Ouvrir le menu principal

Astérix chez les Pictes

Album de bande dessinée de la série Astérix

Astérix chez les Pictes
35e album de la série Astérix
Logo de l'album.
Logo de l'album.

Scénario Jean-Yves Ferri
Dessin Didier Conrad

Personnages principaux Astérix et Obélix
Lieu de l’action Calédonie

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Français
Éditeur Les Éditions Albert René
Première publication
ISBN 978-2-86497-266-2
Nb. de pages 48
Albums de la série Astérix

Astérix chez les Pictes est le trente-cinquième épisode de la bande dessinée Astérix, scénarisé par Jean-Yves Ferri, dessiné par Didier Conrad et publié le [1]. Il s'agit du premier qui ne soit pas dessiné par Albert Uderzo ; toutefois, ce dernier a pu contrôler chacune des vignettes, s'assurer de la conformité des personnages[2] et demander des corrections s'il les jugeait nécessaires[3]. La couverture (qui rappelle celles d'Astérix chez les Bretons et du Cadeau de César[4]) a d'ailleurs été dessinée par Albert Uderzo (pour le personnage d'Obélix) et Didier Conrad (pour le reste de la couverture) : elle porte ainsi la signature de deux dessinateurs[5].

UniversModifier

ScénarioModifier

Dans ce « conte celtique »[6], Astérix se rend chez les Pictes (« Les hommes peints »), confédération de tribus britanniques vivant en Calédonie (territoire qui constitues aujourd'hui l'Écosse)[7].

L'album démarre en plein hiver, alors que le village des irréductibles Gaulois est recouvert par la neige. Un énorme glaçon, venu de la mer, s'apprête à s'échouer sur les côtes armoricaines[8]. Celui-ci contient un guerrier picte enchaîné : Mac Oloch. Après avoir été dégivré, le Picte souhaite retourner dans son clan du Loch Andloll pour y retrouver sa fiancée Camomilla dont on s'apercevra qu'elle a été enlevée par son rival Mac Abbeh[9]. Pour ne rien arranger, ce dernier décide de s'allier avec les romains (qui peuvent agrandir l'Empire) tout en devenant le chef des pictes lors de la prochaine convention. Pendant la traversée de la Manche en direction de la Calédonie, Mac Oloch retrouve la parole et raconte son histoire à Astérix et Obélix qui l'accompagnent grâce à la potion magique lors de la rencontre avec les pirates.

L'arrivée des deux gaulois et du picte au village de Loch Andloll va sérieusement compromettre ses plans, d'autant plus que les deux gaulois vont libérer Camomilla avec de la chance. Ainsi, lors de la convention, la vérité éclate et, après une belle bagarre, les romains et Mac Abbeh sont défaits (ce dernier est jeté à l'eau attaché à un tronc) et Mac Oloch est le nouveau chef des Pictes. Cette bataille provoquera de grand changements chez les pictes (dont le gel de projet d'expansion de l'empire romain par César au nord de la Bretagne).

Entre-temps au village gaulois, un fonctionnaire romain Numérusclausus venu comptabiliser la population gauloise a bien du mal à effectuer son travail entre les allers-venus et la non coopération des villageois. Lors du retour d'Astérix et Obélix, une solution sera mise en place pour faciliter le recensement : le banquet final.

PersonnagesModifier

L'hebdomadaire Livres Hebdo a révélé en couverture un premier visuel d'Astérix et d'Obélix en tenue écossaise.

  • Mac Oloch : Picte tatoué et portant un kilt à tartan vert et jaune. Ressemblant à Oumpah-Pah, il est ainsi un hommage à une autre série créée par le duo Uderzo-Goscinny[10],[11].
  • Numérusclausus : il est l'agent de recensement venu comptabiliser la population du village gaulois[12].
  • Ouiskix : amateur de whisky[13].
  • Camomilla : l'amoureuse de Mac Oloch.
  • Mac Mini : le petit frère de Mac Oloch.
  • Mac Abbeh (caricature de Vincent Cassel) : il a enlevé Camomilla.
  • Mac Keul : barde rockeur (« Quoi ? Qu'est-ce qu'il a Mac Keul ? », en référence à Johnny Hallyday)[9].
  • Afnor : ancêtre du monstre du Loch Ness. Généralement désigné comme « l'énorme Afnor » (jeu de mot avec « les normes AFNOR »).

HistoriqueModifier

Avant sa sortie, une vidéo des Éditions Albert René indique que le lecteur retrouvera de nombreux ingrédients qui ont fait le succès de la série (un voyage, des Romains, de la potion magique, des jeux de mots…)[14]. À l'occasion d'un séjour en Écosse fin , Jean-Yves Ferri indique que les Gaulois vont découvrir le whisky, les cornemuses, l'origine du mur d'Hadrien, ainsi que la localisation du monstre du Loch Ness[15].

AccueilModifier

 
Albert Uderzo et Anne Goscinny pour la sortie de l'album, en octobre 2013.
 
Le scénariste Jean-Yves Ferri, le dessinateur Didier Conrad et la responsable des éditions Albert-René Isabelle Magnac, pour la promotion de l'album en octobre 2013.

Accueil critiqueModifier

L'album reçoit de la part de la presse généraliste un accueil très inégal.

Pour certains, la BD est globalement une réussite. Ainsi, pour The Huffington Post, « dans l'ensemble le pari d'Astérix chez les Pictes est réussi, bien supérieur aux derniers albums réalisés par Uderzo en solo »[16], et le Case à part, blog BD de France TV, juge qu'il « est respectueux du mythe Astérix et de tous les ingrédients qui font le succès de la série »[17]. Mais pour d'autres médias, le bilan est plus mitigé, on reproche aux auteurs l'absence de surprise : Libération ressort de l'album « avec un goût, pur malt, de déjà-vu », même s'« il n’y a rien à reprocher » à l'album[18]. De même, L'Express parle d'un « album prudent », s'il « n'est pas foncièrement mauvais, il n'est pas non plus génial »[19]. Enfin, l'album est une déception complète pour L'Obs, pour qui l'album « a échappé complètement à l’identité de la collection »[20].

Accueil du publicModifier

Initialement sorti en vingt-trois langues[21], les versions turques et chinoises sont venues s'y ajouter en [22]. 2,2 millions d'exemplaires sont annoncés pour la France, et 2,2 autres millions pour le reste du monde[23], dont plus d'1,6 million en allemand[24]. L'objectif est d'écouler cinq millions d'exemplaires à travers le monde[5].

Astérix chez les Pictes a fait un démarrage plus fort que les précédents opus en France selon Livres Hebdo[25] (330 000 exemplaires vendus en moins d'une semaine[26]), tandis que les ventes sont également bonnes en Espagne et en Allemagne. Cette bande dessinée est le livre qui s'est le mieux vendu en France en 2013, avec des ventes estimées à 943 184 exemplaires par Edistat[27], 1 287 500 exemplaires par Livres Hebdo[28], et 1 634 490 exemplaires par GfK[29]. Le score final officiel est connu en , il est de 2 387 000 exemplaires vendus en France en 2013.

HommagesModifier

La Monnaie de Paris a sorti une collection de pièces d’or et d’argent, ainsi que différents produits[30].

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Albert Uderzo indique que l'album sort avec un an de retard sur le calendrier initial, en raison du changement de dessinateur : "Ferri et Conrad succèdent à Goscinny et Uderzo", par Romuald Boissard dans Casemate. Les Éditions Albert René ont annoncé que l'album était terminé, en vidéo, le 8 juillet 2013.
  2. Nouvel Astérix en octobre : les auteurs ont voulu faire "un Astérix pur et dur" , Sud-Ouest, 4 septembre 2013
  3. Astérix : trois dessinateurs dans un même bateau…, Le Monde, 15 août 2013.
  4. Astérix chez les Pictes: voici la vraie couverture, Le Figaro, 3 octobre 2013
  5. a et b BD : le 35e album d'Astérix sort le 24 octobre, Le Monde, 2 octobre 2013
  6. Astérix chez les Pictes: la couverture des nouvelles aventures des irréductibles gaulois, Le Huffington Post, 2 octobre 2013
  7. Astérix ira chez les Pictes, Livres Hebdo, 26 mars 2013.
  8. Conrad dans le pinceau d'Uderzo, Le Monde, 16 août 2013.
  9. a et b Astérix chez les Pictes : l'Écossais redonne le sourire au Gaulois, Le Figaro, 22 octobre 2013
  10. « Astérix : du Oumpah-Pah dans l'air… », Le Monde, . Voir aussi : Les premières cases d’Astérix chez les Pictes, Tumblr officiel d'Astérix, .
  11. « Astérix chez les Pictes, les origines de Mac Oloch », Le Figaro, .
  12. « Trois dessinateurs dans un même bateau », Le Monde, .
  13. « "Astérix chez les Pictes" : de nombreuses nouveautés au programme », RTL.fr, .
  14. Le dessinateur Lewis Trondheim ironise (?) sur son blog sur les conditions de test du scénario.
  15. Asterix inspired by Scotland, myScience, 28 juin 2013
  16. "Astérix chez les Pictes" : on a lu le premier bébé de Ferri et Conrad. Au niveau de Goscinny et Uderzo?, The Huffington Post, 24 octobre 2013
  17. "Astérix chez les Pictes" : Lu et approuvé., Case à part, 24 octobre 2013
  18. «ASTÉRIX CHEZ LES PICTES», ASSURANCE TOUS RISQUES, Libération, 24 octobre 2013
  19. 3 raisons de lire Astérix chez les Pictes... ou pas, L'Express, 25 octobre 2013
  20. "Astérix chez les Pictes"? C'est pathétix, L'Obs, 24 octobre 2013
  21. français, allemand, néerlandais, espagnol, anglais, portugais, brésilien (portugais), tchèque, finnois, catalan, italien, suédois, norvégien, polonais, danois, basque, galicien, hongrois, afrikaans, gallois, écossais, gaélique, bable, slovène
  22. Astérix chez les Pictes : nouvelles infos, Wart Mag, 27 mai 2013
  23. Comment Uderzo a cédé le flambeau, Le Monde, 13 août 2013
  24. Astérix chez les pictes (2/3) - À la poursuite d’ "Asterix bei den Pikten", ActuBD, 12 octobre 2013
  25. cité par : "Astérix chez les Pictes" au top des ventes en Gaule, metronews.fr, 31 octobre 2013 : Une réimpression est d'ailleurs prévue pour le 12 novembre
  26. «Astérix chez les Pictes» passe le test de la page 48, Mediapart, 5 novembre 2013
  27. Ventes de livres 2013: cinquante nuances de blé et Astérix chez les Pictes-sous, Slate.fr, 17 janvier 2014
  28. "Astérix chez les Pictes" domine le classement annuel des meilleures ventes, Livres Hebdo, 23 janvier 2014
  29. "Astérix chez les Pictes" largement en tête des ventes de livres en France en 2013, Boursorama, 14 janvier 2014.
  30. http://achat-or.com/4566-monnaie-paris-collection-pieces-asterix/