans les villages de Bramstedt, Neubruchhausen et Nordwohlde. Il y a également beaucoup de terrains de sport à Bassum et les villages environnants.
Le centre de fitness « Vitalis », la piscine couverte et la piscine en plein air se trouvent au cœur de la ville

Lieux et monumentsModifier

Abbaye de chanoinesses de BassumModifier

L'abbaye de chanoinesses de Bassum est la plus veille abbaye de chanoinesses de Basse-Saxe. Elle est présidée par une abbesse. L'abbesse actuelle est Isabell von Kameke. Il y a dix chanoinesses, mais seules l'abbesse et son adjointe doivent résider dans l'abbaye.
L'abbaye a été édifiée en 1754, il y a une salle capitulaire et une chambre de chanoine[8]. Il y a autres bâtiments abbatiaux, le moulin abbatial de 1881 abrite aujourd’hui un bureau du « Diakonisches Werk » et le vieux stockage de 1827. De l'autre côté de la rue il y a l'ancienne « Rentei » d'abbaye qui aujourd'hui abrite une école maternelle protestante[9].

Église abbatiale de BassumModifier

L'église abbatiale Saint Maurice et Saint Victor a été édifiée au XIIIe siècle. Les deux tours ouest ont été détruites en 1327 par un incendie et n'ont pas été reconstruites. En 1797, la tour-lanterne de 90 m de haut a été détruite par un incendie, puis a été reconstruite à une hauteur de 45 m. L'équipement médiéval d'église n'existe plus. Conrad Wilhelm Hase a rénové l'église de 1866 à 1869 [10]

Château fort de Freudenberg (Freudenburg)Modifier

1388 le château fort de Freudenberg a été mentionné la première fois comme « Slot Vroydenbergh ». Le plus vieux bâtiment du château fort de Freudenberg est une veille maison de bailli du XIVe siècle. Les maisons à colombages ont été édifiées aux XVIIe siècle. Jusqu’en 1852 les baillis de Freudenberg travaillaient et habitaient dans le château fort[11]. De 1852 à 1879 l'amtsgericht avait son siège dans le château fort de Freudenberg, de 1879 à 1966 l’amtsgericht avait son siège dans le centre-ville, mais le juge habitait dans le château fort. Depuis 1993 le « Europäisches Seminar- und Tagungshaus Freudenburg » de la volkshochschule de l'arrondissement de Diepholz se trouve dans le château fort[3].

Cimetière juifModifier

Dans le cimetière juif de Bassum se trouvent 28 pierres tombales de juives et neuf pierres tombales de prisonniers de guerre russes. Les juifs y furent enterrés de 1840 à 1937[12].

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

RéférencesModifier