Démographie d'Andorre

Démographie d'Andorre
Dynamique
Population 85,708 hab.
(2018)[1]
Évolution de la population -0.01 % (2018)[2],[3]
Indice de fécondité 1,41 enfant par [4]
(2018)[5]
Taux de natalité 7,3  (2018)[6],[7]
Taux de mortalité 7,4  (2018)[8],[9]
Taux de mortalité infantile 3,6  (2018)[10]
Âges
Espérance de vie à la naissance 82,9 ans (2018)[11]
Hommes : 80,7 ans
Femmes : 85,3 ans
Âge médian 44,9 ans (2018)[12]
Hommes : 45,1 ans
Femmes : 44,8 ans
Structure par âge 0-14 ans : 14,06 %
15-64 ans : 69,76 %
65 ans et plus : 16,18 %
Sex-ratio (2018)
Population totale 106 /100
À la naissance 106 /100
Par tranche d'âge 0-14 ans : 106 /100
15-24 ans : 108 /100
25-54 ans : 104 /100
55-64 ans : 112 /100
65 ans et + : 103 /100
Flux migratoires (2018)
Taux de migration

Andorre compte 83 137 habitants au recensement de 2007, pour une densité de population de 179 hab./km2.

NationalitésModifier

Les Andorrans sont en minorité dans leur pays puisqu'ils ne représentent que 36,6 % de la population en 2007. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce pourcentage particulièrement bas.

D'une part Andorre est située dans une zone isolée et a toujours eu une faible densité de population. Or, dans les années 1960, le statut de paradis fiscal du pays a entraîné un développement du secteur tertiaire, qui, couplé au développement des stations de ski et du tourisme a nécessité une croissance démographique. Celle-ci fut fournie par l'immigration, principalement espagnole puis plus tardivement et dans une moindre mesure portugaise. La santé économique du pays a ensuite entretenu cette immigration.

D'autre part l'Andorre a été tout au long du XXe siècle très restrictive dans l'octroi de la nationalité andorrane aux immigrés et à leurs descendants. En effet en raison de la Loi sur l'acquisition de la nationalité (ley de adquisición de la nacionalidad) en vigueur de 1939 à 1995, les seules personnes pouvant obtenir la nationalité andorrane étaient celles nées en Andorre d'un père ayant la nationalité andorrane et résidant dans le pays. Cette loi était par ailleurs considérée comme discriminatoire envers les femmes puisque les enfants de mère andorrane et de père étranger se voyaient refuser la nationalité andorrane, alors que les enfants de père andorran et de mère étrangère l'obtenaient. Pendant les années 1980 et le début des années 1990, la population possédant la nationalité andorrane a atteint son pourcentage le plus bas, ne dépassant pas les 20 %. En 1993, 82,3 % de la population du pays n'avait pas la nationalité andorrane.

En 1995 entre en vigueur une nouvelle loi sur l'acquisition de la nationalité, également très restrictive. Elle permet toutefois à ceux qui sont nés en Andorre d'acquérir la nationalité andorrane si l'un des deux parents est né dans le pays et y a sa résidence principale ou si un des deux parents peut justifier d'une résidence permanente dans le pays pendant les dix-huit ans précédant la naissance (réduction à dix ans lors d'une modification en 2004). Enfin peuvent aussi demander la nationalité les personnes ayant vécu dans le pays pendant plus de 25 ans (seuil abaissé à 20 ans en 2004) à condition de réussir un « examen d'intégration » qui permet de démontrer leurs connaissances en catalan et en culture, histoire, institutions et traditions andorranes. Ils doivent également renoncer à leur nationalité antérieure. À la suite de cela la proportion de citoyens de nationalité andorrane a augmenté à la fin des années 1990 pour atteindre le seuil actuel de 36 %.

Population par nationalité en Andorre[13],[14]
1965 1970 1975 1985 1990 1995 2000 2005 2010 2015 2018
  Andorre 4 963 6 167 7 926 7 082 8 414 10 881 13 654 25 467 30 441 36 132 37 144
  Espagne 7 849 11 913 15 497 23 423 25 972 28 556 28 521 26 073 27 476 17 512 19 131
  Portugal 1 425 2 251 6 853 6 981 6 729 13 519 9 261 9 175
  France 571 1 036 2 056 2 510 3 688 4 662 4 423 4 334 5 200 2 834 3 339
  Argentine 77 127 163 167 673 533 728
  Royaume-Uni 477 827 1 089 923 944 1 058 700 702
  Philippines 395 458
  Italie 348 445
  Maroc 378 383
  Allemagne 177 331 331 338 358 384 208 208
  Chili 168 204

Évolution démographiqueModifier

Le pays d'Andorre a connu jusqu'en 2010 une importante hausse de sa population qui a conduit à une urbanisation sans précédent.

Année Population[15] Naissances Taux natalité[16] Taux fécondité Nbre de décès[16] Taux mortalité[16] Taux de variation

naturelle (‰)[16]

1950 6 176
1955 6 189
1960 8 392
1965 13 583
1970 19 545
1975 26 558
1980 35 460
1985 44 596 557[16]
1990 54 507 628[16] 11,9
1995 63 859 702[16] 11,0
2000 65 844 698[17] 11,3
2005 78 549 828[17] 10,7 276 3,6 7,1
2010 85 015 828[17] 9,8 239 2,8 7,0
2015 78 014 659[17]

En revanche, le pays enregistre un taux de fécondité très faible qui entraîne un vieillissement rapide de la population et, sauf immigration, pourrait provoquer son déclin[18].

Naissances par nationalité de la mère en Andorre[17]
2000 2005 2010 2015
Naissances totales 698 828 828 659
  Andorre 182 262 280 241
  Espagne 273 261 220 177
  Portugal 140 191 206 124
  France 47 39 25 15
Autres nationalités 56 75 97 102

Structure de la population selon l'âgeModifier

 
Pyramide des âges en Andorre (2005)
  • Tranches d'âge
    • 0-14 ans : 14,7 % (hommes : 5 456 ; femmes : 4 994) (Proportions de 2006)
    • 15-64 ans : 71,4 % (hommes : 26 632 ; femmes : 24 172)
    • + 65 ans : 14,0 % (hommes : 4 918 ; femmes : 5 029)
  • Âge moyen
    • Total : 39,4 ans
    • Hommes : 39,7 ans
    • Femmes : 39,1 ans

Répartition par paroissesModifier

 
Paroisses d'Andorre
No. Paroisse (par ordre protocolaire) Superficie
km²
Population
2005
1 Canillo 121 4.225
2 Encamp 74 12.924
3 Ordino 89 3.066
4 La Massana[19] 65 7.973
5 Andorre-la-Vieille (capitale) 12 22.884
6 Sant Julià de Lòria 60 8.885
7 Escaldes-Engordany 47 16.918
Andorre 468 76.875

ReligionModifier

Répartition de la population par religion (recensement de 2011).
Catholicisme romain
  90,1
Protestantisme
  2,1
Autres chrétiens
  1,8
Autres religions
  0,7
Pas de réponse
  2,8
Pas de religion
  2,5

Autres donnéesModifier

Le catalan est langue officielle, mais vu l'importance de l'immigration, l'espagnol, le français et le portugais sont aussi usités dans la principauté.

Les données suivantes, sauf mention contraire, sont des estimations datant de 2006 :

  • Espérance de vie : 83,51 ans (hommes : 80,61 ans ; femmes : 86,61 ans)[20]
  • Taux de croissance : 0,89 %[20]
  • Taux de mortalité infantile : 4,04  (2006)[20]
  • Taux de fécondité : 1,3 enfant par femme (2006)[20]
  • Solde migratoire : 6,47  (2006)[20]

Religion : Catholicisme (prédominant)[20]

Notes et référencesModifier

  1. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  2. Le taux de variation de la population 2018 correspond à la somme du solde naturel 2018 et du solde migratoire 2018 divisée par la population au 1er janvier 2018.
  3. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  4. L'indicateur conjoncturel de fécondité (ICF) pour 2018 est la somme des taux de fécondité par âge observés en 2018. Cet indicateur peut être interprété comme le nombre moyen d'enfants qu'aurait une génération fictive de femmes qui connaîtrait, tout au long de leur vie féconde, les taux de fécondité par âge observés en 2018. Il est exprimé en nombre d’enfants par femme. C’est un indicateur synthétique des taux de fécondité par âge de 2018.
  5. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  6. Le taux de natalité 2018 est le rapport du nombre de naissances vivantes en 2018 à la population totale moyenne de 2018.
  7. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  8. Le taux de mortalité 2018 est le rapport du nombre de décès, au cours de 2018, à la population moyenne de 2018.
  9. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  10. Le taux de mortalité infantile est le rapport entre le nombre d'enfants décédés à moins d'un an et l'ensemble des enfants nés vivants.
  11. L'espérance de vie à la naissance en 2018 est égale à la durée de vie moyenne d'une génération fictive qui connaîtrait tout au long de son existence les conditions de mortalité par âge de 2018. C'est un indicateur synthétique des taux de mortalité par âge de 2018.
  12. L'âge médian est l'âge qui divise la population en deux groupes numériquement égaux, la moitié est plus jeune et l'autre moitié est plus âgée.
  13. (en) « Population by nationality », sur estadistica.ad (consulté le 15 novembre 2017)
  14. « Departament d'Estadística », sur www.estadistica.ad (consulté le 13 décembre 2019)
  15. (ca) Departament d'Estadística, « Població total », sur estadistica.ad (consulté le 15 novembre 2017)
  16. a b c d e f et g « Évolution de la population - Bilan démographique et taux bruts au niveau national », sur appsso.eurostat.ec.europa.eu (consulté le 15 novembre 2017)
  17. a b c d et e (en) « Births by mother's nationality », sur estadistica.ad (consulté le 15 novembre 2017)
  18. Pyramide des âges publiée par les services statistiques andorrans (page 59)
  19. Parroquia de la Massana, Comú de la Massana. (ca)
  20. a b c d e et f (en) « Europe :: Andorra — The World Factbook - Central Intelligence Agency », sur www.cia.gov (consulté le 13 décembre 2019)

Voir aussiModifier