Atlantic City (film, 1980)

film, 1980

Atlantic City est un film franco-canadien réalisé par Louis Malle, sorti en 1980. En 2003, il est sélectionné par le National Film Registry pour conservation à la bibliothèque du Congrès des États-Unis, en raison de son « importance culturelle, historique ou esthétique ».

Atlantic City

Réalisation Louis Malle
Scénario John Guare
Musique Michel Legrand, Paul Anka, Nikolaï Rimski-Korsakov
Acteurs principaux
Pays de production Drapeau de la France France
Drapeau du Canada Canada
Genre Drame
Durée 104 minutes
Sortie 1980

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

Synopsis

modifier
 
Burt Lancaster sur le tournage au centre et Louis Malle sur la gauche

Employée au restaurant d'un casino d'Atlantic City, station balnéaire de la côte Est des États-Unis, Sally Mathews (Susan Sarandon) rêve de devenir croupière en France. Son mari, Dave, l'a abandonnée pour partir vivre avec Chrissie, sa sœur cadette. Un jour, elle voit débarquer Dave et Chrissie, qui viennent à Atlantic City pour vendre de la cocaïne et subvenir aux besoins de leur futur enfant. Le couple demande à Sally de les accueillir. Elle accepte et rapidement Dave commence son commerce. Quelques jours après son arrivée, il rencontre un truand minable à la retraite, Lou (Burt Lancaster). Dave est tué dans une bagarre et Lou prend sa suite. Lou est un ancien gangster nostalgique, qui, chaque soir, observe Sally par sa fenêtre…

Fiche technique

modifier

Distribution

modifier

Production

modifier

Atlantic City est filmé dans et autour d'Atlantic City, dans le Jersey du sud, Philadelphie et la ville de New-York. Bien que le film soit tourné aux Etats-Unis, le film est, en fait, une coproduction française et canadienne.

Récompenses

modifier

Nominations

modifier

Autour du film

modifier
  • « On voulait combiner l'ancien et le nouveau (...) Le personnage de Burt Lancaster (...) représentait le passé et le personnage de Susan Sarandon, qui habitait le même immeuble, représentait ces gens venus de toute l'Amérique, avec leurs rêves... c'est bien évidemment une métaphore de l'Amérique même. » (Louis Malle)[réf. souhaitée]

Liens externes

modifier