Armand de Foucauld de Pontbriand

Armand de Foucauld de Pontbriand, né le au château de Lascoux à Celles (Dordogne) et mort le dans la prison des Carmes à Paris, lors des massacres de septembre 1792, est un homme d'Église français, vicaire général de l'archidiocèse d'Arles. Il a été béatifié par l'Église catholique le par Pie XI en même temps que les 190 autres ecclésiastiques « martyrs des Carmes ».

Armand de Foucauld de Pontbriand
Fonctions
Abbé de Solignac
à partir de
Vicaire général
Archidiocèse d'Arles
à partir de
Chanoine
Cathédrale Saint-Étienne de Meaux
à partir de
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Famille
Autres informations
Étape de canonisation
Lieu de détention
Fête

Armand de Foucauld de Pontbriand
Image illustrative de l’article Armand de Foucauld de Pontbriand
Escalier des martyrs
bienheureux
Décès 2 septembre 1792  (40 ans)
Prison des Carmes, Paris
Béatification 17 octobre 1926
par Pie XI
Fête 2 septembre

Biographie

modifier

Armand de Foucauld de Pontbriand[1] était le fils d'Henri de Foucauld (1712-1775), seigneur de Lascoux[2], et de Sibylle Marie du Lau d'Allemans. Il appartenait à la branche de Pontbriand de la famille de Foucauld et il était l'arrière-grand-oncle[3] du père Charles de Foucauld (1858-1916).

Il entre dans les ordres et devient chanoine de Meaux en 1774. En 1781, il est appelé par son cousin germain (du côté maternel), Jean Marie du Lau d'Allemans, archevêque d'Arles, comme vicaire général. En 1787, il reçoit en bénéfice l'abbaye de Solignac, près de Limoges, dont il fut le dernier abbé.

Il refuse le serment à la constitution civile du clergé et il est enfermé à la prison des Carmes à Paris, où il périt le , lors des massacres de septembre, en même temps que Jean Marie du Lau d'Allemans.

Notes et références

modifier
  1. L'orthographe Pontbriant se trouve, par exemple chez Courcelles, mais paraît plus rare et probablement erronée.
  2. Fief sur la paroisse de Celles.
  3. Charles de Foucauld était l'arrière-petit-fils de son frère Louis (1750-1787). Le souvenir du martyr des Carmes avait marqué le père de Foucauld. Cf. Marguerite Castillon du Perron, Charles de Foucauld, Paris, Grasset, 1982, p. 335-336. (En ligne.)

Voir aussi

modifier

Bibliographie

modifier
  • J. Dutail, Armand de Foucauld de Pontbriand, 1751-1792, Paris, Oudin, 1902, 93 p.
  • Gérard Cholvy éd, Un évêque dans la tourmente révolutionnaire, Jean Marie du Lau, archevêque d’Arles, et ses compagnons martyrs, 1792-1992, Colloque du IIe centenaire tenu à Arles les 2-4 octobre 1992, Montpellier, Université Paul-Valéry, 1995.
  • Guy Penaud, Dictionnaire biographique du Périgord, éditions Fanlac, 1999, p. 400. (ISBN 2-86577-214-4)