Ouvrir le menu principal
Hôtel Albert Ier.
Michel Polak (1928).
Hôtel Siru (Nord Hôtel).
Marcel Chabot (1932).
Eugène Dhuicque : rue Dansaert 79.

L'Art déco apparaît en Belgique immédiatement après la Première Guerre mondiale lorsque Victor Horta entame en 1919 la conception du palais des beaux-arts de Bruxelles.

Sommaire

Origines de l'Art déco en BelgiqueModifier

Au sortir de la Première Guerre mondiale, l'Art nouveau s'efface pour laisser la place aux styles architecturaux qui marqueront l'entre-deux-guerres :

En Belgique, l'Art déco résulte d'une double influence américaine et autrichienne :

Caractéristiques de l'Art déco en BelgiqueModifier

Architectes Art déco belgesModifier

Architectes Art déco de BruxellesModifier

Voici la liste des architectes adeptes de l'Art déco à Bruxelles, classés en fonction du début de leur production Art déco.

Les architectes issus de l'Art nouveau sont marqués d'un astérisque.

Architectes Art déco de FlandreModifier

Architectes Art déco de WallonieModifier

Réalisations Art déco des architectes Art nouveauModifier

  • Victor Horta :
    • 1919-1928 : palais des beaux-arts de Bruxelles, rue Ravenstein (commande en 1919, travaux de 1922 à 1928)
  • Léon Sneyers :
    • 1920 : avenue Churchill, 187
    • 1923 : Maison personnelle de Léon Sneyers, avenue de l'Échevinage no 21
  • Joseph Purnelle :
    • 1920 : rue Théodore Verhagen, 22
    • 1930 : rue des Fortifications, 9
    • 1935 : rue Royale, 93
  • Jean-Baptiste Dewin :
    • 1922 : avenue Molière, 269 (portail aux hiboux)
    • 1926 : Institut médico-chirurgical de la Croix-Rouge (et École d'infirmières Edith Cavell), à l'angle de la place G. Brugmann et de la rue J. Stallaert
    • 1926 : Mémorial au Dr Depage, par le sculpteur G. Devreese et JB Dewin (devant le bâtiment ci-dessus)
    • 1927 : boulevard du Jubilé, 86-88 et rue Hollevoet, 1 à 5
    • 1927-1928 : rue Montjoie, 241
    • 1926-1932 : nouvel hôpital Saint-Pierre à Bruxelles, rue Haute no 322
    • 1932 : maternité de l'hôpital d'Ixelles, rue Léon Cuissez, 30
    • 1938 : Maison communale de Forest, rue du Curé
  • Camille Damman :
    • 1922-1923 : palais de la Cambre, avenue Émile Duray, 62-68 et avenue de la Folle Chanson, 4
    • 1925 : rue Belliard, 197 (immeuble de tendance Art déco)
    • 1925 : cure paroissiale de Notre-Dame de l’Annonciation, rue Joseph Stallaert, 8-12
    • 1930 : pavillon du Venezuela aux expositions universelles d'Anvers et Liège
    • 1933 : rue Defacqz, 125-127
    • 1934 : église Notre-Dame de l'Annonciation, place Georges Brugmann
    • rue Edith Cavell, 10
  • Fernand Lefever :
    • 1926 : avenue Seghers, 83
    • 1927 : avenue du Panthéon, 58
    • 1928 : avenue Seghers, 90
    • 1928 : avenue Seghers, 94
    • 1931 : avenue Seghers, 85
  • Emile Van Averbeke
    • 1931-1933 : piscine de la Veldstraat à Anvers

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Françoise Aubry, Jos Vandenbreeden, France Vanlaethem, Art nouveau, Art déco & modernisme, Éditions Racine, 2006
  • Franco Borsi, Victor Horta, Éditions Marc Vokar, 1970
  • Franco Borsi, Paolo Portoghesi, Victor Horta, Éditions Marc Vokar, 1977
  • Modernisme et Art Déco, brochure des journées du Patrimoine 2004 de la Région de Bruxelles-Capitale, notices de Christophe Vachaudez, textes thématiques de Maurice Culot

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Région de Bruxelles-capitale, Un siècle d'architecture et d'urbanisme: 1900-2000, éditions Pierre Mardaga, 2000, p. 63
  2. Maurice Culot, Anne-Marie Pirlot, Sybille Valcke et Benoît Moritz, Modernisme - Art déco - Région de Bruxelles-Capitale, Pierre Mardaga éditeur, 2004, p. 17