Antoine Victor Augustin d'Auberjon

général et homme politique français

Antoine Victor Augustin d'Auberjon, comte de Murinais, né le à Murinais (Isère) et mort le à Sinnamary, est un général et homme politique français.

Antoine Victor Augustin d'Auberjon
Fonction
Membre du Conseil des Anciens
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Parentèle
Autres informations
Parti politique
Arme
Grade militaire
Lieu de détention

BiographieModifier

Antoine Victor Augustin d'Auberjon est le fils de Pierre Joseph d'Auberjon, marquis de Murinais, seigneur de La Balme et de Bonrepos, lieutenant-colonel du régiment de Sales et chevalier de l'ordre de Saint-Louis, et de Louise Geneviève Savary de Brèves. Son fils, Pierre Victor d'Auberjon de Murinais, marié à Marguerite Aglaé de Beaufort de Grandcourt, d'une famille de Provins, sera officier supérieur des gardes du corps de Louis XVIII et Charles X. Il est l'oncle de Guy Joseph François Thimoléon d'Auberjon de Murinais, député aux États généraux de 1789.

Antoine Victor Augustin d'Auberjon est d'abord présenté de minorité dans l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem en 1743 sans faire ses caravanes[1], et en 1759, il devient cornette au régiment des chevau-légers de Berry. Le , il passe enseigne aux gendarmes de Bourgogne, aide-major le , et major en second le .

En 1766, il est nommé colonel du régiment du Dauphin, et il est fait brigadier de dragons le . Le , il est promu maréchal de camp.

Il est élu, le 21 germinal an V, au Conseil des Anciens et se range parmi les membres les plus actifs des clichyens.

Il meurt en déportation au bagne de Sinnamary en Guyane, après avoir été arrêté suite au Coup d'État du 18 fructidor an V.

Notes et référencesModifier

  1. de La Roque, col. 13

SourcesModifier

  • « Antoine Victor Augustin d'Auberjon », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • Baptiste-Pierre Courcelles, Dictionnaire historique et biographique des généraux français : depuis le onzième siècle jusqu'en 1822, vol.1, l’Auteur, , 490 p. (lire en ligne), p. 183.
  • Le nobiliaire universel: ou, Recueil général des généalogies…, Volume 5 - Par marquis de Achille Ludovic Magny, Ludovic de Magny - 1858
  • Nicolas Viton de Saint-Allais, L'Ordre de Malte, ses Grands Maitres et ses Chevaliers, Chez l'Auteur, (OCLC 893046699)