Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Balta.

Balta
Балта
Blason de Balta
Héraldique
Drapeau de Balta
Drapeau
Balta (Ukraine)
Vue générale de Balta
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Odesa Oblast.svg Oblast d'Odessa
Raïon Balta
Maire Ivan Barbach
Code postal 66105
Indicatif tél. +380 4866
Démographie
Population 18 674 hab. (2018)
Densité 813 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 55′ nord, 29° 40′ est
Superficie 2 297 ha = 22,97 km2
Divers
Fondation 1797
Statut Ville
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast d'Odessa

Voir sur la carte administrative de l'Oblast d'Odessa
City locator 14.svg
Balta

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Balta

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Balta
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Balta (en ukrainien et en russe : Балта ; en roumain : Balta) est une ville de l'oblast d'Odessa, dans le sud-ouest de l'Ukraine, et le centre administratif du raïon de Balta. Sa population s'élevait à 18 674 habitants en 2018.

Sommaire

GéographieModifier

Balta est arrosée par la rivière Kodyma et se trouve à 183 km au nord-ouest d'Odessa.

HistoireModifier

Selon des fouilles archéologiques, le site est occupée depuis cinq ou six mille ans.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, il y avait deux villes distinctes sur les rives opposées de la Kodyma. La première était une colonie et une forteresse ottomanes nommées Balta. La seconde était la ville polonaise Józefgród (ou Youzefgrod ou Yousefgrod) nommée d'après le prince polonais Józef Lubomirski, le bâtisseur de la forteresse. L'incendie de la ville par le général russe Mikhaïl Kretchetnikov en représailles des confédéralistes polonais en et le massacre d'une grande partie de la population juive par les hordes du Cosaque Haïdamak, sont une des causes de la guerre russo-turque de 1768-1774. Józefgród et Balta fusionnèrent en 1797, quand ce territoire intégra l'Empire russe.

Au XIXe et au début du XXe siècle, la population de la ville comprenait une majorité de Juifs — contre moins de un pour cent au début du XXIe siècle —, des Russes et des Moldaves orthodoxes, des Polonais catholiques romains et des Russes vieux-croyants. Certaines Églises protestantes étaient également représentées. La ville était connue comme une ville de marché et un carrefour routier.

De 1924 à 1929, Balta fut la capitale de la République socialiste soviétique autonome moldave, qui faisait partie de la république socialiste soviétique d'Ukraine et de l'Union soviétique. Après la création de la république socialiste soviétique de Moldavie, en 1940, Balta devint un centre de raïon de l'Ukraine. Balta fut pendant un court laps de temps (1941-1944), la capitale de la Transnistrie, sous administration roumaine.

La population juive est historiquement importante dans la ville et atteignant 13 200 au début du XXe siècle, plus de la moitié de la ville[1]. En février 1919, au cours de la guerre civile russe, 227 Juifs sont assassinés lors de pogroms. Au début de 1920, 8 autres Juifs décèdent dans un autre pogrom. À la suite de ces événements, le nombre de Juifs dans la ville a diminué pour atteindre 4 700 habitants à la fin des années 1930[2].

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville est occupée par l'Allemagne nazie du au . Trois jours après le début de l'occupation, les Allemands tuent près du village Kztzkoih/Kazatskoye 200 Juifs de la ville. En octobre 1941, environ 4 000 Juifs sont emprisonnés dans un ghetto et contraints aux travaux forcés. En novembre et décembre 1941, des milliers de Juifs du ghetto périssent lors de marches forcées et d'exécutions de masse[3].

PopulationModifier

Recensements (*) ou estimations de la population[4] :

Évolution démographique
1803 1849 1860 1897 1923 1926
10 0009 81014 15423 36317 06722 587
1939 1959 1970 1979 1989 2001
17 94517 92220 31720 92923 29319 962
2013 2014 2015 2016 2017 2018
19 21119 08218 99318 95518 78918 674

ÉconomieModifier

Balta compte plusieurs usines de meubles, de briques, de vêtements et des industries alimentaires.

PatrimoineModifier

La ville possède un musée d'histoire locale et un musée ethnographique.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :