B-52 (cocktail)

cocktail composé de Kahlua, Baileys et Cointreau

B-52
Image illustrative de l’article B-52 (cocktail)
Un B-52 réussi : les trois liqueurs sont superposées.

Région d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Alcool principal en volume Kahlua, Baileys, Cointreau
Servi Non mélangé
Type de verre Verre à shot

Le B-52 est un cocktail composé en proportions égales de Kahlua (liqueur de café), de Baileys (crème de whisky) et de Cointreau (liqueur d'oranges douces et amères).

Lorsqu'il est correctement préparé, ses ingrédients forment trois phases distinctes : la liqueur de café en bas, puis le Bailey's et enfin le Cointreau. Cette hétérogénéité est due à la non-miscibilité de l'eau et de l'éthanol (principaux composants de la liqueur de café et du Cointreau) avec la crème (contenue dans le Bailey's).

Le Cointreau peut être remplacé par du triple sec ou du Grand Marnier. Il est possible d'enflammer le Cointreau avant de boire le cocktail à l'aide d'une paille en commençant par le bas.
À la fin, le buveur peut aspirer les dernières vapeurs de Cointreau.

Son nom fait référence au groupe The B-52's et non à l'avion Boeing B-52 Stratofortress.

Recette[1]Modifier

 
Des ingrédients et des ustensiles permettant de fabriquer un B-52
  • 2 cl de triple sec (giffard, cointreau, grand marnier)
  • 2 cl de crème de whisky (bailey's)
  • 2 cl de liqueur de café (kahlua, giffard...)

VariantesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) International Bartenders Association, « B52 », sur iba-world.com (consulté le )
  2. (en) http://www.check-six.com/lib/Drinks/toast_2_B-52s%20in%20the%20desert.htm
  3. (en) http://www.check-six.com/lib/Drinks/toast_2_B-1A.htm
  4. « Grégory Dhoye EIRL Makhno », sur www.ladesireedide.fr (consulté le )

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :