Arnaud Leroy

homme politique français

Arnaud Leroy
Illustration.
Fonctions
Président de l’Agence de la transition écologique (ex-ADEME)
En fonction depuis le
(3 ans, 1 mois et 3 jours)
Élection 14 mars 2018
Prédécesseur Bruno Léchevin
Député français

(5 ans)
Élection 17 juin 2012
Circonscription 5e des Français établis hors de France
Législature XIVe législature
Groupe politique SRC puis SER
Successeur Samantha Cazebonne
Biographie
Date de naissance (44 ans)
Lieu de naissance Lille
Nationalité Drapeau de France Français
Parti politique LV (jusqu'en 2005)
PS (2005-2017)
EM/LREM (depuis 2016)

Arnaud Leroy, né le à Lille, est un homme politique français.

Militant des Verts jusqu'en 2005, il rejoint le Parti socialiste et est élu député lors des élections législatives de 2012 dans la cinquième circonscription des Français établis hors de France (Espagne, Portugal, Monaco, Andorre). Soutien d'Emmanuel Macron, il est son porte-parole pendant sa campagne présidentielle et chargé d'élaborer son programme énergétique. Il ne se représente pas aux législatives de 2017 et intègre le conseil d'administration de La République en marche, sa direction collégiale puis son bureau exécutif.

Il est président du conseil d’administration de l’Agence de la transition écologique (ex-ADEME) depuis 2018.

BiographieModifier

Né en 1976 à Lille, Arnaud Leroy a un père ouvrier et une mère employée[1]. Il a également une sœur[1]. Il réalise des études supérieures en droit et se spécialise dans le droit maritime[1].

Arnaud Leroy milite tout d'abord au sein des Verts. Il devient collaborateur de Gérard Onesta au Parlement européen, puis comme secrétaire général des Verts français membre de ce parlement[1]. Il quitte ce parti en 2005 après le débat sur le traité établissant une Constitution pour l'Europe, pour lequel il vote oui[1]. Il rejoint alors le Parti socialiste[2].

Il se porte en fin d'année 2010 candidat du PS pour les élections législatives de 2012 dans la cinquième circonscription des Français établis hors de France[2]. Le , Arnaud Leroy est élu au deuxième tour député de cette circonscription avec 52,7 % des voix contre son adversaire UMP Laurence Saillet[3]. À l'Assemblée nationale, il figure dans la commission des affaires européennes et est secrétaire de la commission du développement durable[1]. Il est à l'époque considéré comme proche d'Arnaud Montebourg[1],[4].

Il est candidat, en tant que tête de liste, aux élections municipales 2014 dans la commune d'Andernos-les-Bains, en Gironde, où il réside alors[5]. Il obtient 9,76% des suffrages.

En décembre 2015, il figure sur la liste socialiste de Gironde pour les élections régionales en Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes[6]. Au deuxième tour, la liste menée par Alain Rousset s'impose. En Gironde, les 28 premiers candidats de la liste majoritaire sont élus. Arnaud Leroy, 29e, ne fait donc pas partie du nouveau conseil régional[7].

Il soutient Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle de 2017 et s'engage dans le mouvement En marche ![8]. Chargé d’élaborer le programme énergétique du candidat[9], il est pendant la campagne présidentielle l'un des porte-parole d'En marche ![10], puis l'un des membres du conseil d'administration de La République en marche et membre de la direction collégiale jusqu'en novembre 2017, puis membre du bureau exécutif[11],[12].

En février 2018, il fait son entrée au conseil d’administration de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) - devenu l'Agence de la transition écologique en 2020 - puis devient Président de l'agence en remplacement de Bruno Léchevin dont le mandat est arrivé à expiration[9].

Mandat échuModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f et g Charlotte Rotman, « Arnaud Leroy, des combats durables », sur liberation.fr, Libération,
  2. a et b « Qui suis-je », sur arnaudleroy2012.eu (consulté le 20 juin 2012)
  3. « Résultats des Législatives 2012 », sur ufe.org (consulté le 20 juin 2012)
  4. Rémy Dodet, « Arnaud Leroy. Montebourg Boy », sur liberation.fr, Libération,
  5. « Arnaud Leroy - La candidature du député aux municipales d'une commune de Gironde provoque la colère de l'UMP Espagne », sur lepetitjournal.com, (consulté le 5 juin 2018)
  6. « Arnaud Leroy candidat aux regionales », sur Equinox Radio Barcelone
  7. VG, « ELECTIONS REGIONALES - Pas de siège en Aquitaine pour Arnaud Leroy », sur lepetitjournal.com,
  8. Paul Laubacher, « Les soutiens d'Emmanuel Macron : la liste noire du Parti socialiste », nouvelobs.com, 19 décembre 2016.
  9. a et b « Ademe : la succession se prépare », Enerpresse, no 12014,‎ , p. 4.
  10. « Le Grand Oral d'Arnaud Leroy, porte-parole d'En Marche ! - 15/05 » [vidéo], sur RMC, RMC (consulté le 3 octobre 2020).
  11. Mathilde Siraud, « Seul en lice, Castaner s'entoure d'un collectif disparate pour diriger LREM », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 3 octobre 2020).
  12. Le Moniteur, « Emmanuel Macron nomme Arnaud Leroy à l'Ademe et Chantal Jouanno à la Commission nationale du débat public », Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment,‎ (lire en ligne, consulté le 3 octobre 2020).

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier