Ansalonga

village d'Andorre

Ansalonga
Ansalonga
Le centre d'Ansalonga en hiver.
Administration
Pays Drapeau d'Andorre Andorre
Paroisse Ordino
Démographie
Population 58 hab. (2017[1])
Géographie
Coordonnées 42° 34′ 06″ nord, 1° 31′ 18″ est
Altitude 1 331[2] m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Andorre
Voir sur la carte administrative d'Andorre
City locator 14.svg
Ansalonga

Ansalonga (prononcé en catalan : /ənsəˈɫoŋɡə/, et localement : /ansaˈloŋɡa/) est un des huit villages ainsi que l'un des cinq quarts[3],[4] de la paroisse d'Ordino en Andorre[2] qui comptait 58 habitants en 2017[1].

ToponymieModifier

Les formes toponymiques anciennes suivantes sont attestées : Insolalonga (en 1176), Salonga (en 1231), Ensalonga (XIIIe siècle, XIVe siècle et XVe siècle), Ssalonga (XIIIe siècle - XIVe siècle)[5]. La forme actuelle Ansalonga est déjà retrouvée en 1444, 1471 et 1499.

Le linguiste catalan Joan Coromines soutient une origine latine au toponyme. En se basant sur la forme la plus ancienne, Insolalonga, il propose une construction à partir de insula longa. Insula n'est ici pas à prendre au sens habituel d'« île » mais au sens de « pré bordant une rivière »[5],[6],[7]. La forme Insolalonga représente néanmoins un hapax, ce qui fait émettre quelques réserves quant à cette hypothèse[5].

GéographieModifier

LocalisationModifier

Ansalonga se trouve au sein de la vallée glaciaire de la Valira del Nord, sur la rive gauche de la rivière, à une altitude de 1 331 m[2],[8]. Les pentes de la vallée y sont particulièrement abruptes et ravinées de canaux torrentiels ce qui expose au risque d'avalanche[8]. Un verrou glaciaire rocheux latéral vient rétrécir la vallée et protéger le village du vent du nord[8].

Accessible par la route route CG-3, Ansalonga se situe entre les villages de Sornàs au sud et de La Cortinada au nord[2],[9]. Ordino se trouve à 2 km, tandis que la capitale Andorre-la-Vieille n'est distante que d'une dizaine de kilomètres[10].

Le GR 11 espagnol passe au dessus du village, accessible par l'intermédiaire du Cami del Grau[9].

ClimatModifier

Relevé météorologique d'Ansalonga (1981 - 2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −2,6 −2,5 −0,4 1,5 5,1 8,8 11,2 11 8 4,8 0,7 −1,7 3,7
Température moyenne (°C) 1,5 2,5 5,1 6,7 10,5 14,6 17,6 17,3 13,9 9,9 5 2,2 8,9
Température maximale moyenne (°C) 5,6 7,6 10,8 12,1 15,9 20,4 23,9 23,8 20,1 15,2 9,4 6 14,2
Précipitations (mm) 64,4 38 50,5 84,9 100,2 89,8 65,7 82,6 85,3 84,5 89,6 74,3 909,7
Source : Atlas Climàtic Digital d'Andorra[11]


Patrimoine et cultureModifier

  • L'église Sant Miquel d'Ansalonga est une petite chapelle de style baroque du XVIIe siècle située dans le village. Son architecture est simple avec une nef de plan rectangulaire sans abside visible de l'extérieur. Un clocher-mur comportant un arc plein cintre surmonte l'édifice. L'intérieur abrite un retable également du XVIIe siècle dédié à saint Michel[12],[13].
  • La route du fer est un itinéraire de randonnée passant par Ansalonga et reliant le village de Llorts à La Massana. Cet itinéraire permet de découvrir le passé minier et sidérurgique de la paroisse d'Ordino[14].
  • La fête du village a lieu le 29 septembre[13].

DémographieModifier

La population d'Ansalonga était estimée en 1838 à 50 habitants[15] et à 60 habitants en 1875[16].

Époque contemporaineModifier

Ansalonga n'a pas connu le développement démographique récent des deux villages voisins que sont Sornàs et La Cortinada et reste ainsi situé dans un environnement très rural[13].

Évolution démographique
1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992
242425252423233235
1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001
282730313537353737
2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
475147424644423840
2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 - -
52555559595858--
(Sources : Departament d’Estadística d'Andorra - Població per poble[1])

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (ca) « Població per poble », sur Departament d’Estadística d'Andorra (consulté le 5 mars 2018)
  2. a b c et d (ca) « Ansalonga », Gran Enciclopèdia Catalana, sur enciclopedia.cat, Barcelone, Edicions 62.
  3. (ca) « Ordino », Gran Enciclopèdia Catalana, sur enciclopedia.cat, Barcelone, Edicions 62 (consulté le 31 juillet 2020).
  4. (ca) Simó Duró i Coma, « El Quart », XVI JORNADES: L ́ADMINISTRACIÓ PÚBLICA ANDORRANA, Societat Andorrana de Ciències, Andorra,‎ (lire en ligne, consulté le 31 juillet 2020)
  5. a b et c (ca) Xavier Planas Batlle, Carles Gascón Chopo, Juan Karlos López-Mugartza et Mikel Belasko, Anàlisi fisiogràfica de topònims andorrans d'arrel prerromana : una visió propera i tècnica del territori a través dels noms de lloc, Govern d'Andorra, , 298 p. (ISBN 978-99920-0-862-1), p. 199 - 200
  6. (ca) « Toponimia de la Vall d'Ordino » (consulté le 8 avril 2018)
  7. (ca) « El funcionament de la Comissió de Toponímia d’Andorra », sur Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya
  8. a b et c Jean Becat, Andorre, un pays pyrénéen. Le cadre physique et les formes du relief. Joan Becat, Institut catalan de recherche en sciences sociales, , p. 37-43
  9. a et b (ca) « Mapa « Muntanyes d'Andorra » - Carte des montagnes andorranes éditée par le Govern d'Andorra » (consulté le 5 mars 2018)
  10. Google Maps
  11. (ca) « Atlas Climàtic Digital d'Andorra » (consulté le 8 mars 2018)
  12. (ca) « Església de Sant Miquel d'Ansalonga », sur www.cultura.ad (consulté le 13 mars 2018)
  13. a b et c Dominique Auzias et Jean-Paul Labourdette, Andorre 2015 Petit Futé, Petit Futé, , 282– p. (ISBN 978-2-7469-8991-7, lire en ligne)
  14. « Route du fer », sur visitandorra.com (consulté le 20 août 2019)
  15. (ca) Tomàs Junoy, Relació sobre la vall de Andorra, Imprimerie de P. Montaubin, , 4– p. (lire en ligne)
  16. Jean-François Bladé, Études géographiques sur la vallée d'Andorre, J. Baer, , 97– p. (lire en ligne)