Ouvrir le menu principal

Barry Markus

coureur cycliste néerlandais
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Markus.
Barry Markus
Bornem - Ronde van België, proloog, individuele tijdrit, 27 mei 2015 (A042).JPG
Barry Markus lors du prologue du Tour de Belgique 2015 à Bornem.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
08.2011-12.2011Vacansoleil-DCM (stagiaire)
2012Vacansoleil-DCM
01.2013-06.2013[n 1]Blanco
06.2013-12.2014[n 2]Belkin
2015Lotto NL-Jumbo
2016Roompot-Oranje Peloton

Barry Markus, né le à Amsterdam, est un coureur cycliste néerlandais, membre de l'équipe Monkey Town Continental.

Sommaire

BiographieModifier

En 2009, en catégorie juniors, Barry Markus est médaillé d'argent du championnat d'Europe sur route, deuxième du GP Général Patton et troisième du Paris-Roubaix juniors.

En 2010, Barry Markus est recruté par l'équipe continentale Rabobank Continental, équipe réserve de l'équipe ProTour Rabobank. Il gagne durant cette année une étape du Tour de Thuringe.

En 2011, il gagne en début de saison le Ster van Zwolle et le Dorpenomloop Rucphen. Il obtient des places d'honneur lors d'étapes du Tour de Normandie, de l'Olympia's Tour et se classe deuxième du Grand Prix de Nogent-sur-Oise et dixième du Tour de Drenthe. En août, il gagne la première étape et le contre-la-montre par équipes du Tour de León. Durant ce mois, il intègre l'équipe néerlandaise Vacansoleil-DCM, dotée d'une licence ProTeam, en tant que stagiaire. Il termine sa saison au Tour de Grande-Bretagne, où il est quatrième de la première étape puis se casse une clavicule lors d'une chute. Ses résultats convainquent la direction de Vacansoleil-DCM de lui faire signer un contrat de deux ans[1].

Pressenti sur le Tour d'Italie 2013, Markus ne peut y participer en raison d'une fracture à un scaphoïde subie au mois d'avril[2].

À la fin de l'année 2013, l'équipe Vacansoleil disparaît. Barry Markus est recruté par l'équipe Belkin, pour deux ans[3]. En avril 2014, il prend la deuxième place du Tour de Cologne. Le mois suivant, il se fracture le poignet lors du Tour de Belgique. Il reprend la compétition en juillet[4].

Palmarès sur route et classements mondiauxModifier

PalmarèsModifier

Résultats sur les grands toursModifier

Tour d'EspagneModifier

1 participation

Classements mondiauxModifier

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI World Tour nc[5] 226e[6] nc[7] nc[8]
UCI Europe Tour 701e[9] 80e[10] 552e[11] 1 653e[12]
Légende : nc = non classé

Palmarès sur pisteModifier

Championnats d'EuropeModifier

Championnats des Pays-BasModifier

UIV CupModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2013 au 28 juin 2013
  2. Du 29 juin 2013 au 31 décembre 2014

RéférencesModifier

  1. (nl) « Vacansoleil-DCM legt Markus en Lindeman vast », sur wielerland.nl, (consulté le 18 février 2012)
  2. « Giro : Vacansoleil perd Feillu et Markus », sur eurosport.fr,
  3. (nl) « Sprinter Markus naar Belkin », sur nos.nl, (consulté le 29 octobre 2014)
  4. (nl) « Markus bijna hersteld van polsbreuk », sur wielerrevue.nl, (consulté le 29 octobre 2014)
  5. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  6. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :