Ouvrir le menu principal
Archibald Macdonald
Sir Archibald MacDonald Romney.jpg
Fonction
Député au Parlement de Grande-Bretagne (d)
Titre de noblesse
Baronnet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
WestminsterVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
14e Parlement de Grande-Bretagne (d)
16e Parlement de Grande-Bretagne (d)
15e Parlement du Royaume-Uni (d)
17e Parlement de Grande-Bretagne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Sir Archibald Macdonald, 1er baronnet ( - ) était un avocat, juge et homme politique britannique.

BiographieModifier

Il était le fils posthume de Sir Alexander Macdonald, 7e baronnet, et frère cadet du 8e baronnet né au Château d'Armadale à Skye. Il fut amené en Angleterre, loin de toute influence jacobite et entra à la Westminster School en 1760. Il se rendit à Christ Church, Oxford en 1764, où il obtint son diplôme de BA en 1768 et sa maîtrise en 1772. Il fut appelé au barreau de Lincoln's Inn en 1770 [1].

Il fut député de Hindon dans le Wiltshire (1777-1780), puis de Newcastle-under-Lyme (1780-1792), siège de son beau-père.

En politique, Macdonald a suivi les positions de son beau-père. Il devint solliciteur général en 1784 et procureur général et fut fait chevalier en 1788. Il a été procureur dans le procès pour diffamation de Thomas Paine suite à la publication de Rights of Man en 1792 [1].

Il fut nommé deuxième juge du circuit de Carmarthen au pays de Galles en 1780. Promu Lord baron de l'Echiquier en 1793, il occupa ce poste jusqu'à son départ à la retraite en 1813, car il était devenu aveugle. À sa retraite de la cour, il est créé baronnet le 27 novembre 1813 [2].

FamilleModifier

 
Louisa, Lady MacDonald, épouse de Macdonald, par Angelica Kauffmann, 1767

En 1777, Macdonald épousa lady Louisa Leveson-Gower, fille de Granville Leveson-Gower (1er marquis de Stafford), alors Lord président du Conseil. Ils ont eu deux fils et cinq filles [1],[2].

Trois enfants issus du mariage ont survécu à Macdonald, dont Sir James Macdonald (2e baronnet) (en) (1784-1832). Susan (1780-1803) était l'illustrateur de "Les sports des génies" (1804) d'Anne Hunter. Caroline Diana (1790-1867) a épousé le religieux Thomas Randolph, fils de John Randolph et était la mère de l'officier de marine George Granville Randolph [1],[3],[4],[5].

RéférencesModifier

  1. a b c et d (en) David Lemmings, « Macdonald, Sir Archibald, first baronet (1747–1826) », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press (lire en ligne) (inscription nécessaire)
  2. a et b « Macdonald, Sir Archibald (1747–1826), of East Sheen, Surr., History of Parliament Online » (consulté le 11 septembre 2018)
  3. s: Alumni Oxonienses: les membres de l'université d'Oxford, 1715-1886 / Randolph, Thomas (3)
  4. Charles Roger Dod et Robert Phipps Dod, Dod's Peerage, Baronetage and Knightage of Great Britain and Ireland, Including All the Titled Classes, , p. 754
  5. The Gentleman's Magazine, E. Cave, (lire en ligne), p. 586