Artificialisation du littoral

(Redirigé depuis Bétonnage du littoral)

L'artificialisation du littoral est l'urbanisation massive et rapide d'un espace littoral. Elle est depuis quelques décennies en forte accélération, principalement liée à une urbanisation massive et rapide, notamment induite par le développement touristique (Souvent motivé par le thalassotropisme et haliotropisme), par le développement de routes et autoroute longeant le trait de côte, par le développement portuaire et parfois de l'agriculture ou de la sylviculyure (Pin des Landes en France par exemple).
Pour décrire la minéralisation induite par les routes, parkings et construction parfois presque ininterrompue d'hôtels et d'immeubles d'habitation composés d'appartements utilisés comme résidences secondaires ou location saisonnière, à l'abri de marinas et de plages aménagées, on parle parfois de « bétonnage du littoral ». Les plages et les fonds marins peuvent aussi être artificialisés suite à la consturction de digues, chenaux, ports, carrières sous-marines de sable, maerl ou gravier et accumulaton de déchets diffus (au point que certains chercheurs parlent de « litière anthropogénique », dont la nanofraction est encore très mal connue, quantitativement et du point de vue de ses impacts[1]

Gradins de béton formant une alternative à une plage naturelle, à Monaco.

SynonymesModifier

L'artificialisation est souvent dénommée « bétonnage du littoral » ou « bétonnisation du littoral » par ses détracteurs.

On trouve par ailleurs de nombreux termes renvoyant à l'extension significative de l'habitat urbain dans certaines côtes spécifiques de la mer Méditerranée durant la seconde moitié du XXe siècle :

LimitationsModifier

Dans le monde, diverses législations visant notamment à protéger le patrimoine naturel et les paysages, limitent cette artificialisation, avec plus ou moins de succès.

En France, le Conservatoire du littoral a pour vocation de limiter le bétonnage du littoral, en se portant acquéreur de terrains côtiers menacés par la progression de l'habitat dans le voisinage. Les sites et paysages classés y contribuent aussi, de même que la Loi littoral.
Au début du XXIème siècle, le littoral compte encore parmi les zones de France où l'artificialisation progresse rapidement, malgré la Loi littoral[3]. En 2018, le nouveau plan Biodiversité proposé par le ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot a notamment un objectif zéro artificialisation nette basé sur la compensation avec : pour chaque mètre carré consommé, un mètre carré d'espaces naturels devrait être créé (éventuellement dans le cadre d'aménagements de type toitures terrasses végétalisées) pour selon le ministre "Sortir de la logique des projets démesurés", "sanctuariser les terres agricoles", "désartificialiser les sols"... Le ministre attend aussi "de la transparence de la part des collectivités : qu'elles communiquent leur dynamique d'artificialisation."[4].

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Forge, I. (1998). Les différents visages de l'artificialisation du littoral. Les données de l'environnement, (39), 1-4.
  • Hénaff, A., & Le Berre, I. (2003). Fonctionnement hydro-sédimentaire et artificialisation du littoral. Le cas de la côte occidentale du Finistère. Les Cahiers Nantais, (59), 75-88.
  • Lee, A., & Slak, M. F. (2007). Les paysages français changent entre 1992 et 2002: artificialisation et fermeture des paysages aux dépens du mitage ou de la déprise des zones agricoles. Agreste Cahiers, 3, 19-40.
  • Tafani, C. (2010). Littoral corse: entre préservation de la nature et urbanisation, quelle place pour les terres agricoles ?. Méditerranée. Revue géographique des pays méditerranéens/Journal of Mediterranean geography, (115), 79-91.

RéférencesModifier

  1. Gigault, J., Pedrono, B., Maxit, B., & Ter Halle, A. (2016). Marine plastic litter: the unanalyzed nano-fraction. Environmental Science: Nano, 3(2), 346-350.|URL=https://www.researchgate.net/profile/Julien_Gigault/publication/296627504_Marine_plastic_litter_The_unanalyzed_nano-fraction/links/56ea811c08ae25ede83211dd/Marine-plastic-litter-The-unanalyzed-nano-fraction.pdf
  2. Cadoret, A., & Lavaud-Letilleul, V. (2013). Des «cabanes» à la «cabanisation»: la face cachée de l’urbanisation sur le littoral du Languedoc-Roussillon. Espace populations sociétés. Space populations societies, (2013/1-2), 125-139.
  3. Colas S. (2007). Le littoral, entre nature et artificialisation croissante. Le 4 pages, Observatorie du littoral (120), 1-4.
  4. Lacas F (2018)Nicolas Hulot décrète la "mobilisation générale" contre la bétonisation. Pour Nicolas Hulot, « pour chaque mètre carré consommé, on crée un mètre carré d'espaces naturels ». 06/07/2018